Archives par mot-clé : Europe

Delphine Diaz

photo-diaz

  • Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure
  • Agrégée d’histoire
  • Docteure en histoire

Maîtresse de conférences à l’Université de Reims Champagne-Ardenne depuis 2014 (CV Delphine Diaz Mai 2017).

Mots-clés : exil, migration, Europe, genre

Publications

Ouvrage de recherche

Delphine Diaz, Un asile pour tous les peuples ? Exilés et réfugiés étrangers dans la France du premier XIXe siècle, Paris, Armand Colin, 2014, collection « Recherches ».  Prix Augustin Thierry 2015 du Comité d’histoire de la Ville de Paris.

48804

Ouvrage de recherche en co-direction

Delphine Diaz, Jeanne Moisand, Romy Sánchez, Juan Luis Simal (dir.), Exils entre les deux mondes. Migrations et espaces politiques atlantiques au XIXe siècle, Bécherel, Les Perséides, 2015, collection « Le monde atlantique ».

VisuelExils

Direction d’un numéro de revue

Avec Catherine Brice, « Mobilités, savoir-faire et innovations », Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 53, 2016/2.

Manuel universitaire

Delphine Diaz, Maxime Kaci et Stéphane Lembré, Citoyenneté, république et démocratie en France, 1789-1899, Paris, Bréal, 2014.

Articles dans des revues à comité de lecture

[avec Catherine Brice], « Introduction. Mobilités, savoir-faire, innovations », Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 53, 2016/2, p. 9-18.

« Pour une histoire européenne de l’exil et de l’asile politiques au XIXe siècle : le programme de recherche AsileuropeXIX », Diasporas, Circulations, Migrations, Histoire, 2016, n° 28, p. 163-176.

[avec Sylvie Aprile], « L’Europe et ses réfugiés politiques au XIXe siècle », La Vie des idées, 15 mars 2016. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/L-Europe-et-ses-refugies-politiques-au-XIXe-siecle.html

« Indésirables en métropole, utiles en Algérie ? Les réfugiés politiques étrangers et la colonisation (1830-1852) », Revue d’histoire du XIXe siècle, 51 | 2015, 187-204.

[avec Virginie Chaillou-Atrous] « Compte rendu du colloque Les Circulations européennes à l’âge des Empires coloniaux au XIXe siècle : une lecture genrée », Diasporas, 2015, n° 25, p. 196-206.

« Exil, citoyenneté et république : les étrangers dans le Paris de 1848 vus par Louis Garnier-Pagès », Parlement(s), n° 22 coordonné par Éric Anceau et Jean Garrigues, mars 2015, p. 75-82.

« Comparer les mobilités contraintes », Hypothèses, 2014/1, 17, p. 145-155.

« Des Brésiliens dans la France des années 1820. Contribution à une histoire des migrations transatlantiques », Amnis. Revue de civilisation contemporaine Europe/Amériques, 2013/12, en ligne [http://amnis.revues.org/1919].

« Exilés et immigrés italiens à Paris, des Trois Glorieuses au coup d’État bonapartiste », Archivio storico dell’emigrazione italiana, 9/1, janvier-février 2013, p. 24-29.

« Les réfugiés politiques étrangers dans la France des années 1830 : de la redéfinition des figures d’autorité à la contestation des normes », Hypothèses, 2011/1, p. 267-278.

Article dans une revue sans comité de lecture

« Les exilés espagnols à Bordeaux et dans le Sud-Ouest au cours du premier XIXe siècle », Bulletin de l’Institut aquitain d’études sociales, n° 95, hiver 2012, p. 13-34.

Contributions parues dans des ouvrages collectifs

« Paris, capitale de l’exil intellectuel européen au cours du premier XIXe siècle », dans Christophe Charle et Laurent Jeanpierre (dir.), La Vie intellectuelle en France, XIXe-XXIe siècles, Paris, Éditions du Seuil, 2016, p. 308-314.

« Femmes en exil, femmes réfugiées dans la France du premier XIXe siècle. Vers la difficile reconnaissance d’un statut », dans Nicolas Beaupré et Karine Rance (dir.), Arrachés et déplacés. Réfugiés politiques, prisonniers de guerre, déportés, 1789-1918, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2016, p. 47-62.

