Philippe Buton

Professeur d’Histoire contemporaine depuis 1996

mots-clés : Histoire politique, Seconde Guerre mondiale, Histoire culturelle, Iconographie historique.

Publications

Ouvrages

La France et les Français de la Libération, 1944-1945. Vers une France nouvelle ?, Paris, Musée des deux guerres mondiales – Bibliothèque de documentation internationale et contemporaine, 1984.

avec Laurent Gervereau, Le couteau entre les dents. 70 ans d’affiches communistes et anticommunistes, Paris, Le Chêne, 1989.

Les lendemains qui déchantent. Le Parti communiste français à la Libération, Paris, Presses de la FNSP, 1993.

Histoire intellectuelle de la démocratie, Paris, Seli Arslan, 2000.

Communisme : une utopie en sursis ? Les logiques d’un système, Paris, Larousse, 2001. Edition coréenne en 2005.

La joie douloureuse. La libération de la France, Bruxelles, Complexe, 2004.

Direction d’ouvrages

L’Histoire au jour le jour (1944-1985), t. 1, Les années froides (1944-1954), Paris, Le Monde, 1985, 200 p. Réédition Le Monde-La Découverte, 1987. Réédition Le Monde-Editions, 1992.

La guerre imaginée. L’historien et les images, Paris, Seli Arslan, 2002.

Co-direction d’ouvrages

avec Jean-Marie Guillon, Les pouvoirs en France à la Libération, Paris, Belin, 1994, 592 p.

avec Jean-François Boulanger, Yohann Chanoir, Frédéric Gugelot, Yann Harlaut, Reims 14-18. De la guerre à la paix, Strasbourg, La nuée bleue, 2013.

avec Olivier Büttner et Michel Hastings, La Guerre froide vue d’en bas, Paris, CNRS Editions, 2014.

Coordination de numéros de revue

« Implantation du communisme », numéro spécial Communisme, n° 69, 2002.

« Communisme : images et pouvoir », numéro spécial Communisme, n° 90, 2007.

Articles et contributions à des ouvrages collectifs (depuis 2000)

« Débat et faux-débats autour du Livre noir », Communisme, n° 59-60, 2000, p. 81-86.

« L’éviction des ministres communistes », Serge Berstein, Pierre Milza (dir.), L’année 1947, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 2000, p. 339-355.

« La formation du groupe dirigeant communiste français dans l’après seconde guerre mondiale », Giovanni Orsina, Gaetano Quagliariello (dir.), La formazione della classe politica in Europa (1945-1956), Manduria, Piero Lacaita Editore, 2000, p. 625-651.

« La SFIO vue par le Parti communiste, partenaires et adversaires », Serge Berstein, Frédéric Cépède, Gilles Morin, Antoine Prost (dir.), Le Parti socialiste entre Résistance et République, Paris, Publications de la Sorbonne, 2000, p. 171-180.

« Dessinateurs et graphistes dans les années 1920 », Fabienne Dumont, Marie-Hélène Jouzeau, Joël Morris (dir.), Jules Grandjouan. Créateur de l’affiche politique illustrée en France, Paris, Somogy éditions d’art, 2001, p. 198-211.

« Les murs de la guerre », Philippe Buton (dir.), La guerre imaginée. L’historien et les images, Paris, Editions Seli Arslan, 2002, p. 187-191.

« Les communistes de la région parisienne à la Libération. Etude d’implantation », Jacques Girault (dir.), Des communistes en France (années 1920 – années 1960), Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 119-137.

« Libération et mémoire de la Libération. Le témoignage iconographique », Stéphane Audoin-Rouzeau, Annette Becker, Sophie Cœuré, Vincent Duclert, Frédéric Monier (dir.), La politique et la guerre. Pour comprendre le XXe siècle européen. Hommage à Jean-Jacques Becker, Paris, Editions Agnès Viénot-Noésis, 2002, p. 354-362.

