Archives de catégorie : Vie du CERHIC

Les Nocturnes de l’histoire à Reims, 30 mars

A l’occasion des Nocturnes de l’Histoire, les historiennes et historiens de Reims invitent le public afin de partager leurs recherches aux Archives départementales de Reims et pendant une promenade en centre- ville. La participation est gratuite, sur inscription préalable.

L’objectif des Nocturnes de l’Histoire est de promouvoir une diffusion large du savoir historique en valorisant des manifestations de qualité et en rendant accessibles les résultats de la recherche au public le plus large. Les quatre sociétés d’historiens de l’enseignement supérieur et de la recherche (SoPHAUSHMESPAHMUFAHCESR) souhaitent ainsi favoriser les initiatives locales émanant de laboratoires de recherche, de sociétés savantes, d’institutions culturelles, de réseaux d’étudiants, d’équipes pédagogiques et de particuliers passionnés d’histoire.

15h30-17h : présentation de documents historiques remarquables (Archives départementales de la Marne, site de Reims, 44 avenue de l’Yser) *.

  • Véronique Beaulande-Barraud (professeure en Histoire médiévale, Université Grenoble-Alpes / LUHCIE) : « Des sources locales pour l’histoire religieuse médiévale et moderne, du terrier de l’archevêché au registre de profession des clarisses de Reims ».
  • Pierrick de Saint-Vaast (doctorant en Histoire contemporaine, URCA / CERHiC) : « Les dossiers de dommages de guerre au titre des destructions de la Première Guerre mondiale ».

17h30-19h : déambulation urbaine dans le centre historique de Reims, avec présentations de travaux de recherche récents ou en cours sur des lieux majeurs, insolites ou oubliés de l’histoire rémoise.

  • Julien Herbiet (ancien étudiant du Master « Normes, cultures, pouvoirs », URCA) : « La gare, un terrain d’action our les forces de l’ordre rémoises sous la Troisième République » (gare SNCF Reims centre, parvis Reims centre ville).
  • Jean-Luc Bastien (maître de conférences en Histoire ancienne, URCA / CERHiC) : « Durocortorum : la ville de Reims durant le Haut-Empire romain » (porte de Mars).
  • Bertrand Goujon (maître de conférences HDR en Histoire contemporaine, URCA / CERHiC) : « Les élites du négoce en vins de Champagne dans la société et l’espace rémois au XIXe siècle » (angle de la rue Coquebert et du boulevard Lundy).
  • Laurent Chenaux (ancien étudiant du Master « Normes, cultures, pouvoirs », URCA) : « Le commerce vestimentaire bourgeois à Reims au tournant des XIXe et XXe siècles » (angle de la rue de l’Arbalète et de la rue du Docteur Jacquin).
  • Julien Bortolussi (doctorant en Histoire moderne, Université Paris-Nanterre / MEMO) : « Les historiographes rémois au XVIIe siècle » (place des Loges Coquault).
  • Véronique Beaulande-Barraud (professeure en Histoire médiévale, Université Grenoble-Alpes / LUHCIE) : « Ermine de Reims, une visionnaire à la fin du Moyen Âge » (angle de la rue Gambetta et de la rue de Venise).

19h30-21h : conférence de Jean-François Boulanger (Directeur honoraire de l’UFR Lettres et Sciences Humaines de l’URCA) : « Reims, ville ouvrière, aux XIXe et XXe siècles » (Maison de la Vie Associative, 122bis rue du Barbâtre) *.

Inscription et contact : nocturnes.reims@gmail.com

* pass vaccinal obligatoire

Avec le soutien financier du Centre d’Etudes et de Recherche en Histoire Culturelle (CERHiC, EA 2616), Université de Reims Champagne-Ardenne, du LUHCIE (Laboratoire Universitaire Histoire Culture Italie Europe, EA 7421), et de l’APHG (Association des professeurs d’histoire et de géographie).

Photo mise en avant : Porte de Mars, Reims, 2012.
Porte Mars © Carmen Moya 2012

Philippe Buton présente l’Histoire du gauchisme

Philippe Buton, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CERHIC, sera à la librairie Guerlin (70, place Drouet d’Erlon) à Reims le mercredi 8 décembre à partir de 17 heures, pour une conférence-débat autour de son dernier ouvrage Histoire du gauchisme. L’héritage de Mai 68 (Paris, Perrin, 2021) suivie d’une séance de signature.