« Représentations photographiques, matériau pédagogique. Le fonds de vues sur verre du Lycée Colbert », dans Anne Quillien (dir.), Lumineuses projections ! La projection fixe éducative. Catalogue de l’exposition présentée au Munaé à Rouen du 23 avril 2016 au 31 janvier 2017, Futuroscope, Réseau Canopé, 2016, p. 39-46.

« S’exiler dans la France de la monarchie restaurée. Libéraux espagnols et italiens dans les années 1820 », dans Jean-Claude Caron et Jean-Philippe Luis (dir.), Rien appris, rien oublié ? Les Restaurations dans l’Europe postnapoléonienne (1815-1830), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 391-401.

« Une morale collective de l’engagement révolutionnaire en exil. Les réfugiés polonais en France sous la monarchie de Juillet » dans Sébastien Hallade (dir.), Morales en révolutions. France, 1789-1940, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 163-176.

« Résister aux migrations forcées vers les États-Unis. L’expérience des Polonais réfugiés en France », dans Delphine Diaz, Jeanne Moisand, Romy Sánchez, Juan Luis Simal (dir.), Exils entre les deux mondes. Migrations et espaces politiques atlantiques au XIXe siècle, Bécherel, Les Perséides, 2015, p. 209-230.

[avec Jeanne Moisand, Romy Sánchez et Juan Luis Simal] « Introduction », dans Delphine Diaz, Jeanne Moisand, Romy Sánchez, Juan Luis Simal (dir.), Exils entre les deux mondes. Migrations et espaces politiques atlantiques au XIXe siècle, Bécherel, Les Perséides, 2015, p. 7-16.

« Exils et circulations politiques autour de 1830 : l’exemple des réfugiés étrangers en France », dans Sylvie Aprile, Jean-Claude Caron et Emmanuel Fureix (dir.), La Liberté guidant les peuples. Les révolutions de 1830 en Europe, Seyssel, Champ Vallon, 2013, p. 226-240.

« La figure de l’étranger en France de la monarchie de Juillet à la Seconde République : de la tête de Turc au bouc émissaire », dans Frédéric Chauvaud, Jean-Claude Gardes, Christian Moncelet et Solange Vernois (dir.), Têtes de Turcs, boucs émissaires et souffre-douleur, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, p. 133-144.

Contributions à des actes de colloque

« Une difficile fraternité. Polonais et Allemands en exil en France sous la monarchie de Juillet. », dans Catherine Brice (dir.), Exil et fraternité, Paris, Éditions de la Bière, 2013, p. 181-193.

« Les sociabilités politiques des réfugiés libéraux dans la France des monarchies censitaires : des pratiques aux dimensions transnationales ? », dans Karine Rance, Friederike Spitzl-Dupic, Landry Charrier (dir.), « Transnationalisation » des idées, modèles et pratiques politiques en Europe, Berne, Peter Lang, 2013, p. 3-16.

Valorisation de la recherche

Tables rondes et conférences de vulgarisation

08-09/10/2016 : Participation à la 19e édition des Rendez-vous de l’histoire de Blois, participation à la table ronde de l’Association Mnémosyne et organisation d’une « carte blanche » sur le départ en exil et les outils du contrôle migratoire.

10/12/2013 : Conférence au Musée national de l’histoire de l’immigration: http://www.histoire-immigration.fr/histoire-de-l-immigration/les-podcasts-de-l-univercite/saison-2013-2014

Emissions de radio

24/09/2015 : Participation à l’émission de radio « La fabrique de l’histoire » (Emmanuel Laurentin), France Culture : https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/europe-terre-dasile-44

27/12/2014 :  Participation à l’émission de radio « Concordance des temps » (Jean-Noël Jeanneney), France Culture (entretien repris dans Jean-Noël Jeanneney, Le Récit national. Une querelle française, Paris, Fayard et France Culture, 2017, p. 109-131).

17/11/2014 : Participation à l’émission de radio « La fabrique de l’histoire » (Emmanuel Laurentin), France Culture.

15/11/2014 : Participation à l’émission de radio « Licences Politiques » (Alexis Fourniol et Armand Terrien), Fréquence protestante.

