Archives par mot-clé : littérature

Le tournant spatial à l’épreuve des arts – 29 septembre 2016

« Le tournant spatial à l’épreuve des SHS (3) : le tournant spatial des arts »

Université de Reims Champagne-Ardenne, jeudi 29 septembre 2016

Cette journée d’étude est co‐organisée par les laboratoires Habiter (EA 2076) et CERHiC (EA 2616) avec le soutien de la Fédération de recherche Gaston‐Bachelard de l’Université de Reims Champagne‐Ardenne.

Cette troisième journée du cycle « Le tournant spatial à l’épreuve des sciences humaines et sociales » se tourne vers les disciplines artistiques et littéraires pour aborder la manière dont la spatialité et sa prise en considération travaillent la créativité contemporaine et son analyse. Sur le même principe que celui qui a servi de fil directeur aux précédentes journées consacrées, pour la première, aux recherches en histoire et en géographie, et, pour la seconde, à celles conduites en urbanisme et en architecture, cette journée interrogera d’une part, le sens donné éventuellement à l’expression « tournant spatial » dans la discipline représentée, avant de travailler à un niveau plus personnel la prise en considération des faits de spatialité dans les travaux conduits par le/la chercheur.e, les effets de cette prise en charge sur les apports métathéoriques, théoriques et méthodologiques, et sur les orientations interdisciplinaires, qui sont les siens. Chacun.e des intervenants appuiera ses réflexions sur la présentation d’un cas d’étude.

9 h 30 : Anne Volvey, introduction de la journée d’étude

10 h à 12 h : Jörg Dünne, Professeur de littérature romane, Universität Erfurt : « Pour une littérature géographe ».

Discussion animée par Olivier Lazzarotti

Pause déjeuner

13 h 30 à 15 h 30 : Julie Perrin, MCF en danse, Université de Paris 8, MUSIDANSE (EA 1572) : « Perspectives spatiales pour la recherche en danse ».

Discussion animée par Yann Calbérac

15 h 30 à 17 h 30 : Eric Valette, Professeur en arts plastiques, Université de Picardie Jules-Verne, CRAE (EA 4291), artiste : « Détour anthropologique – un terrain et du brouillard »

Discussion animée par Anne Volvey

Comité scientifique et d’organisation

Yann Calbérac, MCF, géographie, Université de Reims Champagne-Ardenne, EA 2076 Habiter

Isabelle Heullant‐Donat, PU, histoire médiévale, Université de Reims Champagne-Ardenne, EA 2616 CERHiC Olivier Lazzarotti, PU, géographie, Université de Picardie Jules Verne, EA 4287 Habiter le Monde

Sandra Mallet, MCF, aménagement de l’espace et urbanisme, Université de Reims Champagne‐Ardenne, EA 2076 Habiter

Diane Roussel, MCF, histoire moderne, Université de Reims Champagne‐Ardenne, EA 2616 CERHiC Anne Volvey, PU, géographie, Université d’Artois, EA 2468 Discontinuités

Informations pratiques

La journée aura lieu à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, Campus Croix Rouge, dans la salle R418 du bâtiment Recherche (bâtiment 13, 2e étage – 4e niveau).

Plan du campus Croix-Rouge : http://www.univ-reims.fr/acces‐aux‐campus,22,19044.html

Accès depuis la gare Reims Centre : tram A ou B direction « Hopital Debré » ou « Champagne TGV ». Arrêt « Croix‐Rouge »

Accès depuis la gare Champagne-Ardenne TGV : tram B direction « Neuchatel ». Arrêt « Croix-Rouge ».

Le public de la journée pourra déjeuner au restaurant universitaire du campus ou dans le quartier.

Contact : yann.calberac@univ-reims.fr

PARUTION – F. GUGELOT, LA MESSE EST DITE

Gugelot

Nous avons le plaisir d’annoncer la parution du livre La messe est dite, le prêtre et la littérature d’inspiration catholique en France au XXe siècle, publié par Frédéric Gugelot, membre du CERHiC et professeur d’histoire contemporaine à l’URCA :

Frédéric Gugelot, La messe est dite, le prêtre et la littérature d’inspiration catholique en France au XXe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015.

 

Au XXe siècle, alors que la sécularisation de la société s’amplifie, que les vocations ecclésiastiques s’effondrent, des écrivains catholiques aspirent à obtenir une vraie reconnaissance littéraire tout en revendiquant leur étiquette de croyant. De Barbey d’Aurevilly à Bernanos, de Bloy à Cesbron, de Bourget à Michel de Saint- Pierre, ils offrent aux lecteurs deux veines d’une littérature d’inspiration catholique profondément distinctes. Ils développent une nouvelle forme de fiction, le roman sacerdotal, où un prêtre de papier est au cœur du drame, mêlant inextricablement écriture d’engagement et recherche littéraire. Enjeux spirituels, politiques, sociaux et littéraires ne se séparent pas. Même les choix esthétiques répondent à un projet tant littéraire que spirituel.

Frédéric Gugelot est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Reims. Ses travaux portent sur une histoire culturelle du religieux, en particulier sur les « marches intellectuelles » de l’Église, ces zones frontières de l’intelligence chrétienne par lesquelles les individus entrent, participent ou sortent de l’institution. Il a publié en 2010 La conversion des intellectuels au catholicisme en France 1885-1935, CNRS Éditions et a participé à l’ouvrage dirigé par Bruno Dumons et Christian Sorrel, Le catholicisme en chantiers, France XIXe-XXe siècles, paru en 2013 aux Presses universitaires de Rennes.