« Le Mouvement des Partisans de la Paix », Saki Dockrill, Robert Frank, Georges-Henri Soutou, Antonio Varsori (dir.), L’Europe de l’Est et de l’Ouest dans la guerre froide, 1948-1953, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2002, p. 227-239.

« L’adieu aux armes ? L’iconographie communiste française et italienne depuis la Libération », XXe siècle. Revue d’histoire, n° 80, 2003, p. 43-54.

« La CED, l’affaire Dreyfus della IV Repubblica ? », Piero Craveri, Gaetano Quagliariello (a cura di), Atlantismo ed europeismo, Soveria Mannelli, Rubbettino, 2003, p. 21-49.

« Le PCF à la Libération : démocratie ou démocratie populaire ? », Stéphane Courtois (dir.), Une si longue nuit. L’apogée des régimes totalitaires en Europe, 1935-1953, Monaco, Editions du Rocher, 2003.

« Le Parti communiste français et le stalinisme au lendemain de la Seconde Guerre mondiale », Journal of Modern European History, vol. 2, 2004/1.

« La France, la violence et le communisme à la Libération », Communisme, n° 78-79, 2004, p. 141-151.

« La CED, l’affaire Dreyfus de la Quatrième République », », XXe siècle. Revue d’histoire, n° 84, 2004, p. 43-59.

(en collaboration avec Gaetano Quagliariello), « Le liaisons dangereuses tra gollisti e comunisti : antiamericanismo e legittimità resistenziale », Piero Craveri, Gaetano Quagliariello (a cura di), L’antiamericanismo in Italia e in Europa nel secondo dopoguerra, Soveria Mannelli, Rubbettino, 2004, p. 409-458.

« Le PCF et la Résistance sous la IVe République », Bernard Lachaise (dir.), Résistance et Politique sous la IVe République, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 2004, p. 97-110.

« La memoria collettiva francese della seconda guerra mondiale, crisi d’identità e consolidamento democratico », Ventunesimo Secolo, n° 7, 2005, p. 61-81.

« La gauche et la prise du pouvoir », Jean-Jacques Becker, Gilles Candar (dir.), Histoire des gauches en France, volume 2, Paris, La Découverte, 2004, p. 563-583, réédition « La Découverte / Poche », 2005, volume 2, p. 563-583.

« Movimento operaio e democrazia. Dalla Seconda alla Terza Internazionale », Marina Cattaruzza (a cura di), La nazione in rosso. Socialismo, Comunismo e « Questione nazionale » : 1889-1953, Soveria Mannelli, Rubbettino, 2005, p. 33-53.

(En collaboration avec Dominique Veillon), « Résistance(s), 1940-1945 », Dominique Borne (dir.), 21 historiens expliquent la France contemporaine, Paris, La documentation française, 2005, p. 197-213.

« La Francia della Liberazione e la guerra civile », Memoria e Ricerca, n° 21, 2006, p. 101-111.

« L’Europe, le communisme et l’extrême-gauche », Alain Bergounioux, Pascal Cauchy, Jean-François Sirinelli, Laurent Wirth (dir.), Faire des Européens ?, Paris, Delagrave, 2006, p. 131-145.

« La Résistance, la tonte des femmes et la crise de la masculinité en France », François Marcot, Didier Musiedlak (dir.), Les Résistances, miroir des régimes d’opression. Allemagne, France, Italie, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2006, p. 143-155.

« Usage et mésusage du passé. La Romanité fasciste », Frédéric Gugelot, Bruno Maes (dir.), Passion de la découverte, culture de l’échange. Mélanges offerts à Nicole Moine et Claire Prévotat, Langres, Dominique Guéniot, 2006, p. 280-290.

« Les parlementaires communistes et les questions sociales à la Libération », Les questions sociales au Parlement, Paris, Sénat-Comité d’histoire parlementaire et politique, 2006, p. 37-45.

« Affiche politique », Laurent Gervereau (dir.), Dictionnaire mondial des images, Paris, Nouveau Monde éditions, 2006, p. 22-26.

