Tous les articles par Isabelle Poutrin

Séminaire du CERHiC, 13 déc. : Emmanuelle Walter

Séminaire du CERHiC

Normes et pouvoirs

Jeudi 13 décembre 2018, de 12h30 à 14h.

Campus Croix-Rouge, bâtiment 13, salle R 112 

Emmanuelle Walter

Qui dirige le sport ?

Regard sociologique sur l’articulation entre normes et pouvoirs dans le sport contemporain.

Maître de conférences en sociologie à l’URCA (UFR STAPS) et membre du laboratoire CEREP, Emmanuelle Walter consacre ses recherches au travail bénévole et salarié dans les clubs sportifs. 

Dans les formations des étudiants à la sociologie du sport, il est d’usage de commencer par définir le sport. Or, loin d’être un simple cadrage rhétorique, cette seule démarche permet d’entrer immédiatement dans le vif du sujet : si le sport est une notion polysémique ou, plutôt, si les définitions du sport sont multiples, variées et même contradictoires, c’est parce qu’elles montrent que le sport est traversé par des enjeux de lutte autour des normes définissant « ce qu’il doit être » et de celles qui renvoient à sa gouvernance et à sa régulation (« comment il doit être dirigé, et par qui »). Ces luttes autour des normes sportives révèlent des logiques de domination et de hiérarchisation politiques, économiques et sociales qui classent et déclassent les organisations et les individus concernés. 

Entrée libre.  

Organisation scientifique : Véronique Beaulande-Barraud, Bertrand Goujon, Noémie Villacèque.  

Crédits photographiques : Nova Academy Sports. Charlotta Wasteson sur Flickr, 2015.

Publication : Les livres des maîtres de Sorbonne

Le CERHiC annonce la publication du livre co-dirigé par Claire Angotti (membre du CERHiC, maître de conférences en histoire médiévale), Gilbert Fournier (IRHT) et Donatella Nebbiai  (IRHT) :

Les livres des maîtres de Sorbonne.  Histoire et rayonnement du collège et de ses bibliothèques du XIIIe siècle à la Renaissance,

Paris, Publications de la Sorbonne, 2018 (préface de Philippe Genet).

Ce livre a obtenu la 2e médaille du concours des Antiquités de la France, attribuée par l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, et remise aux auteurs le 30 novembre 2018 à l’occasion de la rentrée solennelle de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.  

Le collège de Sorbonne a été créé en 1257 à Paris sous les auspices des pouvoirs royaux et pontificaux. Parmi les collèges séculiers, il innove en se dotant de bâtiments et de revenus réguliers et en accentuant sa vocation intellectuelle, dont la bibliothèque est le dispositif principal. Elle renferme plus de 1 000 volumes à la fin du XIIIe siècle et est organisée en deux dépôts, l’un destiné à la consultation sur place, l’autre au prêt, pour répondre aux besoins des sociétaires, des étudiants et des maîtres.

Cet ouvrage s’attache à étudier les livres du collège, de leur acquisition par les maîtres jusqu’à leur entrée dans l’établissement. Il analyse leur circulation au sein des divers dépôts et leurs usages par les sorbonistes ou par des lecteurs étrangers. Il éclaire les relations du collège avec son environnement institutionnel et social, et l’influence culturelle exercée par la bibliothèque du Moyen Âge à la Renaissance.

Deux instruments complètent cette publication : un guide codicologique sur les manuscrits du collège et une bibliographie exhaustive des travaux portant sur sa bibliothèque. Mobilisant plusieurs disciplines (histoire, littérature, sociologie et philosophie), ce livre offre les premiers jalons d’une histoire renouvelée des bibliothèques universitaires.

Pour en savoir plus, cliquer ici 

Remise du Prix Hubert Claisse, 8 décembre 2018

M. Romain Masure, étudiant en Master recherche au CERHiC,

recevra

le Prix Hubert  Claisse de l’Académie nationale de Reims

le samedi 8 décembre  à l’Hôtel de ville de Reims à 15h, 
pour son mémoire réalisé sous la direction du Professeur Frédéric Gugelot : 
« Ensemble, s’il plaît à Dieu. Communautés et minorités religieuses en 
perspectives : L’exemple de l’Eglise réformée de Reims à l’époque 
contemporaine. (1833-1936)
« .

Le prix Hubert Claisse fondé en 2011 récompense les travaux universitaires portant sur l’histoire de la ville de Reims ou de ses environs, et touchant des domaines variés : politique, économique, social, religieux, judiciaire, littéraire, scientifique ou artistique. Il est adressé chaque année à une ou un étudiant inscrit à l’université de Reims, les candidatures pouvant être déposées avant le 30 septembre. 

