Publications : Chrétientés orientales et Occident, une histoire connectée

Le CERHiC a le plaisir d’annoncer la parution de deux ouvrage collectifs co-dirigés par Aurélien Girard, maître de conférences en histoire moderne et membre du CERHiC :

Aurélien Girard, Vassa Kontouma et Bernard Heyberger (éd.), Livres et confessions orientales. Une histoire connectée entre l’Empire ottoman, le monde slave et l’Occident (XVIe-XVIIIe siècles), Turnhout, Brepols, 2023.

Dans le vaste espace qui englobe le monde slave et l’Empire ottoman, les christianismes orientaux ont jusqu’ici été étudiés comme des entités particulières. Il est temps de les aborder dans une approche globale qui, par delà leur singularité, permet des comparaisons et met en lumière des connections restées ignorées.

Aux XVIe-XVIIIe siècles, dans les aires linguistiques considérées (arabe, arménienne, grecque, roumaine, russe, ruthène, syriaque), les Églises orientales connaissent toutes à des degrés divers la confrontation avec le christianisme occidental, catholique et protestant, qui débouche sur des situations inédites de division, de conflit ou de mimétisme. L’observation de l’intense circulation des hommes et des objets – comme les livres – éclaire des phénomènes de transfert, d’appropriation et de rejet, qui contribuent à renforcer les identités confessionnelles. L’étude de ces dynamiques propres aux christianismes orientaux permet également d’approfondir le débat historiographique actuel autour de la notion de “confessionnalisation”.

Cet ouvrage se propose d’étudier le rôle joué par le livre dans la construction des cultures confessionnelles des Orients chrétiens, à un moment où partout le manuscrit fait une place à l’imprimé. Le livre est ici envisagé sous tous ses aspects, de la commande à la production, de la diffusion aux usages. Il apparaît comme un instrument de pouvoir pour qui le fait produire ou contrôle sa diffusion.

Bernard Heyberger, Aurélien Girard, Cesare Santus, Vanessa Kontouma et Karène Sanchez Summerer (éd.), Middle Eastern and European Christianity, 16th-20th Century. Connected Histories, Edimbourg, Edinburgh University Press, 2023.

Bernard Heyberger a ouvert de nouvelles voies dans l’étude du christianisme au Moyen-Orient, contribuant à jeter une lumière nouvelle sur des aspects de l’histoire connectée du Proche-Orient qui avaient été négligés jusqu’à présent. Son travail novateur a touché de nombreuses disciplines, son approche de la “microhistoire mondiale” s’est concentrée sur les questions d’espace et de circulation (personnes, textes et objets). En outre, il a apporté d’importantes contributions à l’histoire sociale et culturelle du catholicisme des débuts de l’ère moderne.

Afin de permettre au public international d’accéder à son travail, ce volume présente une collection d’études de Bernard Heyberger pour la première fois en anglais, accompagnée d’un essai discutant de l’importance et de l’héritage de son travail et d’une bibliographie complète de ses écrits.

Image : Eglise du Saint-Sépulcre, Jérusalem. Raffaele Nicolussi sur Flickr, 2013.

                                                                                                                       -http



Citer ce billet
CERHiC (2023, 10 septembre). Publications : Chrétientés orientales et Occident, une histoire connectée. Les Cahiers du CERHIC. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mkc0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.