Archives de catégorie : Billets

“Exil, genre et famille au xixe siècle”, 5-7 septembre

L’équipe du programme ANR AsileuropeXIX a le plaisir d’annoncer la tenue d’un colloque international organisé par le CERHiC de l’Université de Reims Champagne-Ardenne à la Médiathèque Jean Falala de Reims (2, rue des Fuseliers) les 5, 6 et 7 septembre prochains. 

Comité d’organisation :

  • Delphine Diaz, Université de Reims Champagne-Ardenne
  • Alexandre Dupont, Université de Strasbourg
  • Antonin Durand, Institut Convergences Migrations
  • Hugo Vermeren, Ecole française de Rome

JEUDI 5 SEPTEMBRE 2019

14 h – 15 h : Introduction

Mot de bienvenue par Frédéric Piantoni, maître de conférences en géographie, doyen de l’UFR Lettres et Sciences humaines (Université de Reims Champagne-Ardenne), par Camille Froidevaux-Metterie, professeure de science politique, chargée de mission « égalité et diversité » (Université de Reims Champagne-Ardenne) et par Isabelle Poutrin, professeure d’histoire moderne, directrice adjointe du CERHiC (Université de Reims Champagne-Ardenne).

Introduction scientifique par Delphine Diaz (Université de Reims Champagne-Ardenne, Alexandre Dupont (Université de Strasbourg), Antonin Durand (Institut des migrations) et Hugo Vermeren (École française de Rome).

15 h – 17 h : Session 1 : Agrégation et désagrégation du couple et de la famille en exil

Présidence : Isabelle Poutrin (Université de Reims Champagne-Ardenne)

Janet Polasky (University of New Hampshire) : « The Cosmopolitan Neighborhoods of Altona and Hamburg »

Sylvie Aprile (Université de Paris-Nanterre) : « Désordres et trahisons : la famille en exil »

Emmanuelle Berthiaud (Université de Picardie Jules Verne) : « Passer de la lumière à l’ombre : Marie-Thérèse et Émile Ollivier, un exil en famille (Italie, 1870-1873) »

Pause café

17 h 30 – 18 h 30 : table ronde du LabEx « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe »

Julie Le Gac (Université de Paris-Nanterre), Fabrice Virgili (CNRS) et Delphine Diaz (Université de Reims Champagne-Ardenne) : présentation de l’ouvrage L’Europe des femmes et table ronde sur l’Encyclopédie « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » et son axe « genre et migrations », discutante : Constance Bantman (University of Surrey)

VENDREDI 6 SEPTEMBRE 2019

9 h 15 – 11 h 00 : Session 2 : Générations et transmissions en situation d’exil

Présidence : Manuela Martini (Université de Lyon 2)

Olga Solodyankina (Cherepovets State University) : « Exile in the life strategies of four female generations of the same family »

Faith Hillis (University of Chicago) : « Gender and Russian Revolutionary Thought in European Exile, 1865-1917 »

Thomas C. Jones (University of Buckingham) : « The Rocker-Witkop family and the end of asylum in First World War Britain »

Pause café

11 h 15 – 13 h : Session 3 : Pères, fils et frères en exil

Présidence : Heléna Tóth (Universität Bamberg)

Clémentine Colmont (Université de Reims Champagne-Ardenne) : « L’exil de la famille royale des Bourbon d’Espagne : les expériences de l’exil de Ferdinand VII et des Infants Don Antonio et Don Carlos à Valençay entre 1808 et 1814 »

Juan Luis Simal (Universidad Autónoma de Madrid) : « Honour, Custody and Masculinity: the Parole d’honneur of Prisoners of War and Political Refugees in France from the Napoleonic Empire to the Orleanist Monarchy »

Jonathan Barbier (Institut d’études politiques de Toulouse) : « La famille Raspail en exil »

Pause déjeuner

14 h – 16 h : Session 4 : Les femmes actrices de leur exil

Présidence : Carlotta Sorba (Università degli Studi di Padova)

Sydney Watts (University of Richmond) : « Family Composition and Household Strategies among a Fractured Community: French Women, Children and Domestic Servants the Channel Migration, 1789-1804 »

