Archives de catégorie : Séminaires du CERHIC

Séminaire du CERHiC: première séance jeudi 17 novembre

La première séance des séminaires du CERHiC pour l’année 2016-2017 sera consacrée à l’actualité de la recherche au sein de l’équipe.

Elle aura lieu le

Jeudi 17 novembre
Salle R112 (campus Croix Rouge bâtiment recherche)

de 12h30 à 14h

 

Quatre membres du laboratoire y présenteront leurs travaux et projets:

Véronique Beaulande-Barraud, « Le village, les juges et la grosse-mère : une enquête pour infanticide au milieu du XVe siècle ».

Hendrik Ziegler, « Art et architecture à Paris et Versailles dans les récits de voyageurs allemands à l’époque baroque (ARCHITRAVE) ».

Claire Angotti, « Augustin à l’Université (projet JCJC, présenté à l’ANR) ».

Bruno Restif, « Étudier la figure et l’action du cardinal de Lorraine, une entreprise collective et pluridisciplinaire ».

Séminaire d’histoire médiévale – 2016-2017

La norme en histoire médiévale

Enjeux historiographiques et études de cas

juge-1

Séminaire d’histoire médiévale, master 2 Histoire, 2016-2017.

Organisation : Véronique Beaulande-Barraud (veronique.beaulande@univ-reims.fr)

Chaque séance comprendra un temps sur l’avancée du travail de M2 et un temps de réflexion thématique.

 

Séance 1 : Lundi 19 septembre 2016, 9h30-12h30. BM 14-3.

La norme, les normes : approche d’un problème historique en histoire du Moyen Âge

couverture-fabrique

Séance 2 : Lundi 3 octobre 2016, 9h30-12h30. BM 14-3.

Normes, comportement, gouvernement : l’exemple de l’histoire de la pénitence au Moyen Âge

Séance 3 : Lundi 17 octobre 2016, 9h30-12h30. BM 14-3.

Lire et comprendre un texte normatif : les statuts synodaux de Guillaume de Trie pour le diocèse de Reims (v. 1330)

 

Séminaire d’histoire moderne

Programme séminaire histoire moderne (Master 2 d’histoire) septembre- novembre 2016

Organisation : Aurélien Girard (aurelien.girard@univ-reims.fr)

1 mardi sur 2 de 14h30 à 16h30 en salle 17.028

p1150951

Culture et religion aux Temps modernes

 

13 septembre 2016 : Introduction. Qu’est-ce que l’histoire globale ? Qu’est-ce que l’histoire connectée ?

 

27 septembre 2016 : Benoît Roux (CIRLEP/CRIMEL, URCA), Pour en finir avec le caraïbe : entre inventions et réalités d’un ethnonyme

Lecture préparatoire : Benoît Bérard, « À la recherche des Caraïbes archéologiques », in Bernard Grunberg (dir.). Les Indiens des Petites Antilles. Des premiers peuplements aux débuts de la colonisation européenne, Paris, L’Harmattan, 2011, p. 27-36. (Cahiers d’Histoire de l’Amérique Coloniale, n°5).

 

11 octobre 2016 : Pour une histoire des savoirs sur le Proche-Orient aux Temps modernes. (Présentation du dossier dirigé par A. Girard, Connaître l’Orient en Europe au XVIIe siècle dans la revue XVIIe siècle, 2015/3, n°268).

Lecture préparatoire : Emanuele Colombo, « Entre guerre juste et accommodation. Antonio Possevino et l’islam », dans A. Girard (dir.), Connaître l’Orient en Europe au XVIIe siècle, n° 268, 2015/3, p. 393-408 (disponible via le portail Cairn).

 

25 octobre 2016 : Anne-Sophie Gallo (CRIMEL, URCA), Le théâtre des jésuites au temps de la suppression de la Compagnie de Jésus: construction d’un objet de recherche paradoxal

                        Lecture préparatoire : Pierre-Antoine Fabre et Patrick Goujon, Suppression et rétablissement de la Compagnie de Jésus, 1773-1814, Namur, Paris, Lessius, 2014, pp. 13-30.

 

15 novembre 2016 : Écrire l’histoire des missions des Temps modernes : le cas des missions chrétiennes en Islam.