Présentation du livre :

En à peine quelques semaines, ce courant politique devient le porte-parole de la jeunesse et partant de toute une génération. Sous cette bannière se rassemblent les mouvances anarchiste, maoïste et trotskyste, divisées en de multiples groupes qui émergent à la fin des années 1960 (Gauche prolétarienne, Ligue communiste, ORA, OCI, PCMLF…). Derrière ce gauchisme politique se déploie aussi tout un gauchisme culturel, avide de secouer le vieux monde et de changer la vie. Que reste-t-il aujourd’hui dans notre société de cette force politique et de ces aspirations libertaires ?
Dans cette synthèse historique totalement inédite, Philippe Buton répond à cette question et à bien d’autres avec une grande clarté. Retraçant l’aventure du gauchisme, il montre que ce mouvement a certes été uni, notamment autour d’une croyance en une révolution proche et radicale, mais aussi profondément divisé par une multitude de querelles. Il expose également qu’après le « printemps rouge et noir », ce courant est brusquement devenu une réalité tangible que des acteurs traditionnels – la police, l’armée et la gauche parlementaire particulièrement – ont eu bien du mal à prendre en compte. Enfin, il établit que les gauchistes ont été à la pointe de nombreux combats sociaux qui nous animent encore aujourd’hui, notamment la défense des droits des femmes et l’émergence de la conscience écologique. En revenant sur les évolutions politiques du mouvement gauchiste mais aussi sur ses conséquences culturelles et sociales, Philippe Buton dépeint avec brio la France d’une jeunesse bouillante et militante qui, pendant près de dix ans, a cru en l’avènement d’un monde nouveau.

Delphine Diaz, “En Exil” dans les medias

Retrouvez Delphine Diaz et son dernier ouvrage En Exil (Folio Gallimard, 2021) dans les médias :

Sur France 5, dans l’émission C ce soir du 17 novembre, sur le thème “Migrants : la grande instrumentalisation” ?

https://mobile.france.tv/france-5/c-ce-soir-le-debat/…

Sur France Culture, dans l’émission Le Temps du Débat animée par Emmanuel Laurentin, en compagnie du philosophe Raffaele Simone le 15 novembre, dans la série Les termes du débat, 11/44 : “Migrants”

https://franceculture.fr/emissions/le-temps-du-debat/les-termes-du-debat-11-44-migrants…

Au micro d’André Loez pour le podcast “Paroles d’histoire” (1er novembre), épisode 219 “Exilés et réfugiés d’Europe” :

http://parolesdhistoire.fr/index.php/2021/11/01/219-exiles-et-refugies-en-europe-avec-delphine-diaz/

Sur RFI le 6 novembre, dans l’émission “Une semaine d’actualité” animée par Amélie Beaucour :

https://www.rfi.fr/fr/podcasts/une-semaine-d-actualit%C3%A9/20211105-delphine-diaz-historienne-en-exil-les-r%C3%A9fugi%C3%A9s-en-europe-de-la-fin-du-xviiie-si%C3%A8cle-%C3%A0-nos-jours

Prix de thèse de l’URCA : Mercé Prats

Le CERHiC a le plaisir d’annoncer que la thèse de doctorat de Mercé Prats, soutenue le 7 décembre 2019 et intitulée “Le Teilhardisme : réception, adoption et travestissements de la pensée de Pierre Teilhard de Chardin, à la croisée des sciences et de la foi, au cœur des « Trente glorieuses » en France (1955-1968)”, a obtenu le second Prix de thèse de l’Université de Reims Champagne-Ardenne.  Nous lui adressons nos plus chaleureuses félicitations pour cette reconnaissance de la qualité de son travail !

Image : Groupe de teilhardiens en prière face à la colline de Vézelay, septembre 1967. Photographie cédée aimablement par Brigitte Collet, Lille.

 

Conférence : Cervantes, une vie dans l’Espagne du Siècle d’Or

Dans le cadre de l’Université du Temps Libre (IUTL) de l’université de Reims Champagne-Ardenne, Isabelle Poutrin, Professeure d’histoire moderne, donnera deux conférences sur Miguel de Cervantes (1547-1616) :

mardi 15 janvier : Le manchot de Lépante

mardi 29 janvier : L’auteur de L‘Ingénieux hidalgo Don Quichotte de la Manche (1605)

Les deux conférences ont lieu de 16 à 18h. à la Maison diocèse Saint-Sixte, 6 rue du lieutenant Harduin, à Reims.