« I socialisti francesi e la questione italiana », in Andrea Spiri (a cura di), Bettino Craxi, il socialismo europeo e il sistema internazionale, Venezia, Marsilio, 2006, p. 135-152.

« International Brigades », John Merriman, Jay Winter (ed.), Europe since 1914. Encyclopedia of the Age of War and Reconstruction, vol. 3, Thomson Gale, Detroit, 2006, p. 1425-1427.

« Maurice Thorez », John Merriman, Jay Winter (ed.), Europe since 1914. Encyclopedia of the Age of War and Reconstruction, vol. 5, Thomson Gale, Detroit, 2006, p. 2535-2537.

« Le Parti communiste français, l’URSS et l’avenir de la France », L’URSS et la France, Moscou, MGIMO, 2006, p. 237-254 (en russe).

« Occupation, Liberation, Purges : The Changing Landscape of French Memory », Andrew Knapp (ed.), The Uncerain Foundation. France at the Liberation, 1944-47, Basingstoke/New-York, Palgrave-Macmillan, 2007, p. 234-249.

« Anticommunisme », « Antifascisme », « Guerre », « Libération », « Résistance », « Symbolique communiste », Stéphane Courtois (dir.), Dictionnaire du communisme, Paris, Larousse, 2007, p. 90-97, p. 98-99, p. 277-279, p. 349-355, p. 488-494, p. 538-540.

« Partigiani della pace », Silvio Pons, Robert Service (a cura di), Dizionario del comunismo nel XX secolo, Torino, Giulio Einaudi, 2007, vol. 2, p. 110-111.

« Kriegserfahrungen, Kriegserinnerungen und politisches Verhalten : Das Beispiel der Kommunistischen Partei Frankreichs », Jorg Echternkamp, Stefan Martens (herausgegeben von), Der Zweite Weltkrieg in Europa. Erfahrung und Erinnerung, Paderborn-München-Wien-Zürich, Ferdinand Schöningh, 2007, p. 187-205.

« Les discussions entre de Gaulle et le PCF à l’automne 1943 », Fondation Charles de Gaulle, De Gaulle chef de guerre. De l’Appel de Londres à la libération de Paris, 1940-1944, Paris, Plon, « Espoir », 2008, p. 217-224.

« Le PCF, l’URSS et l’avenir de la France », Georges-Henri Soutou, Emilia Robin Hivert (dir.), L’URSS et l’Europe de 1941 à 1947, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2008, p. 287-300.

« Le mythe de l’engagé volontaire chez les militants d’extrême-gauche en France dans les années 1968 », Hubert Heyriès, Jean-François Muracciole (dir.), Le soldat volontaire en Europe au XXe siècle. De l’engagement politique à l’engagement professionnel, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2008, p. 67-80.

« La haine, ciment identitaire de l’extrême-gauche européenne ? », Marc Deleplace (éd.), Les discours de la haine. Récits et figures de la passion dans la Cité, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2009, p. 307-320.

« François Billoux », « CGT », « Jacques Duclos », « Francs-tireurs et partisans », « Front national », « Fernand Grenier », « Komintern », « André Marty », « Moscou », « Parti communiste français », « Henri Rol-Tanguy », « Joseph Staline », « Maurice Thorez », « Charles Tillon », François Broche, Jean-François Muracciole (dir.), Dictionnaire de la France libre, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 2010, p. 155-156, p. 265-267, p. 486-487, p. 644-645, p. 651-653, p. 714, p. 835-836, p. 960, p. 1026-1027, p. 1126-1129, p. 1274-1275, p. 1373-1375, p. 1402, p. 1402-1403.

« El Partido Comunista Francés frente al eurocomunismo: un partido en la encrucijada », Historia del Presente, n° 18, 2011, p. 9-24.

« Le PCF et les Législatives de 1958 », Bernard Lachaise, Gilles Le Béguec, Frédéric Turpin (dir.); Les Elections législatives de novembre 1958 : une rupture ?¸ Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, « Politique du XXe siècle », 2011, p. 127-141. .