                        Lecture préparatoire : Archives nationales de France, L. 932, n°4, « Briesve Relation de la Mission d’Alep. Aux âmes dévotes » (source publiée par Bernard Heyberger, dans Chantal Verdeil (dir.), Missions chrétiennes en terre d’islam. Moyen-Orient, Afrique du Nord (XVIIe-XXe siècles), Anthologie de textes missionnaires, Turnhout, Brepols, 2013, p. 64-80).

 

29 novembre 2016 : Retour sur l’histoire globale. Qu’est-ce que l’histoire comparée? Qu’est-ce que l’histoire connectée?

Lecture préparatoire : Romain Bertrand, L’histoire à parts égales, Paris, Seuil, 2011, p. 11-22 : « Introduction. L’archive du contact et les mondes de la rencontre »

Évaluation des étudiants au cours de la même séance.

Séminaire du CERHiC – 15 juin 2016

SEANCE DE SEMINAIRE REPORTEE A LA RENTREE !

Nous avons le plaisir d’annoncer la tenue de la dernière séance du séminaire organisé par le CERHiC. Cette séance aura lieu le mercredi 15 juin, de 13 heures 30 à 17 heures, en salle R112 (Bâtiment Recherche, Campus Croix Rouge) :

13h30 – troisième et dernière séance de l’année sur le thème « Le luxe : norme ou déviance ? »

– Philippe Buton (professeur d’histoire contemporaine), « Le champagne, un produit de luxe à l’épreuve de la guerre ».

14h30 – L’actualité de la recherche au CERHiC : présentation de travaux et de projets des membres de l’équipe

– Claire Angotti (maître de conférences en histoire médiévale), « Augustin à l’Université (projet JCJC, présenté à l’ANR) ».

– Véronique Beaulande-Barraud (maître de conférences en histoire médiévale), « Le village, les juges et la grosse-mère : une enquête pour infanticide au milieu du XVe siècle ».

– Bruno Restif (maître de conférences en histoire moderne), « Étudier la figure et l’action du cardinal de Lorraine, une entreprise collective et pluridisciplinaire »

– Hendrik Ziegler (professeur en histoire de l’art), « Art et architecture à Paris et Versailles dans les récits de voyageurs allemands à l’époque baroque (ARCHITRAVE) »

– Richard Dupuis (docteur en histoire), « Processus de patrimonialisation du monde agricole. Collections, structures muséales et territoires ».

En espérant vous voir nombreux à l’occasion de cette dernière séance de l’année !

 

Le sacre de Louis le Pieux à Reims en 816

Le sacre de Louis le Pieux à Reims en 816

samedi 8 octobre 2016, Reims

louis_le_pieux
14h-17h30, Palais du Tau :

Janet Nelson (King’s College, Londres): « Le sacre de Louis le Pieux à Reims et la bénédiction de sa femme Ermengarde »
Mayke de Jong (Université d’Utrecht): « Louis le Pieux empereur »

Annette Grabowsky (Université de Tübingen): « Le pape et l’empereur: le sacre de Louis le Pieux en 816 vu de Rome »

Jean-François Goudesenne (CNRS-IRHT) : présentation des pièces interprétées lors de l’audition

18h30, cathédrale de Reims :
audition de chant grégorien, sous la direction de Damien Poisblaud.

Chantres du Thoronet, Chœur grégorien de Champagne-Ardenne et Jeune Maîtrise de la cathédrale.

Manifestation organisée par l’Université Reims Champagne Ardenne, le Centre des Monuments nationaux et la Société des Amis de la Cathédrale de Reims, avec le soutien de l’Institut Universitaire de France.

Le luxe : norme ou déviance – séminaire du CERHiC

Séminaire du CERHiC 2015-2016

Le luxe : norme ou déviance

Hedwige de Ligne, duchesse d'Arenberg, à Nordkirchen - cliché Rothe,_1906

Salle R 112 du bâtiment 13 recherche, campus Croix-Rouge

– vendredi 11 mars, 12h-14h, séance thématique 1

Jérémie Dubois (MCF Histoire contemporaine, CERHiC, URCA) : «Objets de luxe, outils de référence : Vittorio Del Litto, éditeur de Stendhal dans la Pléiade ».

 

– jeudi 24 mars, 12h15-14h15, séance thématique 2: le luxe aristocratique

Marjorie Meiss-Even (MCF Histoire moderne, IRHiS, Lille 3) : « « Que le tout soit bon ainsi que entendez qu’il le faut pour nostre fille de Guise. » Élaborer la norme du luxe aristocratique au XVIe siècle ».

