Séminaire du CERHIC, 1er avril : L’iconoclasme

 

Séminaire d’équipe « Normes et pouvoirs »

Jeudi 1er avril 2021, de 12 h. 30 à 14 h. 30

Université de Reims Champagne-Ardenne à distance

Le séminaire est ouvert, sur inscription.  Pour obtenir le lien de connexion zoom : bruno.restif@univ-reims.fr

 

Pour cette séance consacrée à l’iconoclasme le CERHiC accueillera deux invités : 

Emmanuel Fureix : L’oeil blessé. L’iconoclasme depuis la Révolution française”

Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Paris-Est Créteil, Emmanuel Fureix consacre ses travaux à l’histoire culturelle du XIXe siècles. Il a publié notamment La France des larmes. Mort et politique à l’âge romantique (1814-1840) en 2009, et dirigé l’ouvrage collectif Iconoclasme et révolutions, de 1789 à nos jours, paru en 2014.

Pierre-Antoine Fabre : L’iconoclasme catholique dans l’Europe tridentine et les limites du “désenchantement du monde”.

Directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, Pierre-Antoine Fabre est spécialiste de l’histoire religieuse des XVIe et XVIIe siècle, en particulier d’histoire de la spiritualité et des missions jésuites. Il a notamment publié Décréter l’image. La XXVe session du concile de Trente, en 2003. 

 

Image : Iconoclasm. Photo Bamboographic sur Flickr, 19 mai 2012.

14-15 avril : Mutations, transitions (journées APHG)

Cette année, les journées de l’Association des Professeurs d’Histoire-Géographie de Champagne-Ardenne ont pour thème “Mutations, transitions”.

Organisées par l’APHG Champagne-Ardenne (Véronique Beaulande-Barraud) et le département d’histoire de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (Claire Angotti) en partenariat avec l’Académie de Reims, elles se tiendront à distance via zoom (liens dans le fichier du programme à télécharger, ci-dessous).

Mercredi 14 avril

9 h. : Dominic Moreau (Université de Lille – HALMA-UMR8164) : L’Antiquité tardive, une période à part entière ?

10 h. 30 : Antoine Destemberg (Université d’Artois – CREHS-UR4027) : Mutations et transitions à l’épreuve du temps long : le Moyen Âge et la périodisation historique.

14 h.  : Jérôme Buridant (Université de Picardie Jules Verne – EDYSAN-UMR7058) : La gestion des forêts françaises du XVIIe siècle à aujourd’hui.

15 h. 30 : Camille Mortelette (Université d’Artois – Discontinuités-UR2468) : Changer l’image du Bassin minier. Acteurs, équipements culturels et patrimonialisation de l’héritage minier.

Jeudi 15 avril

9 h. : Côme Simien  (Université Paris I Panthéon-Sorbonne – IHMC-UMR 8066) : Titre à préciser (autour de la Révolution française).

10 h. 30 : Sophie Baby (Université de Bourgogne, LIR3S, IUF) : Sortir de la violence : les transitions à la démocratie dans une perspective transnationale. Autour du livre numérique Condamner le passé? Mémoires des passés autoritaires en Europe et en Amérique latine, 2019 . A télécharger gratuitement en ligne: http://passes-present.eu/fr/condamner-le-passe-memoires-des-passes-autoritaires-en-europe-et-en-amerique-latine-44061  

14 h. : Pierre Desvaux (Laboratoire Pacte – UMR5194) : Gestion des déchets et formes de gouvernements urbains dans les villes du Sud. L’exemple du Caire, Égypte.

15 h. 30 : Nashidil Rouiaï (Université de Bordeaux – Passages-UMR5319) : Les enjeux géographiques des représentations cinématographiques : l’exemple de Hong Kong.

Image : Forêt de Soignes (Belgique), photo James Sensor sur Flickr, 2017.

Séminaire du CERHIC, 25 mars : Histoire religieuse

Séminaire d’équipe « Normes et pouvoirs »

Jeudi 25 mars 2021, de 12 h. 30 à 14 h. 30

Université de Reims Champagne-Ardenne à distance

Pour obtenir le lien de connexion zoom : mh.morell@univ-reims.fr

Nouveaux chantiers en histoire religieuse

Frédéric Gabriel : L’aventure du Dictionnaire critique de l’Eglise.