 

Séminaire du CERHiC – programme 2018-2019

Le CERHiC réunit ses membres ainsi que les étudiants de Master en histoire de l’URCA pour un séminaire récurrent, en lien avec les axes de recherche de l’équipe. Les séances, ouvertes à tous, se tiennent à l’UFR de Lettres et Sciences humaines (Campus Croix-Rouge), bâtiment Recherche (bât. 13), en salle R112 (sauf indication contraire).

Mardi 27 novembre 2018,17h-19h : Rodrigo Nabuco (Université de Reims) et Nadia Vargaftig (Université de Reims), La droite au pouvoir ! Comprendre l’élection de Jair Bolsonaro au Brésil. BâtimentRecherche, salle polyvalente.

Jeudi 29 novembre 2018,12h30-14h : Claude Gauvard (Université Paris I Panthéon-Sorbonne), Condamner à mort au Moyen Âge, Bâtiment Recherche, salle polyvalente.

Jeudi 13 décembre 2018, 12h30-14h : Emmanuelle Walter (Université de Reims), Qui dirige le sport ? Regard sociologique sur l’articulation entre normes et pouvoirs dans le sport contemporain. 

Lundi 21 janvier 2019,16h30-18h. : Sylvie Steinberg (EHESS), Bâtards et enfants illégitimes en milieu aristocratique et nobiliaire à l’époque moderne (titre provisoire). 

Mardi 12 février 2019, 12h30-14h :Julie Verlaine (Université de Paris I Panthéon-Sorbonne), Du marché au musée. Pour une histoire culturelle des intermédiaires artistiques après 1945.

Mardi 12 mars 2019,14h30-16h : Virginie Mathé (Université Paris-Est-Créteil), Normes et pouvoirs dans les mots de la ville réunis par Pollux de Naucratis (IIe s. ap. J.-C.)

Jeudi 9 mai 2019,12h30-14h : Arnaud Houte (Université de Paris-Sorbonnne), Propriété défendue. Comment la société française fait face au vol (XIXe-XXe siècles).

Jeudi 6 juin, 14h.-17h. (horaire à confirmer) : Actualité de la recherche au CERHiC.

  • Élisée Dion (Université de Reims / Université de Tübingen), La représentation du savoir dans l’Image du monde, entre normes sociales et visuelles (XIIIe-XVe siècle).
  • Axelle Neyrinck (Université de Paris Nanterre / Université de Reims), Le massacre des Innocents: constructions théologiques et usages polémiques (v. 800 – v. 1300).
  • Jan Synowiecki (EHESS / Université de Reims), De la bonne frontière entre hommes, plantes et animaux. L’institution des normes sociales dans les jardins parisiens au XVIIIe siècle.

Organisation scientifique : Véronique Beaulande-Barraud, Bertrand Goujon, Noémie Villacèque. 

Informations : marie-helene.morrel@univ-reims.fr

Soutenance de thèse : Elisée Dion, 1er décembre


Elisée DION

soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction du Professeur Isabelle Heullant-Donat (Université de Reims Champagne Ardenne) et du Professeur Steffen Patzold (Université de Tübingen)

intitulée « Penser le monde en langue vulgaire et en images : enjeux sociaux et dimensions visuelles de la transmission du savoir dans l’Image du monde (XIIIe-XVe siècles) »

devant un jury composé des deux co-directeurs ainsi que du Prof. Chantal Connochie-Bourgne, du Dr. Klaus Ridder (Université de Tübingen), du Prof. Laurence Moulinier-Brogi (Université de Lyon 2), du Dr. Barbara Obrist (CNRS – université Paris 7) et du Prof. Jean With (Université de Genève). 

le 1er décembre à partir de 12h30

Université de Reims Campus Croix Rouge, bâtiment 17, salle du Conseil


Rédigée en 1246 par un clerc nommé Gossuin de Metz, l’Image du monde est considérée comme la première encyclopédie de langue française. Elle constitue à ce titre l’une des premières entreprises de transmission écrite d’un ensemble de savoirs sur le monde d’origine cléricale et latine, à destination d’un public laïc et aristocratique. Trois versions furent produites, deux en vers et une en prose, dont il n’est pas certain qu’elles soient le travail d’une seule et même personne. Signe de son très grand succès, l’Image du monde est conservée dans 110 manuscrits. Elle constitue donc un objet de recherche idéal pour l’étude des phénomènes de transmission de savoir entre clercs et laïcs durant les trois derniers siècles du Moyen Âge. Pour ce faire, la thèse envisage l’Image du monde à partir des représentations du monde et de l’ordre social transmises par son discours. Ces représentations ne sont pas seulement produites par le texte mais également par l’iconographie (miniatures, initiales historiées, drôleries) ornant une quarantaine de manuscrits, qui forment le corpus de recherche. Dans un premier temps, c’est tout d’abord l’économie du savoir de l’Image du monde qui sous-tend la transmission du savoir et en détermine les modalités, ainsi que les implications sociales de la transmission de ce savoir hautement valorisé qui sont analysées. La seconde partie de la thèse se concentre, quant à elle, sur la forte dimension visuelle de la transmission des savoirs opérée par l’Image du monde, à savoir le cycle de vingt-huit figures cosmographiques intégré par l’auteur lui-même à son ouvrage et qui constitue une pièce maîtresse de sa stratégie didactique.