 

Café Histoire, 5 décembre : Isabelle Poutrin

Le CERHiC et l’APHG Champagne-Ardenne vous invitent le mercredi 5 décembreau Café de Reims, 85 place Drouet d’Erlon (Reims), de 18h à 20h. 

“Chrétiens, juifs et musulmans dans l’Espagne moderne”

La conférence du jour sera donnée par Isabelle Poutrin, professeure d’histoire moderne à l’Université de Reims, directrice adjointe du CERHiC et membre de l’Institut universitaire de France.

Elle présentera ses recherches sur les relations entre chrétiens, juifs et musulmans dans l’Espagne moderne, entre la fondation de l’Inquisition espagnole, en 1481, et l’expulsion des morisques, descendants des musulmans convertis au christianisme, en 1609. 

Elle est l’auteur de Convertir les musulmans. Espagne 1491-1609 (Paris, Puf, 2012), et a coordonné le programme collectif “Pouvoir politique et conversion religieuse, Antiquité-époque moderne (POCRAM)” financé par l’ANR en 2014-2018. 

I. Poutrin, Convertir les musulmans, 2012.

Les “cafés Histoire” de Reims se tiennent au Café de Reims (85 place Drouet d’Erlon, Reims) de 18 à 20 heures. Entrée libre avec consommation. 

Le programme de la saison 2018-2019 peut être consulté ici.

“Cafés Histoire” de Reims : programme 2018-2019


Les “cafés Histoire” de Reims,
 une conférence dans un cadre convivial, une historienne ou un historien parle de son dernier livre ou de ses recherches récentes… Les mercredis, de 18 à 20 heures, au Café de Reims (85 pl. Drouet d’Erlon, Reims). Entrée libre avec consommation.

Les “cafés Histoire” sont organisés par le CERHiC et l’APHG.

5 décembre : Isabelle Poutrin (Université de Reims), présentera ses recherches : Chrétiens, juifs et musulmans dans l’Espagne moderne.

23 janvier : John Tolan (Université de Nantes) présentera son livre Mahomet l’Européen. Histoire des représentations du Prophète en Occident (Paris, Albin Michel, 2018).

6 mars : Thomas Le Roux (CNRS) présentera son livre écrit avec François Jarrige  : La contamination du monde. Une histoire des pollutions à l’âge industriel (Paris, Le Seuil, 2017).

27 mars : Nathalie Barrandon (Université de Reims), présentera son livre Les massacres de la République romaine (Paris, Fayard, 2018).

15 mai : Maud Ternon (Université Paris 1) présentera son livre Juger les fous au Moyen Âge (Paris, Puf, 2018).

L’organisation scientifique des Cafés Histoire est assurée par Véronique Beaulande-Barraud.

Café Histoire, mercredi 11 avril : Robert Neiss & Véronique Beaulande-Barraud

Le CERHiC et l’APHG Champagne-Ardenne vous invitent

au Café Histoire de Reims,

le mercredi 11 avril

au Café de Reims, 85 place Drouet d’Erlon (Reims), de 18h à 20h. 

Véronique Beaulande-Barraud (CERHiC) et Robert Neiss (ancien Directeur des Antiquités de Champagne-Ardenne) présenteront l’état récent de la recherche historique sur Reims antique et médiévale.

En 2014, une équipe d’historiens publie une nouvelle « histoire de Reims » faisant le point sur les dernières avancées de la recherche sur la ville concernant son histoire antique et médiévale. Les acquis de l’archéologie préventive ont notamment profondément renouvelé les connaissances sur la cité depuis ses origines et ont permis de reconsidérer certaines périodes-clefs de son évolution. La conférence mettra à l’honneur la métropole qu’était Reims dès l’Antiquité et jusqu’à la fin du Moyen Âge : du chef-lieu des Rèmes à la ville des sacres, l’histoire de Reims est aussi celle d’une société en mouvement et de rapports de pouvoirs au fil de l’Histoire.

– Entrée libre avec consommation –