Archives par mot-clé : femmes

Publication : Je maintiendrai. Femmes, nobles et Françaises, 1914-1919.

Le CERHIC est heureux d’annoncer la publication du dernier ouvrage de Bertrand Goujon, Maître de conférences HDR en histoire contemporaine : Je maintiendrai. Femmes, nobles et Françaises. 1914-1919, paru aux éditions Vendémiaire (Paris) le 6 octobre 2022, publié avec le soutien du CERHiC et du Centre National du Livre.

Présentation de l’éditeur :

ISBN : 978-2-36358-386-4
Prix de vente public : 30 €
912 pages.

Été 1914. L’attentat de Sarajevo met un coup d’arrêt brutal aux flamboyantes mondanités de la Belle Époque. Déchirées par les séparations qu’occasionne la mobilisation, ouvrant pour certaines leurs châteaux aux blessés militaires et aux réfugiés, poussées parfois sur les routes par l’avancée allemande, baronnes, marquises, duchesses, princesses, comtesses et vicomtesses ne sont pas toutes épargnées par les pillages et les bombardements. En l’absence des hommes, il leur faut aussi assumer la gestion des patrimoines et entretenir les réseaux d’influence.

Si d’aucunes trouvent espérance et consolation dans leur foi et leur patriotisme, nombre d’entre elles tiennent le « front intérieur » et, en sus de soutenir leurs proches enrégimentés, s’engagent auprès des soldats et des victimes civiles, au sein de la Croix-Rouge ou au travers d’œuvres de guerre, tandis que d’autres résistent à l’occupant en zone envahie.

Pour la plupart, l’essentiel reste néanmoins de maintenir leur rang, fragilisé par une hécatombe qui a décimé leurs fils et époux, mené certaines au bord de la ruine et conduit d’autres à la mésalliance.

Fort d’une immense masse d’archives (correspondances, journaux intimes, chroniques mondaines…), Bertrand Goujon retrace des trajectoires individuelles et collectives au sein d’un groupe social jusqu’à présent négligé, apportant une contribution essentielle à l’histoire des femmes dans la Grande Guerre.

Pour commander le livre sur le site de l’éditeur, cliquez ici

Séminaire du CERHiC, 28 avril : Charlotte Pichot

Séminaire d’équipe “Normes, cultures, pouvoirs”

Jeudi 28 avril 2022 de 12 h. 30 à 13 h. 45, Campus Croix Rouge (Reims), bâtiment 13 salle E 13 (et en distanciel, lien sur demande à : mh.morell@univ-reims.fr).


Le CERHiC a le plaisir de recevoir Charlotte Pichot qui présentera sa thèse de doctorat : « Forfaicte de son corps » : le corps féminin et le crime à la fin du Moyen Âge. Centre-Ouest, Sud-Ouest du royaume de France (XIVe-XVe siècles).

Docteur en histoire médiévale (Centre d’études supérieurs de civilisation médiévale, UMR 7302, Université de Poitiers), Charlotte Pichet a soutenu en 2020 sa thèse préparée sous la direction des Pr Martin Aurell et Isabelle Mathieu.

Image : “Jalousie battant sa femme”. Guillaume de Lorris, Le Roman de la Rose, British Library, ms. 12042, f. 65v.

Séminaire du CERHIC, 6 février : sociétés grecque et romaine

Séminaire du CERHiC

Normes et pouvoirs

Jeudi 6 février 2020, de 12 h. 30 à 14 h. 30

Université de Reims, Campus Croix-Rouge, MSH, salle R 112

Romain Guicharousse : Femme et étrangère, une double exclusion dans l’Athènes classique ?

Romain Guicharousse est professeur agrégé d’histoire et Docteur en histoire grecque. Sa thèse intitulée ” Les étrangers au sein de la communauté athénienne (V e – IIIe s. av. n.è.)” a été soutenue à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en 2017. Outre des articles liés à ses recherches doctorales, il a écrit avec Ludovic Thély Les Grecs et les autres (VIe-IVe siècle av. J.-C.) (Editions Atlande, 2017) et dirigé avec Paulin Ismard, Mathieu Vallet et Anne-Emmanuelle Veïsse L’identification des personnes dans les mondes grecs (Editions de la Sorbonne, 2019). Il est membre du laboratoire ANHIMA (UMR 8210).

Cyrielle Landrea : La mémoire de la noblesse à la fin de la République romaine.

Cyrielle Landrea est Maîtresse de conférences en Histoire romaine à l’université de Bretagne Sud, professeur agrégée d’Histoire et Docteur en histoire romaine. Elle a soutenu sa thèse sur “Les Valerii Messallae. Histoire, mémoire et pouvoir d’une famille noble (Ier av. – Ier s. ap. J.-C.) “en 2013 à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle est l’auteur de plusieurs articles sur la noblesse romaine et sur l’histoire politique et culturelle de la République romaine et de l’époque julio-claudienne. Elle est membre du laboratoire HALMA (UMR 8164).