Séminaires 2015-2016 de Tanja Itgenshorst – Histoire ancienne

Enseignements Tanja Itgenshorst en Master recherche 2015-16

Nous avons le plaisir de diffuser la liste des séminaires de recherche de Tanja Itgenshorst, professeure en histoire ancienne et membre du CERHiC, pour le premier semestre de l’année 2015-2016.

Etats et territoires dans le monde antique : « Les provinces dans l’Empire romain »

Séminaire – Master 1, parcours recherche

le jeudi 13h30 – 15h30 en BM 12-3

Présentation :

L’expansion militaire des Romains depuis la Première Guerre Punique menait à la nécessité de trouver des nouvelles formes d’organisation pour contrôler les territoires acquis pendant la guerre. C’est dans ce contexte que les Romains « inventèrent » la province (provincia) comme unité administrative dont ils se servirent désormais pour tout territoire conquis et par conséquent intégré dans leur empire. Le cours traitera de l’évolution des principes de l’administration provinciale sous la République jusqu’à l’époque du Haut Empire.

Les rituels sous la République romaine

Cours – Master 2, parcours recherche

le mercredi 16h30 à 18h30 
en BM 05-1

Présentation :

Selon le témoignage de l’historien Polybe (IIème siècle av. J.-C.), les Romains sous la République étaient un peuple profondément religieux, tant dans leur vie privée et civique que dans leurs activités politiques et extérieures. Ainsi, un regard détaillé sur les rituels sous la république donnera l’occasion d’étudier à la fois la vie politique, la vie religieuse et, d’une manière plus générale, la vie sociale pendant les deux siècles avant notre ère, à travers les pratiques rituelles, civiques et religieuses.

 Traverser l’espace et s’emparer du monde : mobilité et cartographie dans l’Antiquité grecque

 

Séminaire – Master 1 et 2, parcours recherche

Le jeudi 16h30-18h30 en BM 08-7

Présentation :

Dès les débuts de leur histoire après la chute des palais mycéniens, les Grecs étaient en chemin ; des héros des épopées homériques jusqu’aux voyageurs et marchands du Haut-Empire, leur vie quotidienne était en grande partie caractérisée par des déplacements – autour de la Méditerranée, mais également en franchissant les frontières de ce monde ancien. Les sources antiques nous parlent beaucoup de cette mobilité, mais également d’une curiosité tout à fait originale des Grecs qui donna naissance à la philosophie et aux sciences, notamment à la géographie et à l’ethnographie. Nous traiterons des conditions de cette mobilité à travers les différentes époques de l’histoire grecque, ainsi que de documents de nature écrite et iconographique, qui témoignent de la culture savante du monde grec.


Delphine Diaz

Maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Reims Champagne-Ardenne, Laboratoire CERHIC.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.