Séminaire de M2, 30 nov. : Quentin Deluermoz

Dans le cadre du séminaire de Master 2 « Circulations et mobilités »,

Delphine Diaz recevra

Quentin Deluermoz

maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Paris 13, membre du laboratoire PLEIADE (EA 7338)

pour une conférence intitulée

La Commune de 1871 : une relecture transnationale et globale

Docteur en histoire contemporaine, IUF, Quentin Deluermoz a publié notamment Policiers dans la ville. La construction d’un ordre public à Paris (1854-1914) (2012) et, avec Pierre Singaravelou, Pour une histoire des possibles. Approches contrefactuelles et futurs non advenus (2016). Il travaille actuellement sur l’expérience révolutionnaire des années 1870-1871.

Le séminaire est obligatoire pour les étudiantes et étudiants de M2 histoire de l’URCA. Il est ouvert au public. 

Date : le vendredi 30 novembre, de 13h30 à 14h30

Lieu : Bâtiment 17, salle 17.024

Séminaire du CERHiC, 27 nov. : Nadia Varaftig et Rodrigo Nabuco

Séminaire du CERHiC

Normes et pouvoirs

Mardi 27 novembre 2018, 17h-18h30, Campus Croix rouge, bâtiment 13, salle polyvalente

La droite au pouvoir ! Comprendre l’élection de Jair Bolsonaro au Brésil 

Le 28 octobre dernier, le député Jair Messias Bolsonaro était élu président de la plus grande démocratie d’Amérique latine. Ce capitaine réformé de l’armée de terre brésilienne, jusqu’alors inconnu du public, nostalgique de la dictature militaire (1964-1985), incarne une promesse de changement dans un contexte de crise morale, politique et économique. Capitalisant sur la peur du déclassement et le rejet de la classe politique, fort de l’appui des fabricants d’armes, des grands propriétaires terriens et des églises évangéliques, il a annoncé son intention de mettre fin a tout ce qui a pu représenter les « années Lula » (2002-2016). Comment ce parlementaire médiocre, incarnant la partie la plus obscurantiste de la droite brésilienne, aux propos violemment racistes, homophobes et misogynes, est-il arrivé à la magistrature suprême ? 

Nadia Varaftig (CERHiC), maîtresse de conférences en histoire contemporaine, et Rodrigo Nabuco (CIRLEP), maître de conférences en civilisation d’Amérique Latine, éclaireront cet événement par leur connaissance du Brésil contemporain. 

Journée d’étude « Musique et cirque », 3 décembre

Université de Reims Champagne-Ardenne, Campus Croix-Rouge, bâtiment 13, amphi Recherche, de 9h15 à 17h.

9h15. Accueil

9h40. Introduction

Matinée (modératrice : Florence Doé de Maindreville)

9h45. François Morel (artiste circassien, Paris) : Musique en piste : « Ce n’est pas le cheval qui suit la musique, c’est la musique qui suit le cheval ». Un rapide historique de la musique au cirque et la fonction particulière du musicien accompagnateur dans les différentes formes circassiennes des années 1950 à nos jours

10h20. Stéphan Etcharry (URCA, CERHiC)  : Lorsque la musique savante fait son cirque : de Parade (1917) de Satie aux Forains (1945) de Sauguet

11h00 : Intermède musical et pause

11h45. Bertrand Porot (URCA, CERHiC) :  À l’origine du cirque : acrobates et danseurs de corde au XVIIIe siècle

12h15. DéjeunerAprès-mdi (modérateur : Bertrand Porot)

14h00. Nathalie Coutelet (Université Paris 8, EA 1573 « Scènes du monde, création, savoirs critiques ») :  Le cirque et la modernité esthétique : la révélation du cake-walk par le Nouveau-Cirque (1902)

14h35. Jean-René Larue (URCA, CERHiC) : Rock’n’Circus : quand le rock rencontra les arts du spectacle ou une autre histoire de Mai 6815h15. Intermède musical et pause

16h00.  Cyril Thomas (CNAC, Châlons-en-Champagne) :  Regards sur le cirque contemporain : une autre musique

16h45. Conclusion de la journée

Organisation scientifique : Stéphan Etcharry

Télécharger le programme :