Café histoire, 27 mars : Nathalie Barrandon

Le CERHiC et l’APHG Champagne-Ardenne vous invitent le mercredi 27 mars au Café de Reims, 85 place Drouet d’Erlon (Reims), de 18 h à 20 h.

La conférence du jour sera donnée par Nathalie Barrandon qui présentera son livre Les massacres de la République romaine, publié en 2018 aux éditions Fayard.

Professeure d’histoire ancienne à l’université de Reims et membre du CERHiC, Nathalie Barrandon étudie la vie politique au dernier siècle de la République romaine, entre crises politiques et guerres civiles. Elle a publié plusieurs livres sur le gouvernement de l’Empire romain, dont De la pacification à l’intégration des Hispaniques (133-27 a.C.) en 2011. Elle travaille actuellement sur la transgression en temps de guerre.

L’exécution en masse des ennemis politiques à la fin de la République romaine, entre le IIIe et le Ier siècle av. J.-C. , illustre un mot qui fut inventé pendant les guerres de Religion : le massacre. Récits littéraires, iconographie ou archéologie éclairent les conditions du passage à l’acte, les responsabilités, les choix opérés (tuerie, pillage, destruction matérielle, asservissement…) offrent un éclairage nouveau sur la société romaine. Car s’il n’y eut que peu de massacres, ces expériences de la violence de masse participèrent à l’élaboration d’un système de valeurs fondé sur le comportement des élites et leurs vices, donnant peu à peu matière à la figure du tyran.

Crédits : Antoine Caron, Les massacres du Triumvirat (1566). Paris, Musée du Louvre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.