Archives par mot-clé : thèse

Soutenance de thèse de Thierry Leroy

Thierry Leroy soutiendra publiquement sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Patrick Demouy et portant sur

L’ordre du Temple en Champagne. Implantation et patrimoine.

La soutenance aura lieu le samedi 26 novembre 2016 à 14h30,

Salle des séances, Société académique de l’Aube, 1 rue Chrétien de Troyes, 10000 Troyes.f-hugues-de-payns

Composition du jury :

Patrick Demouy, professeur émérite en histoire du Moyen Âge, Université de Reims Champagne-Ardenne, directeur de thèse.

Mme Nicole Bériou, professeur émérite en histoire du Moyen Âge, Université Lumière-Lyon II, rapportrice.

M. Patrick Corbet, professeur en histoire du Moyen Âge, Université de Lorraine, rapporteur.

M. Arnaud Baudin, Directeur-adjoint des Archives et du Patrimoine de l’Aube.

Mme Véronique Beaulande-Barraud, maître de conférences HDR en histoire du Moyen Âge, Université de Reims Champagne-Ardenne.

M. Damien Carraz, maître de conférences, Université Blaise Pascal – Clermont-Ferrand.

M. Alain Demurger, maître de conférences, Université de Paris I – Panthéon Sorbonne.

Soutenance de Caroline Dujon-Attali

AVIS DE SOUTENANCE

de

Caroline DUJON-ATTALI BEN MAYER

 

Soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés

Notre-Dame de Reims, de Laon et de Paris. Etude comparée de la restauration de l’architecture et de la statuaire de 1789 à 1914.

Soutenance prévue le mercredi 21 janvier 2015 à 14h

Lieu : Université de Reims Champagne-Ardenne, UFR LSH Maison de la Recherche, Amphithéâtre Recherche.

Composition du jury :

Mme Marie-Claude GENET-DELACROIX (URCA),  Directrice de thèse

M. Patrick DEMOUY (URCA),  Directeur de thèse

M. Dominique POULOT (Université Paris-Panthéon), Rapporteur

Mme Fabienne CHEVALLIER (Université Rennes 2),  Rapporteur

M. Hendrik ZIEGLER (URCA), Examinateur

Mme Iliana KASARSKA (Université Paris Sorbonne), Examinateur

Mme Christine LANCESTREMERE (Musée des Monuments français), Invitée

 

Résumé

 

Dans une démarche scientifique liant la tradition et l’innovation, cette recherche s’inscrit dans la continuité historique, tout d’abord celle de l’histoire culturelle, du patrimoine, initiée par les premiers travaux portant sur les politiques patrimoniales et les administrations responsables: le Conseil supérieur des Beaux-arts et la thèse de Marie-Claude Genet-Delacroix, l’institution des musées et la patrimonialisation étudiées par Dominique Poulot, puis dans la continuité de l’histoire générale de la restauration, avec les travaux de Jean-Michel Léniaud portant sur le service des Edifices diocésains et des cathédrales, et l’ouvrage de Françoise Bercé traitant des Monuments historiques; et l’innovation en abordant dans ces travaux la question de la restauration à l’œuvre dans une étude comparée des trois chantiers des cathédrales gothiques Notre-Dame de Reims, Notre-Dame de Laon et Notre-Dame de Paris de 1789 à 1914. Au carrefour entre de l’histoire religieuse, de l’histoire de l’art et de l’histoire politique, cette thèse porte sur la restauration monumentale en tant que concept politique, administratif, technique et esthétique, appliqué à tous les monuments anciens, dont les cathédrales gothiques : mais du concept à sa réalisation concrète s’interposent nombre d’actions, de professionnels (maîtres d’œuvres et maîtres d’ouvrages) et interviennent nombre d’obstacles et de facteurs qui en diversifient l’application et la mise en œuvre. Cette étude est une analyse comparée des conditions, des programmes, des modalités et des techniques déployés au XIXe siècle dans les chantiers de ces trois cathédrales.