Archives par mot-clé : histoire visuelle

Séminaire du CERHIC, 1er avril : L’iconoclasme

 

Séminaire d’équipe « Normes et pouvoirs »

Jeudi 1er avril 2021, de 12 h. 30 à 14 h. 30

Université de Reims Champagne-Ardenne à distance

Le séminaire est ouvert, sur inscription.  Pour obtenir le lien de connexion zoom : bruno.restif@univ-reims.fr

 

Pour cette séance consacrée à l’iconoclasme le CERHiC accueillera deux invités : 

Emmanuel Fureix : L’oeil blessé. L’iconoclasme depuis la Révolution française »

Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Paris-Est Créteil, Emmanuel Fureix consacre ses travaux à l’histoire culturelle du XIXe siècles. Il a publié notamment La France des larmes. Mort et politique à l’âge romantique (1814-1840) en 2009, et dirigé l’ouvrage collectif Iconoclasme et révolutions, de 1789 à nos jours, paru en 2014.

Pierre-Antoine Fabre : L’iconoclasme catholique dans l’Europe tridentine et les limites du « désenchantement du monde ».

Directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, Pierre-Antoine Fabre est spécialiste de l’histoire religieuse des XVIe et XVIIe siècle, en particulier d’histoire de la spiritualité et des missions jésuites. Il a notamment publié Décréter l’image. La XXVe session du concile de Trente, en 2003. 

 

Image : Iconoclasm. Photo Bamboographic sur Flickr, 19 mai 2012.

Séminaire du CERHIC, 25 mars : Histoire religieuse

Séminaire d’équipe « Normes et pouvoirs »

Jeudi 25 mars 2021, de 12 h. 30 à 14 h. 30

Université de Reims Champagne-Ardenne à distance

Pour obtenir le lien de connexion zoom : mh.morell@univ-reims.fr

Nouveaux chantiers en histoire religieuse

Frédéric Gabriel : L’aventure du Dictionnaire critique de l’Eglise.

Directeur de recherche au CNRS, Frédéric Gabriel est l’un des directeurs du Dictionnaire critique de l’Eglise, avec Dominique Iogna-Prat (EHESS) et Alain Rawel (Université de Bourgogne). Il présentera ce chantier qui ne vise pas à offrir une Histoire de l’Eglise classique, mais à développer une réflexion critique sur les grandes questions qui structurent l’institution ecclésiale, par une approche d’histoire intellectuelle, anthropologique et doctrinale qui relève autant des sciences des religions que des sciences sociales.

Bruno Restif : Construire une histoire de la prière.

Maître de conférences en histoire moderne à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CERHiC, Bruno Restif travaille particulièrement sur les usages et les représentations du corps dans le rite et la prière, avec un intérêt marqué pour l’histoire visuelle et une approche qui croise histoire, histoire de l’art, anthropologie, sociologie et sémiotique.

Image : Sainte-Foy de Conques, photo René Craps sur Flickr, 18 mars 2018.