Participation à des expositions

10/2011  : Rédaction d’un panneau « La France, un pays d’asile pour les exilés italiens avant l’Unité », exposition « Napoléon III et l’Italie. Naissance d’une nation, 1848-1870 », Musée de l’armée, Paris, octobre 2011-janvier 2012.

Publications

« Chopin à bras ouverts », L’Histoire, « L’Odyssée des réfugiés », n° 73 des Collections de L’Histoire, 2016, p. 32-33.

« Edito. L’accueil des réfugiés en France au XIXe siècle », Retronews, novembre 2016.

Responsabilités administratives et éditoriales

Responsabilités scientifiques

Porteuse du programme de recherches financé par l’Agence nationale de la Recherche AsileuropeXIX (2016-2020) : programme « Jeunes chercheuses jeunes chercheurs » du Défi Flash Asile.

Membre du comité de pilotage scientifique du défi 8 de l’Agence nationale de la Recherche,  « Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives » (depuis 2016).

Membre du comité éditorial de la Revue d’histoire du XIXe siècle (depuis 2015).

Membre du jury du Prix du meilleur master d’histoire du XIXe siècle, organisé par le Centre d’histoire du XIXe siècle et la Revue d’histoire du XIXe siècle (2017).

Membre du laboratoire d’excellence « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe », axe « Genre et Europe » (depuis 2013).

Participation à des jurys de concours

Membre du jury de l’agrégation interne d’histoire (depuis 2015).

Membre du jury de l’épreuve écrite d’histoire, Banques d’épreuves littéraires, Ecole normale supérieure (2013, 2014).

Responsabilités à l’Université de Reims Champagne-Ardenne

Responsable avec Nadia Vargaftig de la communication du CERHiC. Responsable du carnet  Hypothèses https://cerhic.hypotheses.org/ (depuis 2014).

Responsable des relations internationales pour le CERHiC.

Enseignante-référente en L1 (2015).

Présidente d’un jury de baccalauréat (académie de Reims, 2015).

Participation à des comités de sélection

Membre du comité de sélection pour le recrutement d’un-e maître de conférences en histoire contemporaine (XIXe siècle, histoire comparée en Europe), section 22 du CNU, Université de Lyon 2 (2016).

Membre du comité de sélection pour le recrutement d’un-e maître de conférences en histoire contemporaine (histoire culturelle du XXe siècle), section 22 du CNU, Université de Reims Champagne-Ardenne (2015).

Le sacre de Louis le Pieux à Reims en 816

Le sacre de Louis le Pieux à Reims en 816

samedi 8 octobre 2016, Reims

louis_le_pieux
14h-17h30, Palais du Tau :

Janet Nelson (King’s College, Londres): « Le sacre de Louis le Pieux à Reims et la bénédiction de sa femme Ermengarde »
Mayke de Jong (Université d’Utrecht): « Louis le Pieux empereur »

Annette Grabowsky (Université de Tübingen): « Le pape et l’empereur: le sacre de Louis le Pieux en 816 vu de Rome »

Jean-François Goudesenne (CNRS-IRHT) : présentation des pièces interprétées lors de l’audition

18h30, cathédrale de Reims :
audition de chant grégorien, sous la direction de Damien Poisblaud.

Chantres du Thoronet, Chœur grégorien de Champagne-Ardenne et Jeune Maîtrise de la cathédrale.

Manifestation organisée par l’Université Reims Champagne Ardenne, le Centre des Monuments nationaux et la Société des Amis de la Cathédrale de Reims, avec le soutien de l’Institut Universitaire de France.

Programme du séminaire « Genre & Europe », EHESS

Nous avons le plaisir de diffuser le programme du séminaire « Genre et Europe : individus, institutions, événements », programme élaboré par l’axe « Genre et Europe » du Laboratoire d’excellence « Ecrire une histoire nouvelle de l’Europe », dirigé par Fabrice Virgili et animé par Julie Le Gac. Delphine Diaz, maîtresse de conférences à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CERHiC, contribue à l’organisation de ce séminaire qui se tiendra au cours de l’année 2015-2016 dans les locaux de l’EHESS à Paris.