Bertrand Goujon (MCF Histoire contemporaine, CERHiC, URCA) : « Les fastes de la Maison d’Arenberg : normes et pratiques somptuaires dans le gotha européen au XIXe siècle ».

 

– jeudi 28 avril, 12 h – 14 h, bilan de projets

Isabelle Heullant-Donat (Pr Histoire médiévale, CERHiC, URCA) : « Enfermements II. Règles et dérèglements en milieu clos (IV-XIXe siècle), sous la direction de I. Heullant-Donat, J. Claustre, E. Lusset et F. Bretschneider, Paris, 2015. Présentation et enjeux d’un programme de recherche collectif ».

Diane Roussel (MCF Histoire moderne, CERHiC, URCA) : « Deux vauriens à Clairvaux en 1513 : projet pédagogique, numérique et scientifique ».

 

– Mercredi 15 juin, 14 h – 17 h, séance thématique 3

Noémie Villacèque (MCF Histoire ancienne, CERHiC, URCA), « “La richesse à bon escient” (Thucydide, II, 40, 1). La démocratie athénienne et le luxe ».

Philippe Buton (Pr Histoire contemporaine, CERHiC, URCA), « Le champagne, un produit de luxe à l’épreuve de la guerre ».

 

J. Dubois, « Vittorio Del Litto, éditeur de Stendhal dans la Pléiade »

« Vittorio Del Litto, éditeur de Stendhal dans la Pléiade : 

livres de luxe, outils de référence. »

Jérémie Dubois (CERHiC, URCA)

Séminaire du CERHiC sur « Le luxe : norme ou déviance »

Salle R 112 du bâtiment 13 recherche, campus Croix-Rouge

Vendredi 11 mars 12h -14h

Image source affiche

Au sein des échanges culturels entre la France et l’Italie au XXe siècle, l’universitaire Vittorio Del Litto a organisé une sociabilité scientifique transnationale centrée sur l’étude et la valorisation de l’écrivain Stendhal. Né en Italie en 1911, Del Litto a quitté la péninsule pour la France au milieu des années 1930, alors que le régime de Mussolini affirmait son caractère dictatorial. Del Litto transmet d’abord sa langue natale comme lecteur d’italien à l’université de Grenoble avant d’être naturalisé français après la Deuxième Guerre mondiale et d’occuper une chaire de littérature comparée à l’université de Grenoble.

Dès 1962, Vittorio Del Litto commence à publier la correspondance de Stendhal dans la collection de la Pléiade éditée par Gallimard. Il édita également dans cette collection l’Album Stendhal, les Voyages en France et les Voyages en Italie de Stendhal. A partir du vaste fonds d’archives légué par Vittorio Del Litto à la bibliothèque d’étude de Grenoble, il est possible d’analyser la façon dont l’édition de ces livres de luxe s’est articulée avec l’effort destiné à fédérer la recherche stendhalienne en Italie, en France et en Europe.

Image source

Le luxe aristocratique

Séance du séminaire de l’équipe du 24 mars 2016

Salle R 112, Bâtiment 13 recherche, Campus Croix-Rouge

12h15-14h15

Bertrand Goujon (URCA)/Marjorie Meiss-Even (Lille 3)

bal du duc de Joyeuse

Éminemment distinctives en termes socioculturels, les pratiques somptuaires mises en œuvre par les élites mobilisent les diverses formes de capital telles qu’elles sont définies par Pierre Bourdieu et sont partie prenante de l’affirmation de leur (prétention à la) domination. Dans le cas de l’aristocratie ancienne et titrée, les modes de consommation participent plus particulièrement de logiques de prestige à dimension dynastique ; ils s’inscrivent non seulement dans une économie de la dépense durablement irréductible (sinon contraire) à la rationalité budgétaire, mais aussi dans une perspective de transmission et de reproduction qui s’exerce au profit du lignage. L’étude diachronique de deux cas de grandes familles de la haute noblesse à trois siècles d’intervalle (les Guise au XVIe siècle, les Arenberg au XIXe siècle) permet, d’une part, d’engager une approche comparée et transnationale du rapport aristocratique au luxe et, d’autre part, d’interroger la persistance de modèles et de normes spécifiques à ce milieu social sur la longue durée.

Hedwige de Ligne, duchesse d'Arenberg, à Nordkirchen - cliché Rothe,_1906