Sara Sánchez Calvo (Universidad Complutense, Madrid) : « Jeanne Deroin : exil, vie quotidienne et militantisme politique à Hammersmith »

Guilhem Chauvet (Université de Clermont-Auvergne) : « L’exil comme culture politique et familiale. Entre ressources et contraintes, un espace d’expression pour María de las Nieves de Braganza y de Borbón ? (1852-1909) »

Pause café

16 h 30 – 18 h : Session 5 : Les femmes qui restent

Présidence : Romy Sánchez (CNRS)

Catherine Brice (Université de Paris-Est-Créteil) : « Ceux qui partent et celles qui restent : entre gestion économique et intercession politique. Exemples piémontais, romains, napolitains, lombardo-vénitiens (1821-1860) »

Marcin Lukasz Filipowicz (Uniwersytetu Warszawskiego) : « The refusal to go into exile as an important factor of creating a female self »

SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2019

9 h 30 – 10 h 45 : Session 6 : État, genre et exil (1)

Présidence : Laurent Dornel (Université de Pau-Pays de l’Adour)

Paolo Conte (Università di San Marino) : « Un exil fort difficile, un retour autant espéré : les réfugiés napolitains (et les réfugiées napolitaines) en France demandant les secours pour rentrer dans leur patrie »

Christophe Chevalier (UC Louvain) : « Invisible donc négligeable ? L’exil au féminin en Belgique (1830-1870) »

Pause café

11 h 15 – 12 h 30 : Session 6 : État, genre et exil (2)

Présidence : Laurent Dornel (Université de Pau-Pays de l’Adour)

Benoît Vaillot (Institut universitaire de Florence) : « L’exil des Alsacien.ne.s-lorrain.e.s. Option, genre et famille dans les années 1870 »

Frédéric Garan (Université de la Réunion) : « L’exil de Ranavalona III ou la construction de l’image d’une reine d’opérette »

12 h 30 – 13 h : Conclusions Sylvie Aprile (Université Paris-Nanterre) et Hilde Greefs (Universiteit Antwerpen)

Contact : asileurope@gmail.com

Programme_EGF

Séminaire du CERHIC, 6 juin Jeunes chercheurs

Séminaire du CERHiC

Normes et pouvoirs

Jeudi 6 juin 2019, de 14 h. à 16 h. Université de Reims Champagne-Ardenne, Campus Croix rouge, bâtiment 13, salle R 112.

La dernière séance de l’année universitaire sera consacrée à trois jeunes chercheurs associés au CERHiC.

Elisée Dion

La représentation du savoir dans l’Image du monde entre normes sociales et visuelles (XIIIe-XVe siècle).

Axelle Neyrinck

Le massacre des Innocents: constructions théologiques et usages polémiques (v. 800 – v. 1300).

Jan Synowiecki

Un Colisée pour Paris. Jardins-spectacles et commercialisation des loisirs (1769-1778).

Elisée Dion a soutenu en 2018 à l’université de Reims Champagne-Ardenne sa thèse de doctorat en histoire médiévale préparée sous la direction des professeurs Isabelle Heullant-Donat, Steffen Patzold et Klaus Ridder (Université de Tübingen), intitulée “Penser le monde en langue vulgaire et en images : enjeux sociaux et dimensions visuelles de la transmission du savoir dans l’image du monde”.

Axelle Neyrinck a soutenu en 2016 à l’EHESS une thèse de doctorat en histoire médiévale sous la direction d’Isabelle Heullant-Donat (CERHiC) et Dominique Iognat-Prat (Directeur d’Etudes, CéSor, EHESS) sur “Le massacre des innocents : constructions théologiques et usages polémiques (v. 800-v. 1300). Agrégée d’histoire, elle est Attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’université de Reims Champagne-Ardenne.

Jan Synowiecki prépare une thèse de doctorat en histoire moderne sous la direction d’Antoine Lilti (Directeur d’études, CRH, EHESS), intitulée “Les jardins des Lumières : la nature domestiquée dans la culture urbaine parisienne au XVIIIe siècle”. Agrégé d’histoire, il est Attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’université de Reims Champagne-Ardenne.

Photo : Le Jardin des Plantes, Paris. Photo de Azahar sur Flickr, 2009.

