Archives par mot-clé : pensée politique

Programme du séminaire du CERHiC – 21 mars 2015

Séminaire du CERHiC – EA 2616

Actualité des recherches en Histoire

Samedi 21 mars 2015

Reims, Institut Universitaire du Temps Libre – 52 rue Libergier

 

10 h 00

Accueil des participants

 

10 h 15 – 10 h 55

Elsa Marmursztejn, Maître de conférences en Histoire Médiévale –HDR- CERHiC – EA 2616, Le baptême forcé des enfants juifs. Question scolastique, enjeu politique, échos contemporains

 

10 h 55 – 11 h 10

Discussion

 

11 h 10 – 11 h 25

Pause-café

 

11 h 25 – 11 h 55

Marc Roquet, Doctorant en Histoire Contemporaine – CERHiC – EA 2616, Le parti communiste roumain à Bucarest (1944 – 1948)

 

11 h 55 – 12 h 10

Discussion

 

12 h 15

Pause – dejeuner

 

14 h 15 – 14 h 55

Tanja Itgenshorst, Professeure d’Histoire Ancienne – CERHiC – EA 2616, La pensée politique à l’époque grecque archaïque

 

14 h 55 – 15 h 10

Discussion

 

15 h 10 – 15 h 50

Bruno Restif, Maître de conférences en Histoire Moderne – CERHiC – EA 2616, La Bretagne et ses marges, terre d’apogée de la communauté paroissiale

 

15 h 50 – 16 h 05

Discussion

 

16 h 20

Clôture

 

Pour télécharger le programme :

Programme_seminaire

T. Itgenshorst, Denker und Gemeinschaft

Tanja Itgenshorst, professeure d’histoire ancienne à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CERHIC, vient de publier un ouvrage intitulé Denker und Gemeinschaft. Polis und politisches Denken im archaischen Griechenland (Paderborn, Ferdinand Schöningh, 2014)

 

Cette enquête se veut une contribution à la recherche sur les origines de la pensée politique autant qu’à l’analyse de la relation entre individu et communauté pendant l’époque archaïque. Le côté innovateur de ce travail tient à deux aspects. D’abord, pour la première fois, tous les textes de l’époque archaïque, dès les débuts de la tradition littéraire jusqu’aux guerres médiques, sont inclus dans l’analyse en évitant a priori une différenciation selon le genre littéraire et/ou thématique. Toutefois, le corpus des textes considérés est limité à ceux dont l’auteur se présente dans ses textes – ainsi, par exemple, les épopées d’Homère ne seront-elles pas prises en considération dans un premier temps. Le deuxième aspect novateur ressort de la perspective choisie, en l’occurrence celle des penseurs individuels face à leur communauté.

Voir le sommaire et l’introduction  external link