D. Diaz, Un asile pour tous les peuples

Delphine Diaz, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CERHIC, a publié le livre issu de sa thèse intitulé Un asile pour tous les peuples ? Exilés et réfugiés étrangers en France au cours du premier XIXe siècle, aux éditions Armand Colin, collection « Recherches ».

 

Présentation du livre

 

Entre la fin du Ier Empire et les derniers jours de la IIe République, la France a été l’une des terres d’accueil les plus libérales du continent avec la Grande-Bretagne. Ayant hérité de l’époque révolutionnaire un devoir d’asile envers les étrangers « bannis pour la cause de la liberté », les régimes successifs se sont paradoxalement accordés à cet égard. Cet ouvrage se propose de croiser deux approches souvent dissociées dans l’étude de l’asile accordé aux étrangers en France : l’analyse des dispositifs qui ont encadré l’accueil, et celle des formes d’engagement que ces étrangers venus pour motifs politiques ont pratiquées dans le pays d’asile. Si ce double regard semble nécessaire, c’est que les interactions entre les exilés politiques et la société d’accueil ont été fortes en cette première moitié du siècle, en raison de leur participation aux débats et aux combats qui ont animé, voire déchiré la scène politique française. Symétriquement, les dispositifs d’accueil élaborés en réponse à l’arrivée des exilés ont contribué à construire une certaine identité de la France, comme terre d’asile pour tous les peuples opprimés.

V. Beaulande, Des tribunaux pour une société chrétienne

Véronique Beaulande, maître de conférences en histoire médiévale et chercheur au CERHiC, a publié avec Martine Charageat un ouvrage collectif intitulé Les Officialités dans l’Europe médiévale et moderne. Des tribunaux pour une société chrétienne.

Les justices ecclésiastiques suscitent un intérêt historiographique renouvelé ces dernières années, tant comme juridictions temporelles spécifiques que dans les manifestations d’une justice compétente en matière « spirituelle ». C’est spécifiquement sur les « cours d’Église », les officialités, que s’est tenu ce colloque réunissant historiens et juristes, médiévistes et modernistes, pour un bilan en forme d’invitation à poursuivre les investigations.

L’histoire des officialités a ainsi été éclairée dans sa diversité et dans son évolution, dans une perspective comparatiste. Leur compétence et la manière dont elles exercent leur juridiction, gracieuse, contentieuse, criminelle, a été mise en valeur, attestant de leur rôle quotidien auprès des populations. Enfin, l’étude de leur activité permet une approche de l’histoire des femmes et du couple qui, à son tour, met en valeur la richesse des sources des officialités, organes de « disciplinement des mœurs » encore en partie méconnus.

Voir la table des matières external link

Coordonnées du CERHiC

Coordonnées

CERHiC
Université de Reims Champagne-Ardenne
UFR des Lettres et Sciences Humaines
Maison de la Recherche – CERHiC 2616
57, rue Pierre Taittinger
F-51096 REIMS Cedex

 

Téléphone :

+33(0)3 26 91 36 75
+33(0)3 26 91 36 78

 

Pour venir au CERHiC :

En train : LGV Est, 45 min. à partir de Paris-Est (gare Reims Centre ou Champagne-Ardenne)

En voiture : Prendre direction “Campus Croix Rouge”

En tram (plan) : L’université est desservie par l’arrêt de tram “Campus Croix Rouge” que l’on peut rejoindre par :

  • la ligne A ou B, depuis l’arrêt “Reims Gare Centre”, direction “Reims Hôpital Debré” (ligne A) / direction “Bezannes Gare Champagne TGV” (ligne B)
  • la ligne A ou B, depuis l’arrêt “Opéra” (centre ville), direction “Reims Hôpital Debré” (ligne A) / direction “Bezannes Gare Champagne TGV” (ligne B)
  • la ligne B, depuis l’arrêt “Bezannes Gare Champagne TGV”, direction “Reims Gare Centre”

I. Heullant-Donat, « La Fabrique de l’Histoire »

Isabelle Heullant-Donat, professeure en histoire médiévale et directrice du CERHiC, a été invitée par France Culture, dans l’émission « La Fabrique de l’Histoire » d’Emmanuel Laurentin, ce vendredi 3 octobre 2014 depuis le Panthéon, à Paris, pour parler « panthéonisation », aux côtés de trois autres historiennes et historiens : Patrick Garcia, Mathilde Larrère et Nancy Green.

En savoir plus : https://www.franceculture.fr/evenement-france-culture-en-direct-et-en-public-au-pantheon external link external link

A la suite de l’émission, vous pouvez retrouver le podcast sur la page de l’émission : https://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-1

Les Cahiers du centre d'études et de recherche en histoire culturelle