Nadia Vargaftig

Maître de conférences en histoire contemporaine

Responsable de la mention « Histoire-géographie » du Master MEEF 2nd degré, ESPE de Reims, avec Delphine Diaz.

Contactnadia.vargaftig@univ-reims.fr

Champs de recherche :

  • XIXe – XXe siècles, colonisation européenne, impérialisme portugais, histoire politique du Portugal,
  • expositions universelles et coloniales, images et colonisation

Cursus

  • Elève de l’Ecole normale supérieure d’Ulm-Sèvres (1999-2004)
  • Institut d’études politiques de Paris (1999-2001)
  • Agrégation d’histoire (2002)
  • Doctorat en Histoire, Université Paris 7 – Diderot (2011).
  • Membre de l’Ecole des hautes études hispaniques et ibériques, Casa de Velázquez (2011-2012).

Production scientifique durant les cinq dernières années

Livre

Des empires en carton. Les expositions coloniales au Portugal et en Italie (1918-1940), Madrid, Casa de Velazquez, coll. « Bibliothèque de la Casa de Velazquez », 2016, 344 p.

Articles de revues et chapitres de livres collectifs

– « Art, empire, fascisme : la contribution d’artistes portugais et italiens aux expositions coloniales des années trente », in M. João Castro (dir.), Arte e Império colonial, Lisbonne, Universidade Nova de Lisboa/ Fundação para a ciência e a tecnologia, 2017, pp. 305-322.

– « A construção visual de um território colonial : o fundo fotográfico da Companhia de Moçambique (1892-1942) », Outros tempos, vol. 13, n°22, 2016, p. 152- 162.  http://www.outrostempos.uema.br/OJS/index.php/outros_tempos_uema/article/view/552 (mis en ligne décembre 2016).

– « Penser la grandeur : les expositions coloniales au Portugal et en Italie entre les deux guerres mondiales », Ricerche storiche, janvier-août 2015, p. 239-247.

– « Solidaires et rivaux : le Portugal et l’Italie à l’Exposition Coloniale internationale de Paris (1931) », in C. Demeulenaere-Douyère et L. Hilaire-Pérez (dir.), Les Expositions universelles ; les identités au défi de la modernité, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », 2014, p. 165-197.

– « L’ Afrique des combattants : rêves et réalités à travers les expositions coloniales portugaises (1918-1940), in D. Plouviez (dir.), Défense et colonies dans le monde atlantique, XVe-XXe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Enquêtes et documents »,  2014, p. 183-197.

– « Para ver, para vender : o papel da imagem fotográfica nas exposições coloniais portuguesas (1929-1940) », in Filipa Lowndes Vicente (dir.), O Império da Visão. Fotografia no contexto colonial português (1860-1960) », Lisbonne, Edições 70, 2014, p. 343-353.

– « L’Empire des dictateurs : la propagande coloniale sous Salazar et Mussolini (1918-1940) », in A. Lorin et C. Taraud (dir.), Nouvelle histoire des colonisations européennes, XIXe-XXe siècles : sociétés, cultures, politiques, Paris, Presses Universitaires de France, 2013, p. 65-76.

– « Centre ou périphérie ? Le Portugal, l’Afrique et Berlin (1875-1891) », in C. De Gémeaux et A. Lorin (dir.), L’Europe coloniale et le grand tournant de la Conférence de Berlin (1884-1885), Paris, Le Manuscrit, 2013, p. 163-178.

Collaborations scientifiques

Evaluations d’articles pour les revues Histoire@Politique (FNSP), Journal of Science and technology of the Arts (Porto), European Review of History (Londres).

Diffusion de la recherche

Présentation de l’ouvrage Des empires en carton. Les expositions coloniales au Portugal et en Italie (1918-1940), dans le cadre du Café Histoire organisé par le CERHiC et l’APHG, le Saint-Maurice, Reims, le 24 novembre 2016.

Les Cahiers du centre d'études et de recherche en histoire culturelle