 

 

Publication : Reinterpreting Indology and Indian History

Le CERHIC a le plaisir de vous annoncer la parution de Reinterpreting Indology and Indian History. Institutions, Intentions, Sources and Issues, ouvrage collectif publié sous la direction du Professeur Radha Madhav Bharadwaj (University of Delhi), en association avec Bruno Restif (Maître de conférences en histoire moderne à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CERHiC) et le Yuthika Mishra, Professeure associée à l’université of Delhi.

Ce volume compte dix-neuf contributions qui dans leur majorité sont dues à des historiens indiens. Une première partie est consacrée à des institutions qui ont permis le développement de l’indianisme, une deuxième traite de quelques problématiques majeures qui ont caractérisé les études indiennes, une troisième partie enfin souligne le grand nombre de sources qui peuvent être mises à contribution pour une meilleure connaissance de l’histoire de l’Inde et de ses relations avec l’Occident.

Reinterpreting Indology and Indian History. Institutions, Intentions, Sources and Issues, dir. Radha Madhav Bharadwaj (editor, University of Delhi), Bruno Restif (associate editor, Université de Reims Champagne-Ardenne) et Yuthika Mishra (associate editor, University of Delhi), New Dehli, Pratibha Prakashan, 2019. ISBN : 8177024442 / 9788177024449.

La contribution de Bruno Restif, intitulée intitulé « The body in prayer in pictures and in front of images. Western practices and Indian reflections (15th-17th centuries) », propose d’exploiter de façon croisée les sources iconographiques européennes et indiennes au travers d’une méthode d’anthropologie historique.

Cet ouvrage a bénéficié du soutien financier du CERHIC-EA 2616 et de l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Cette collaboration a été soulignée et appréciée lors de la présentation officielle de l’ouvrage à la University of Delhi fin 2018.

Référence complète : Reinterpreting Indology and Indian History. Institutions, Intentions, Sources and Issues, Radha Madhav Bharadwaj (editor, University of Delhi), Bruno Restif (associate editor, Université de Reims Champagne-Ardenne) et Yuthika Mishra (associate editor, University of Delhi), New Delhi, Pratibha Prakashan, 2019. http://pratibhabooks.com/ ISBN : 8177024442 / 9788177024449).

Conférence : Cervantes, une vie dans l’Espagne du Siècle d’Or

Dans le cadre de l’Université du Temps Libre (IUTL) de l’université de Reims Champagne-Ardenne, Isabelle Poutrin, Professeure d’histoire moderne, donnera deux conférences sur Miguel de Cervantes (1547-1616) :

mardi 15 janvier : Le manchot de Lépante

mardi 29 janvier : L’auteur de L‘Ingénieux hidalgo Don Quichotte de la Manche (1605)

Les deux conférences ont lieu de 16 à 18h. à la Maison diocèse Saint-Sixte, 6 rue du lieutenant Harduin, à Reims.

 

Publication : Les livres des maîtres de Sorbonne

Le CERHiC annonce la publication du livre co-dirigé par Claire Angotti (membre du CERHiC, maître de conférences en histoire médiévale), Gilbert Fournier (IRHT) et Donatella Nebbiai  (IRHT) :

Les livres des maîtres de Sorbonne.  Histoire et rayonnement du collège et de ses bibliothèques du XIIIe siècle à la Renaissance,

Paris, Publications de la Sorbonne, 2018 (préface de Philippe Genet).

Ce livre a obtenu la 2e médaille du concours des Antiquités de la France, attribuée par l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, et remise aux auteurs le 30 novembre 2018 à l’occasion de la rentrée solennelle de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.  

Le collège de Sorbonne a été créé en 1257 à Paris sous les auspices des pouvoirs royaux et pontificaux. Parmi les collèges séculiers, il innove en se dotant de bâtiments et de revenus réguliers et en accentuant sa vocation intellectuelle, dont la bibliothèque est le dispositif principal. Elle renferme plus de 1 000 volumes à la fin du XIIIe siècle et est organisée en deux dépôts, l’un destiné à la consultation sur place, l’autre au prêt, pour répondre aux besoins des sociétaires, des étudiants et des maîtres.