EHESS_GenreEurope_final(1)

GENRE ET EUROPE : INDIVIDUS, INSTITUTIONS, EVENEMENTS

Séminaire 2015-2016

Le séminaire se tient le 2e mardi du mois de 17h à19h en salle 6 du 105 bd Raspail 75006 Paris, du 10 novembre 2015 au 14 juin 2016 et comprend la participation à un colloque (19 et 20 novembre 2015).

Que l’on considère l’Europe comme espace imaginé ou politique, comme marché ou aire culturelle, les rapports entre les sexes sont constitutifs de la définition de cet espace comme des divisions en son sein. Le séminaire « Genre et Europe », séminaire principal du groupe Genre du programme de recherche interdisciplinaire «Ecrire une histoire nouvelle de l’Europe » (EHNE), vise à travailler conjointement sur le genre et sur l’Europe, considérée non pas comme la juxtaposition d’entités nationales, mais comme une entité propre. Il s’intéresse d’une part aux acteurs et actrices de l’intégration européenne et sur la manière dont celle-ci, car elle est créatrice de droits, influe sur les rapports de genre. Il s’intéresse d’autre part de manière plus générale aux identités de genre en Europe.

Au premier semestre, le séminaire interrogera le genre de l’intégration européenne. Au second semestre, six séances de 2 heures chacune questionneront les rapports de genre en Europe de la fin du XVIIIe siècle au XXIe siècle. Elles aborderont notamment les thèmes des identités, des migrations, des sexualités et des violences.

Partenariats : Les séances du 8.12.2015 et du 10.5.2016 sont organisées en collaboration avec le séminaire « Genre, corps et sexualités dans l’espace post-ottoman », celle du 4.2.2016 avec l’Institut historique allemand (DHIP), celle du 14.6.2016 avec le CNAM-LISE.

CONTACT : rschlagd@ehess.fr et yannick.ripa@univ-paris8.fr

Parution – « Exils entre les deux mondes »

Nous avons le plaisir d’annoncer la parution d’un livre collectif co-dirigé par Delphine Diaz, membre du CERHiC, Jeanne Moisand (Université Paris 1), Romy Sanchez (Université Paris 1) et Juan Luis Simal (Universidad Autonoma de Madrid) aux éditions Les Perséides.

Delphine Diaz, Jeanne Moisand, Romy Sanchez et Juan Luis Simal (dir.)

Exils entre les deux mondes. Migrations et espaces politiques atlantiques au XIXe siècle

 

VisuelExils

Présentation :

Le XIXe siècle fut tout à la fois un temps de bouleversements politiques, « le siècle des exilés » et le moment de la « Grande Migration » des Européens vers l’Amérique. Ce livre collectif se donne pour ambition d’explorer ensemble ces trois dimensions de l’histoire euro-américaine du XIXe siècle trop souvent étudiées séparément.

En réunissant les contributions issues d’un colloque tenu à la Casa de Velázquez à Madrid, le présent ouvrage rassemble les travaux récents de chercheurs confirmés et de jeunes universitaires afin de réfléchir à plusieurs enjeux historiographiques. Il s’agit non seulement de donner à l’exil politique la place qu’il mérite au sein de l’histoire politique du XIXe siècle, mais aussi de redéfinir la chronologie d’un monde atlantique qui semble parfois s’arrêter à la fin de l’Âge des Révolutions. Retraçant l’histoire collective de ceux qui ont quitté leur terre pour se réfugier ailleurs, par delà l’océan Atlantique, ce volume entend chercher au-delà des frontières de l’État-nation l’apport des exilés à un siècle de recompositions politiques, économiques et sociales. L’expérience transnationale des exilés et la frontière poreuse entre exil et migration constituent deux nouvelles clés de lecture pour comprendre l’entrée dans la modernité politique euro-américaine.

Contributions de Sylvie Aprile, Edward Blumenthal, Walter Bruyère-Ostells, Delphine Diaz, Alexandre Dupont, Gabriel Entin, Carlos Ferrera Cuesta, Jeanne Moisand, Florencia Peyrou, Juan Pro, Romy Sánchez et Juan Luis Simal.

ISBN : 978-2-37125-010-9

Pour commander l’ouvrage et en savoir plus :

 

http://lesperseides.fr/exils-entre-les-deux-mondes-migrations-et-espaces-politiques-atlantiques-au-xixe-siecle/