ROTAROM17. AAC Allocation doctorale

Projet de recherche

Le projet ERC ROTAROM17 (n° 101096639) propose une allocation doctorale de trois ans (2024-2027) sur le thème :

Les auditeurs de Rote français (v. 1560-1700) : carrières, réseaux, fonctions.

L’une des caractéristiques de la Rote romaine est sa composition internationale qui est restée stable à l’époque moderne et jusqu’en 1870. Elle comprenait huit auditeurs Italiens et quatre « transalpins » choisis par leurs souverains respectifs (Castille et Aragon, France, Empire). La présence des auditeurs français est d’autant plus remarquable que la France, en raison des libertés gallicanes, n’envoyait plus de procès en appel à la Rote à l’époque moderne. La thèse sera centrée sur les auditeurs français de la Rote, au nombre de six pour la période considérée, qui seront étudiés principalement à partir des sources disponibles manuscrites et imprimées en France :

  • Séraphin Olivier-Razzali
  • Denis de Marquemont
  • Guillaume du Nozet
  • Edme/Aimé du Nozet
  • Louis de Bourlemont
  • Mathieu Isoré de Hervault

Aucune étude d’ensemble n’a encore été menée sur ces personnages. Il ne s’agira pas ici d’étudier leur activité à la Rote romaine, mais de se pencher sur les modalités de leur choix, leur formation, leurs carrières, leurs réseaux familiaux et professionnels et leur réputation, afin d’évaluer l’importance des auditeurs du point de vue de la monarchie française, ainsi que le poids des relations interpersonnelles formées pendant leur séjour à Rome et leur activité à la Rote dans la suite de leur carrière et, enfin, les discours et présentations dont ils ont pu être l’objet. Les principaux fonds sont situés à Paris et en région parisienne, avec possibilité de missions ponctuelles en Italie pour les besoins des dépouillements.

Contexte

Cet appel est situé dans le cadre du projet ERC ROTAROM17. Delivering justice at a transnational scale in Europe. The Roman Rota and the enforcement of a legal culture of negotiationRendre la justice en Europe à l’échelle transnationaleLa Rote romaine et la promotion d’une culture juridique de la négociation.

ROTAROM17 envisage la Rote romaine, grand tribunal civil de la papauté, comme l’un des outils essentiels de la gouvernance transnationale de l’Église catholique en Europe, du milieu du XVIe à la fin du XVIIe siècle. Il s’agit d’étudier cette institution encore mal connue pour cette période, et de voir comment la jurisprudence de la Rote a contribué à la constitution d’une culture juridique fondée sur la négociation.

Encadrement

La direction de la thèse sera assurée par Isabelle Poutrin, Professeure des Universités en Histoire moderne à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, responsable scientifique du projet ROTAROM17, directrice du CERHiC, et Anne Bonzon, Professeure des Universités en Histoire moderne à l’Université Paris 8 Saint-Denis, membre de l’équipe scientifique du projet ROTAROM17, co-directrice du Centre d’histoire des sociétés médiévales et Modernes (MéMo).

La personne retenue à l’issue du concours sera rattachée à l’École doctorale 555 (SHS) de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, et au Centre d’étude et de recherche en histoire culturelle (CERHIC, UR 2616). Elle sera encadrée pour la définition et la mise en œuvre de son projet, le déroulement de son travail en archives et dans les bibliothèques et la progression de la rédaction de la thèse grâce à des rendez-vous réguliers. Elle assistera aux formations dispensées par l’École doctorale de l’URCA ; il/elle participera aux séminaires, écoles d’été et autres activités du projet Rotarom17, où il/elle aura l’occasion d’exposer ses travaux. Elle pourra également assister aux rencontres scientifiques organisées par les deux unités de recherche CERHIC et MeMo en fonction de ses centres d’intérêt.

Thématiques

Le sujet se situe au croisement de l’histoire politique, diplomatique, sociale et culturelle, des relations entre la France et la papauté et des réseaux intellectuels et diplomatiques.

Profil et compétences recherchés

Les titulaires d’un Master Recherche en histoire ou les étudiants/étudiantes qui soutiendront leur Master au plus tard le 15 septembre 2024 peuvent présenter leur candidature, en vue d’un début de contrat le 1er octobre 2024.

Une expérience de recherche sur l’histoire politique, diplomatique ou religieuse de la France moderne sera particulièrement appréciée. La capacité à lire les sources manuscrites et imprimées de la période moderne en français et en latin ainsi qu’un bon niveau d’anglais sont requis.

Candidatures

Les modalités de candidature et autres informations sont consultables sur la plateforme ADUM. Le dossier complet doit être déposé au plus tard le 31 mai 2024. Aucun dossier de candidature ne sera recevable sans dépôt sur ADUM.

Contacts
Isabelle Poutrin, responsable scientifique du projet ROTAROM17
Jaïr Santos, manager du projet ROTAROM17 à l’École française de Rome
rotarom@efrome.it
 



Citer ce billet
CERHiC (2024, 21 mars). ROTAROM17. AAC Allocation doctorale. Les Cahiers du CERHIC. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w22d

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.