Directeur de recherche au CNRS, Frédéric Gabriel est l’un des directeurs du Dictionnaire critique de l’Eglise, avec Dominique Iogna-Prat (EHESS) et Alain Rawel (Université de Bourgogne). Il présentera ce chantier qui ne vise pas à offrir une Histoire de l’Eglise classique, mais à développer une réflexion critique sur les grandes questions qui structurent l’institution ecclésiale, par une approche d’histoire intellectuelle, anthropologique et doctrinale qui relève autant des sciences des religions que des sciences sociales.

Bruno Restif : Construire une histoire de la prière.

Maître de conférences en histoire moderne à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CERHiC, Bruno Restif travaille particulièrement sur les usages et les représentations du corps dans le rite et la prière, avec un intérêt marqué pour l’histoire visuelle et une approche qui croise histoire, histoire de l’art, anthropologie, sociologie et sémiotique.

Image : Sainte-Foy de Conques, photo René Craps sur Flickr, 18 mars 2018.

Publication : transgression en temps de guerre

Le CERHiC a le plaisir d’annoncer la publication de l’ouvrage collectif issu du programme ANR PARABAINO – Massacres, violences extrêmes et transgressions en temps de guerre [Antiquité grecque et romaine].

Nathalie Barrandon, Isabelle Pimouget-Pedarros (dir.), La transgression en temps de guerre de l’Antiquité à nos jours, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Enquêtes et documents », 2021, 270 p. ISBN : 978-2-7535-8160-9.

La guerre est, de toutes les activités humaines, celle qui est le plus susceptible de conduire à des débordements, à la démesure, à la radicalité sans borne et donc à la violation de normes fondamentales. Que la guerre soit menée dans le cadre de règles bien définies, partagées, voire intériorisées par l’ensemble des belligérants, il n’en reste pas moins que l’histoire montre que ces règles ne sont pas systématiquement respectées, et peuvent même être totalement bafouées. La guerre constitue donc un champ d’étude privilégié pour aborder la question de la transgression.

Pourtant, peu de recherches y ont été jusque-là consacrées ; si, dans ses formes et manifestations, la violence ordinaire ou extrême sur le champ de bataille a pu faire l’objet d’une attention particulière, l’historiographie s’est en définitive peu intéressée aux mécanismes de déclenchement ainsi qu’à la construction de l’intolérable dans ou en marge des conflits armés. L’ouvrage a pour objectif de préciser les contours du sujet, d’en déterminer la portée et, ce faisant, d’ouvrir des pistes de recherche.

Lien vers le site de l’éditeur : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=5110

Podcast : Peter Morel et les condottieres

Dans l’épisode n° 47 du podcast Passion Médiévistes, Peter Morel fait découvrir aux auditrices et auditeurs l’Italie des Renaissances et le phénomène des condottières, capitaines mercenaires et princes. Entre « Renaissances » en contexte et condottières en situation, entre histoire militaire, politique et culturelle, nous vous invitons à écouter cet épisode et à lire l’article qui leur sont consacrés en vous connectant au lien suivant : https://passionmedievistes.fr/ep-47-peter-condottieres/

Peter MOREL est étudiant de deuxième année au sein du Master Histoire « Normes, Cultures, Pouvoirs » hébergé par le CERHiC. Il prépare actuellement un mémoire consacré à Bartolomeo Colleoni (v. 1395-1475) : Vie et mort d’un condottière dans l’Italie des Renaissances (XIVe-XVe siècles) sous la direction d’Isabelle Heullant-Donat, Professeure des Universités en Histoire Médiévale à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Légende de l’image :

Simone Martini, Guidoriccio da Fogliano, fresque, (340×968 cm), Sienne, Palazzo Pubblico, Sala del Mappamondo, v. 1330.

Séminaire du CERHIC, 18 février

 

Séminaire d’équipe « Normes et pouvoirs »

Jeudi 18 février 2020, de 12 h. 30 à 14 h.

Université de Reims Champagne-Ardenne à distance

Nous aurons le plaisir d’entendre deux de nos collègues :

Maxime Gelly-Perbellini, ATER en Histoire médiévale à l’URCA, présentera son sujet de thèse, intitulé “Construire l’image de la sorcière : études des représentations, de la circulation des savoirs et des imaginaires autour d’une figure ambigüe (XIIIe-XVe siècle)“, préparée sous la direction d’A. Dierkens et M. A. Polo de Beaulieu .

