Delphine Diaz

Maîtresse de conférences en histoire contemporaine

Responsable du parcours « Histoire-géographie » du Master MEEF 2nd degré, ESPE de Reims, avec Nadia Vargaftig

Coordinatrice scientifique du programme ANR AsileuropeXIX, « Pour une histoire européenne de l’exil et de l’asile au XIXe siècle », 2016-2020 (Agence nationale de la recherche, défi Flash Asile, « jeunes chercheuses jeunes chercheurs »).

Contact  : delphine.diaz@univ-reims.fr

Champs de recherches : exil, migration, genre (Europe, France, XIXe siècle).

CV Delphine Diaz fevrier 2018

Cursus :

  • Ancienne élève de l’École normale supérieure et de Sciences Po Paris
  • Agrégée d’histoire
  • Docteure en histoire, Université Paris 1-Sorbonne (2012)

Production scientifique durant les cinq dernières années

Livres

48804

–  Un asile pour tous les peuples ? Exilés et réfugiés étrangers dans la France du premier XIXe siècle, Paris, Armand Colin, 2014, collection « Recherches ».  Prix Augustin Thierry 2015 du Comité d’histoire de la Ville de Paris.

VisuelExils– Delphine Diaz, Jeanne Moisand, Romy Sánchez, Juan Luis Simal (dir.), Exils entre les deux mondes. Migrations et espaces politiques atlantiques au XIXe siècle, Bécherel, Les Perséides, 2015, collection « Le monde atlantique ».

– Direction, avec Catherine Brice, du dossier « Mobilités, savoir-faire et innovations« , Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 53, 2016/2.

– Direction, avec Jeanne Moisand et Romy Sánchez, du dossier «Débats. Terres d’exil, terres d’asile. Europe méridionale, XIXe-XXIe siècles », Mélanges de la Casa de Velázquez, n° 48/1, 2018, dossier « Actualité de la recherche ».

– Delphine Diaz, Maxime Kaci, et Stéphane Lembré, Citoyenneté, république et démocratie en France, 1789-1899, Paris, Bréal, 2014, réédité en 2018 sous le titre Citoyenneté, république et démocratie en France, 1789-1914.

Articles de revues et chapitres dans des ouvrages collectifs

– « Une internationale libérale à l’épreuve de l’exil ? Exilés européens en France sous les monarchies censitaires », dans  Histoire des internationales, Europe, XIXe-XXe siècles, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2017, p. 41-68.

[avec Catherine Brice], « Introduction. Mobilités, savoir-faire, innovations », Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 53, 2016/2, p. 9-18.

– « Pour une histoire européenne de l’exil et de l’asile politiques au XIXe siècle : le programme de recherche AsileuropeXIX », Diasporas, Circulations, Migrations, Histoire, 2016, n° 28, p. 163-176.

– « Paris, capitale de l’exil intellectuel européen au cours du premier XIXe siècle », dans Christophe Charle et Laurent Jeanpierre (dir.), La Vie intellectuelle en France, XIXe-XXIe siècles, Paris, Éditions du Seuil, 2016, p. 308-314.

– « Femmes en exil, femmes réfugiées dans la France du premier XIXe siècle. Vers la difficile reconnaissance d’un statut », dans Nicolas Beaupré et Karine Rance (dir.), Arrachés et déplacés. Réfugiés politiques, prisonniers de guerre, déportés, 1789-1918, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2016, p. 47-62.

– « Représentations photographiques, matériau pédagogique. Le fonds de vues sur verre du Lycée Colbert », dans Anne Quillien (dir.), Lumineuses projections ! La projection fixe éducative. Catalogue de l’exposition présentée au Munaé à Rouen du 23 avril 2016 au 31 janvier 2017, Futuroscope, Réseau Canopé, 2016, p. 39-46.

– [avec Sylvie Aprile], « L’Europe et ses réfugiés politiques au XIXe siècle », La Vie des idées, 15 mars 2016, publié dans Michel Agier et Anne-Virginie Madeira (dir.), Définir les réfugiés, Paris, Puf, 2017, p. 29-45.

– « Indésirables en métropole, utiles en Algérie ? Les réfugiés politiques étrangers et la colonisation (1830-1852) », Revue d’histoire du XIXe siècle, 51 | 2015, 187-204.

– « Exil, citoyenneté et république : les étrangers dans le Paris de 1848 vus par Louis Garnier-Pagès », Parlement(s), n° 22 coordonné par Éric Anceau et Jean Garrigues, mars 2015, p. 75-82.

– « S’exiler dans la France de la monarchie restaurée. Libéraux espagnols et italiens dans les années 1820 », dans Jean-Claude Caron et Jean-Philippe Luis (dir.), Rien appris, rien oublié ? Les Restaurations dans l’Europe postnapoléonienne (1815-1830), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 391-401.