« Inventing a Memory on the Extreme Left: The Example of the Maoists after 1968 », Julian Jackson, Anna-Louise Milne, James S. Williams (eds.), May 68. Rethinking France’s Last Revolution, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2011, p. 58-75.

« L’impensé écologiste de l’extrême gauche française avant 1968 », Ecologie et Politique, n° 44, 2012, p. 93-102.

« Une rencontre difficile : l’extrême gauche française et l’écologie (1968-1978) », XXe siècle. Revue d’histoire, n° 113, 2012, p. 191-203.

« Contre-propagande », Laurence Bertrand Dorléac, Jacqueline Munck (dir.), L’art en guerre. France 1937-1947, Paris, Paris-Musées, 2012, p. 319.

« L’iconographie révolutionnaire en mutation », Cultures et Conflits, n° 91-92, 2013, p. 31-44.

« Experiences of War, Memories of War, and Political Behavior : The Example of the French Communist Party », Jörg Echternkamp, Stefan Martens (eds.), Experience and Memory. The Second World War in Europe, New York – Oxford, Berghahn, 2013, p. 161-179.

« Le PSU et l’extrême gauche », Noëlline Castagnez, Laurent Jalabert, Marc Lazar, Gilles Morin, Jean-François Sirinelli (dir.), Le Parti socialiste unifié. Histoire et prospérité, Rennes, Presses universitaires de Rennes, « Histoire », 2013, p. 183-196.

« Le réveil de la germanophobie (1939-1945) », (sous la direction de, en collaboration avec Jean-François Boulanger, Yohann Chanoir, Frédéric Gugelot, Yann Harlaut), Reims 14-18. De la guerre à la paix, Strasbourg, La nuée bleue, 2013, p. 190-194.

« Une mémoire à vif », (sous la direction de, en collaboration avec Jean-François Boulanger, Yohann Chanoir, Frédéric Gugelot, Yann Harlaut), Reims 14-18. De la guerre à la paix, Strasbourg, La nuée bleue, 2013, p. 215-217.

« La vittoria di Pirro della sinistra radicale », Ricardo Brizzi, Gabriel Goodliffe (a cura di), La Francia di Hollande, Bologna, Il Mulino, 2013, p. 99-111.

« Nous, les Garçons et les Filles ou le cheval de Troie communiste », Joëlle Beurier, Karine Taveaux-Grandpierre (dir.), Le photojournalisme des années 1930 à nos jours. Structures, culture et public, Rennes, Presses universitaires de Rennes, « Histoire », 2014, p. 109-120.

(en collaboration avec Olivier Büttner et Michel Hastings), « Nouveaux regards sur la Guerre froide », (sous la direction de, en collaboration avec Olivier Büttner et Michel Hastings), La Guerre froide vue d’en bas, Paris, CNRS Editions, 2014, p. 7-18.

« Les dynamiques mémorielles de la Guerre froide », (sous la direction de, en collaboration avec Olivier Büttner et Michel Hastings), La Guerre froide vue d’en bas, Paris, CNRS Editions, 2014, p. 309-331.

« The Pyrrhic Victory of the Radical Left », Gabriel Goodliffe, Ricardo Brizzi (eds.), France after 2012, Oxford-New York, Berghahn Books, 2015, p. 88-99.

« Gérer la contestation gauchiste », Noëlline Castagnez, Gilles Morin (dir.), Le Parti socialiste d’Epinay à l’Elysée, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 217-230.

« Mémoire scolaire et mémoire académique de la guerre froide », Sylvie Le Clech, Michel Hastings (dir.), La France en guerre froide. Nouvelles questions, Dijon, Editions universitaires de Dijon, 2015, p. 167-179.

« Les gauches révolutionnaires et la défaite de 1940 », Gilles Vergnon, Yves Santamaria (dir.), Le syndrome de 1940. Un trou noir mémoriel ?, Paris, Riveneuve éditions, 2015, p. 103-113.