Isabelle Heullant-Donat, Professeur d’Histoire médiévale à l’URCA et directrice du CERHIC, présentera le tout dernier ouvrage auquel elle a collaboré : L’exploration du monde. Une autre histoire des grandes découvertes, paru au Seuil en octobre 2019.

Pour obtenir le lien de connexion Zoom : mh.morell@univ-reims.fr

Image : Lucas Cranach le Vieux, Allégorie de la mélancolie, 1532 (détail).

Bonne Année 2021

La direction du CERHiC souhaite une heureuse année 2021 à toutes et tous les membres du laboratoire, aux doctorantes et doctorants, étudiantes et étudiants en Master histoire, ainsi qu’à toutes celles et ceux qui, à l’université de Reims Champagne-Ardenne ou ailleurs, suivent les activités de l’équipe. Malgré les conditions difficiles de la recherche en histoire actuellement, nous vous souhaitons de mener vos travaux avec persévérance et d’y faire de belles découvertes, en espérant pouvoir vous retrouver très vite sur le campus de Reims. En attendant, nous vous donnons rendez-vous pour les rencontres organisées par écran interposé, qui sont annoncées sur ces pages. A bientôt !

Image : Course Paris-Reims-Paris, 6 juillet 1919. Gallica Bnf.

Soutenance de thèse : Cheikh Sakho, 14 décembre


Histoire et civilisation (sections CNU 21 et 22) 

Monsieur Cheikh SAKHO

soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés

Mémoires des Tirailleurs africains : célébrations et représentations. Des origines aux Indépendances africaines. 

dirigés par Monsieur Philippe BUTON 
le lundi 14 décembre 2020 à 14 h00

à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et par visio-conférence.
en présence d’un jury  composé de :

M. Philippe BUTON 

Université Reims Champagne-Ardenne 

Directeur de thèse 

M. François ROBICHON 

Université de Lille 

Rapporteur 

Mme Julie D’ANDURAIN 

Université de Lorraine 

Rapporteure 

M. Ibrahima THIOUB 

UCAD, Dakar 

Examinateur 

M. Eric T. JENNINGS 

Université de Toronto 

Examinateur 

Mme Isabelle HEULLANT-DONAT 

Université de Reims Champagne-Ardenne 

Examinatrice 

M. Marc MICHEL 

Université d’Aix en Provence 

Invité

Résumé : 

Le Monument aux Héros de l’Armée Noire de Reims, « témoignage de reconnaissance envers les Enfants d’adoption de la France », inauguré le 13 juillet 1924 est emblématique de la tension entre mémoire et histoire. Il a disparu sous l’occupation nazie, sans laisser de traces, mais échappé à la damnation mémorielle grâce à son double de Bamako. Il existe peu de travaux sur la question. À la suite de la reconstruction du monument de Reims, inauguré le 6 novembre 2018, par le président malien et le président Macron, il paraît opportun de faire le point plus généralement sur les statues, monuments et autres traces des Tirailleurs dans l’histoire coloniale. D’où la nécessité d’établir un inventaire non-exhaustif des monuments et lieux de mémoire, témoignages de la spectacularisation de cette reconnaissance. L’intégration de cette mémoire dans le récit national a connu des trous ou des résurgences suivant les périodes, et pour en rendre compte il faudra étudier les conditions de production de ces monuments, leur réception, leurs origines, commandes publiques de l’État, des collectivités ou initiatives individuelles. La représentation officielle de ces Tirailleurs, qui ont pris part à toutes les guerres menées par la France au XXe siècle jusqu’aux Indépendances, est souvent liée à la présentation raciste qu’en fait la propagande allemande. Sur le plan intérieur, la République universaliste peine à concilier les efforts d’intégration et les revendications d’émancipation des soldats noirs. Ces contradictions, propres à l’aventure coloniale française, peuvent se lire aussi dans les iconographies et textes des différents monuments commémoratifs et se reflètent dans les débats sur l’identité nationale. 

Crédits photographiques : Mémorial de l’Armée noire, Fréjus-Plage, place des Tirailleurs-Africains-et-Malgaches. Sculpteur : Yvon Guidez, fonderie de Gliwice, Pologne, 1994. Photo : Jacqueline Poggi sur Flickr, 2013.  

 

 

 

Les Cahiers du centre d'études et de recherche en histoire culturelle (EA 2616)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search