– « Une morale collective de l’engagement révolutionnaire en exil. Les réfugiés polonais en France sous la monarchie de Juillet » dans Sébastien Hallade (dir.), Morales en révolutions. France, 1789-1940, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 163-176.

– « Résister aux migrations forcées vers les États-Unis. L’expérience des Polonais réfugiés en France », dans Delphine Diaz, Jeanne Moisand, Romy Sánchez, Juan Luis Simal (dir.), Exils entre les deux mondes. Migrations et espaces politiques atlantiques au XIXe siècle, Bécherel, Les Perséides, 2015, p. 209-230.

– « Comparer les mobilités contraintes », Hypothèses, 2014/1, 17, p. 145-155.

– « Des Brésiliens dans la France des années 1820. Contribution à une histoire des migrations transatlantiques », Amnis. Revue de civilisation contemporaine Europe/Amériques, 2013/12.

– « Exilés et immigrés italiens à Paris, des Trois Glorieuses au coup d’État bonapartiste », Archivio storico dell’emigrazione italiana, 9/1, janvier-février 2013, p. 24-29.

– « Exils et circulations politiques autour de 1830 : l’exemple des réfugiés étrangers en France », dans Sylvie Aprile, Jean-Claude Caron et Emmanuel Fureix (dir.), La Liberté guidant les peuples. Les révolutions de 1830 en Europe, Seyssel, Champ Vallon, 2013, p. 226-240.

– « Une difficile fraternité. Polonais et Allemands en exil en France sous la monarchie de Juillet. », dans Catherine Brice (dir.), Exil et fraternité, Paris, Éditions de la Bière, 2013, p. 181-193.

– « Les sociabilités politiques des réfugiés libéraux dans la France des monarchies censitaires : des pratiques aux dimensions transnationales ? », dans Karine Rance, Friederike Spitzl-Dupic, Landry Charrier (dir.), « Transnationalisation » des idées, modèles et pratiques politiques en Europe, Berne, Peter Lang, 2013, p. 3-16.

Collaborations scientifiques

– Porteuse du programme de recherches financé par l’Agence nationale de la Recherche AsileuropeXIX (2016-2020) : programme « Jeunes chercheuses jeunes chercheurs » du Défi Flash Asile.

– Membre du comité scientifique chargé de la refonte des galeries permanentes du Musée national de l’histoire de l’immigration.

– Membre du comité éditorial de la Revue d’histoire du XIXe siècle et du Conseil d’administration de la Société de 1848.

– Membre du jury du Prix du meilleur master d’histoire du XIXe siècle, organisé par le Centre d’histoire du XIXe siècle et la Revue d’histoire du XIXe siècle.

– Membre depuis 2013 du laboratoire d’excellence « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe », axe « Genre et Europe ».

Diffusion de la recherche

– « Paris, cœur battant du printemps des peuples », L’Histoire, n° 444, 2018, p. 60-65.

– « Genre et circulations en Europe, XIXe-XXIe siècles », Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe (en ligne)

– « Femmes, genre et exil en Europe à l’époque contemporaine », Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe (en ligne)

–  « Les Détricoteuses », émission sur la tradition d’asile française, animée par Laurence De Cock et Mathilde Larrère sur la chaîne de Mediapart, 29/01/2018.

– « Les voix du crépuscule », Radio Campus Paris, sur le thème « Paris, capitale européenne des libertés ? », 22/11/2017 .

–  Table ronde Fictions , émission La fabrique de l’histoire, France Culture, 13/10/2017 .

– Participation au documentaire d’Emmanuel Laurentin « Karl Marx à Paris, 1843-1845 », réalisé par Thomas Dutter, La fabrique de l’histoire, France Culture, 10/10/2017.

 – Participation à la table ronde « Mobilités et innovations, XVIe-XIXe siècles », 20e édition des Rendez-vous de l’histoire de Blois, 06/10/2017.

– « Idées et illuminations hier et aujourd’hui », émission La tête au carré (Matthieu Vidard), France Inter, 06/10/2017.

Les réfugiés en France au XIXe siècle, émission «La marche de l’histoire (Jean Lebrun), France Inter, 20/06/2017.

– « Chopin à bras ouverts », L’Histoire, « L’Odyssée des réfugiés », n° 73 des « Collections de L’Histoire », 2016, p. 32-33.

– « Edito. L’accueil des réfugiés en France au XIXe siècle », Retronews, novembre 2016.

– Participation à la table ronde de l’Association Mnémosyne et organisation d’une « carte blanche » sur le départ en exil et les outils du contrôle migratoire avec Catherine Brice, 19e édition des Rendez-vous de l’histoire de Blois, 08-09/10/2016.

– « La France, terre d’asile : fragile générosité« , émission Concordance des temps, France Culture, 27/12/2014 (entretien publié dans Jean-Noël Jeanneney, Le Récit national. Une querelle française, Paris, Fayard et France Culture, 2017, p. 109-131).

Les Cahiers du centre d'études et de recherche en histoire culturelle