Cet ouvrage s’attache à étudier les livres du collège, de leur acquisition par les maîtres jusqu’à leur entrée dans l’établissement. Il analyse leur circulation au sein des divers dépôts et leurs usages par les sorbonistes ou par des lecteurs étrangers. Il éclaire les relations du collège avec son environnement institutionnel et social, et l’influence culturelle exercée par la bibliothèque du Moyen Âge à la Renaissance.

Deux instruments complètent cette publication : un guide codicologique sur les manuscrits du collège et une bibliographie exhaustive des travaux portant sur sa bibliothèque. Mobilisant plusieurs disciplines (histoire, littérature, sociologie et philosophie), ce livre offre les premiers jalons d’une histoire renouvelée des bibliothèques universitaires.

Pour en savoir plus, cliquer ici 

Remise du Prix Hubert Claisse, 8 décembre 2018

M. Romain Masure, étudiant en Master recherche au CERHiC,

recevra

le Prix Hubert  Claisse de l’Académie nationale de Reims

le samedi 8 décembre  à l’Hôtel de ville de Reims à 15h, 
pour son mémoire réalisé sous la direction du Professeur Frédéric Gugelot : 
Ensemble, s’il plaît à Dieu. Communautés et minorités religieuses en 
perspectives : L’exemple de l’Eglise réformée de Reims à l’époque 
contemporaine. (1833-1936)
“.

Le prix Hubert Claisse fondé en 2011 récompense les travaux universitaires portant sur l’histoire de la ville de Reims ou de ses environs, et touchant des domaines variés : politique, économique, social, religieux, judiciaire, littéraire, scientifique ou artistique. Il est adressé chaque année à une ou un étudiant inscrit à l’université de Reims, les candidatures pouvant être déposées avant le 30 septembre. 

 

Séminaire de M2, 30 nov. : Quentin Deluermoz

Dans le cadre du séminaire de Master 2 “Circulations et mobilités”,

Delphine Diaz recevra

Quentin Deluermoz

maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Paris 13, membre du laboratoire PLEIADE (EA 7338)

pour une conférence intitulée

La Commune de 1871 : une relecture transnationale et globale

Docteur en histoire contemporaine, IUF, Quentin Deluermoz a publié notamment Policiers dans la ville. La construction d’un ordre public à Paris (1854-1914) (2012) et, avec Pierre Singaravelou, Pour une histoire des possibles. Approches contrefactuelles et futurs non advenus (2016). Il travaille actuellement sur l’expérience révolutionnaire des années 1870-1871.

Le séminaire est obligatoire pour les étudiantes et étudiants de M2 histoire de l’URCA. Il est ouvert au public. 

Date : le vendredi 30 novembre, de 13h30 à 14h30

Lieu : Bâtiment 17, salle 17.024

Séminaire du CERHiC, 27 nov. : Nadia Varaftig et Rodrigo Nabuco

Séminaire du CERHiC

Normes et pouvoirs

Mardi 27 novembre 2018, 17h-18h30, Campus Croix rouge, bâtiment 13, salle polyvalente

La droite au pouvoir ! Comprendre l’élection de Jair Bolsonaro au Brésil 

Le 28 octobre dernier, le député Jair Messias Bolsonaro était élu président de la plus grande démocratie d’Amérique latine. Ce capitaine réformé de l’armée de terre brésilienne, jusqu’alors inconnu du public, nostalgique de la dictature militaire (1964-1985), incarne une promesse de changement dans un contexte de crise morale, politique et économique. Capitalisant sur la peur du déclassement et le rejet de la classe politique, fort de l’appui des fabricants d’armes, des grands propriétaires terriens et des églises évangéliques, il a annoncé son intention de mettre fin a tout ce qui a pu représenter les “années Lula” (2002-2016). Comment ce parlementaire médiocre, incarnant la partie la plus obscurantiste de la droite brésilienne, aux propos violemment racistes, homophobes et misogynes, est-il arrivé à la magistrature suprême ? 

Nadia Varaftig (CERHiC), maîtresse de conférences en histoire contemporaine, et Rodrigo Nabuco (CIRLEP), maître de conférences en civilisation d’Amérique Latine, éclaireront cet événement par leur connaissance du Brésil contemporain.