« Le faux-départ : écologie et gauchisme dans les années 1968 », Cécile Blatrix, Laurent Gervereau (dir.), Tout vert ! Le grand tournant de l’écologie, 1969-1975, Paris, Musée du Vivant – Agroparistech, 2016, p. 98-105.

« Le PCF, les élections de 1969 et la divine surprise », Frédéric Fogacci, Cédric Francille, Gilles Le Béguec (dir.), L’élection présidentielle de 1969, Bruxelles, Peter Lang, 2016, p. 167-181.

Valorisation de la recherche

Expositions

Commissaire de l’exposition « La France et les Français de la Libération » présentée au Musée d’histoire contemporaine (Invalides, Paris) en 1984-1985.

Commissaire de l’exposition « Le couteau entre les dents », présentée au Musée d’histoire contemporaine (Invalides, Paris) en 1989.

Commissaire de l’exposition (avec Jean-Jacques Becker et Joëlle Beurier) « Quand Le Miroir racontait la Grande Guerre » présentée au Palais du Tau (Reims), 2007.

Expertises

– Conseiller historique du Mémorial de Caen (1986-1988).

– Président du Comité scientifique international des Rencontres d’Histoire culturelle de Reims (2006-2008).

Interventions dans les médias (depuis 2000)

Presse :

« Communistes. En attendant l’insurrection », Résistants et collabos. La France déchirée, Hors-série Le Nouvel observateur, hors-série n° 84, novembre-décembre 2013, p. 52-53.

« Les communistes voulaient-ils prendre le pouvoir ? », C’était… le bel été 1944. Hors-série Paris-Match, L’Histoire, 2014, p. 98-102.

« L’insurrection nationale n’a pas eu lieu », 1944. Débarquements, résistances, libérations. Hors-série Le Monde, 2014, p. 78-81.

« Le mythe de l’insurrection nationale », Le Monde, 16-18 août 2014, p. 21.

Radio-télévision :

Intervention à l’émission de radio « La fabrique de l’Histoire » de France-Culture (octobre 2000). Thème « Le programme du CNR (1944) »

Intervention à l’émission de radio « La nouvelle fabrique de l’Histoire » de France-Culture (septembre 2004). Thème « L’historiographie communiste »

Intervention à l’émission de radio « Mille ans d’Histoire » de Patrice Gellinet, France-Inter (mai 2005). Thème « La capitulation allemande à Reims du 7 mai 1945 ».

Intervention à l’émission de télévision « Le journal de l’Histoire » de la Chaîne Histoire (mai 2005). Thème « La capitulation allemande à Reims du 7 mai 1945 ».

Intervention à l’émission de radio « La nouvelle fabrique de l’Histoire », France-Culture, 3 avril 2007. Thème « Représenter la violence de guerre ».

Intervention aux rendez-vous de l’Histoire de Blois, 12 octobre 2013 « Mémoire scolaire et mémoire académique de la Guerre froide en France ».

Responsabilités éditoriales

Membre des comités de rédaction des revues scientifiques : Communisme, Le Mouvement social, Revue française d’histoire des idées politiques.

Encadrement de thèses

Joël Fallet : Histoire d’une organisation maoïste : l’UCFml

Haramila Joly : Le théâtre communiste international pendant l’entre-deux-guerres

Elise Meyer : La mémoire de Valmy

Marc Rocquet : La communisation de la Roumanie au lendemain de la Seconde Guerre mondiale

Cheikh Sakho : La mémoire de pierre et d’airain des troupes coloniales françaises

 


3 réflexions au sujet de « Philippe Buton »

  1. Mon père était un Américain stationné à Reims pendant la Seconde Guerre mondiale. J’ai trouvé une affiche publicitaire Milices Patriotiques. Je vois que c’est un sujet qui vous intéresse. Est-ce que vous ou votre université aimeriez avoir l’affiche?

    1. Bonjour,
      J’ai bien transmis votre message à Philippe Buton, que vous pouvez également contacter à son adresse mail institutionnelle. Bien cordialement, Delphine Diaz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *