Café histoire avec Bruno Dumézil, 3 mars

Le prochain Café histoire de Reims accueillera Bruno Dumézil qui présentera son livre Le Baptême de Clovis (Paris, Gallimard, coll. « Les journées qui ont fait la France », 2019).

Attention, nouveau lieu !

Le Sacre : 8 place Jules Lobert, Reims (entrée libre avec consommation) à 18 heures.

Bruno Dumézil est Professeur d’histoire du Moyen Âge à l’université Sorbonne Université.

L’épisode inaugural de l’histoire de France est aussi le plus évanescent : du baptême de Clovis on ne connaît à la vérité ni le lieu, ni la date, ni les circonstances précises, ni même la portée immédiate. C’est l’écriture de l’histoire qui devait, au fil des siècles, en faire la scène originelle de notre légendaire national. Cette cérémonie bien réelle reste encore aujourd’hui recouverte d’épaisses couches de mythes et de fables.
Peut-on retrouver la véritable figure de ce «roi très glorieux» qui, au crépuscule de l’Empire romain, a épousé la foi catholique, bientôt
suivi d’une partie de son peuple? Tel est l’objet de ce livre : il explore les traces fugaces d’une Gaule en mutation entre le passé romain et la civilisation médiévale ; il convoque les ressources de l’archéologie pour approcher les hommes et les paysages que Clovis allait unifier ; il s’efforce de composer l’histoire de ce peuple franc appelé à fonder une nation chrétienne. C’est cette reconstitution qui confère à la journée lointaine où «naît la France» sa véritable dimension politique et mémorielle.
Plusieurs récits sont possibles, que cet ouvrage revisite. Autour de Clovis, mémoire et histoire souvent s’entremêlent au service de partis et de passions que chaque époque fait naître. L’irréductible part de mystère de ce baptême des origines aura ainsi contribué à son extraordinaire postérité (présentation de l’éditeur).

Colloque : Quelles musiques pour la piste ? 19-20 février

Le CERHiC a le plaisir d’annoncer la tenue du colloque international Quelles musiques pour la piste ? Musique au cirque de la fin du XVIIe siècle à nos jours, organisé par la chaire ICMa, la plateforme CARP et le Centre d’études et de recherche en histoire culturelle de l’Université de Reims Champagne-Ardenne. 

les 19 et 20 février 2020

au Centre national des Arts du cirque, 1 rue du cirque – Châlons-en-Champagne

Crédit photographique : Avec vue sur la piste, spectacle de fin d’études de la 27e promotion du Cnac, mise en scène : Alain Eyrnaud et Heinzi Lorensen 2015. Photo : Christophe Raynaud de Lage /Cnac.

Séminaire du CERHiC, 6 mars : spécial CAPES

Séminaire du CERHiC

Normes et pouvoirs

Vendredi 6 mars 2020, de 9 h. 15 à 16 h. 30

Université de Reims, Campus Croix-Rouge, bâtiment 13 (MSH), salle polyvalente

Journée d’études – préparation au concours du CAPES d’Histoire et géographie

Histoire médiévale  – « Ecrits, pouvoir et société en Occident du début du XIIe siècle à la fin du XIVe (Angleterre, France , péninsule Italienne, péninsule Ibérique) ».

  • Paul Bertrand : Révolutions de l’écrit, XIIe – XVe siècles, Europe occidentale.
  • Amélie de Las Heras : Hérésie et littéracie dans le Leon des années 1230.

Histoire contemporaine  – « Culture, médias, pouvoirs aux Etats-Unis et en Europe Occidentale (1945-1991) ».

  • Caroline Moine : Cultures et politiques culturelles dans la République fédérale allemande.
  • Marjolaine Boutet : Les séries de télévision américaines depuis 1945.

Histoire moderne  – « Etat, pouvoirs et contestations dans les monarchies française et britannique et dans leurs colonies américaines (v. 1640-v. 1780) ».

  • Xavier Le Person : Être ministre dans la monarchie française (vers 1640-vers 1789).
  • Stéphane Haffemayer : La presse dans les contestations politiques du XVIIIe siècle. France, Angleterre et Amérique. Étude comparée.

Présentation des intervenants :

Paul Bertrand est Professeur d’histoire médiévale à l’université catholique de Louvain. Parmi de nombreuses publications consacrées à l’histoire du livre et de l’écriture au Moyen Âge, il est l’auteur de Les écritures ordinaires. Sociologie d’un temps de révolution documentaire (1250-1350) (2015).

Marjolaine Boutet, agrégée d’histoire, est Maitresse de conférences en histoire contemporaine à l’université de Picardie Jules Verne. Ses recherches portent sur la culture télévisuelle et cinématographique de la seconde moitié du XXe siècle et du XXIe. Elle a publié notamment Un village français : une histoire de l’Occupation (2017).

Stéphane Haffemayer est Professeur d’histoire moderne à l’université de Rouen. Il consacre ses recherches aux médias et aux réseaux d’information dans l’Europe du XVIIe siècle. Il a publié en 2018 Les Lumières radicales de la Révolution anglaise. Samuel Hartlib et les réseaux de l’Intelligence (1600-1660).

Amélie de Las Heras, Docteure en Histoire et civilisations (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 2013) et professeur agrégé d’histoire, enseigne en lycée. Ses travaux de recherche portent sur l’histoire culturelle des XIe-XIIIe siècles dans la péninsule Ibérique.

Xavier Le Person, agrégé d’histoire, est Maître de conférences en histoire moderne à Sorbonne Université. Ses recherches concernent l’histoire politique des XVIe et XVIIe siècle, en particulier la société de cour et les comportements politiques. Il a notamment co-dirigé avec Stanis Perez Maladies diplomatiques. Souverains et puissants face à la maladie de l’Antiquité à nos jours (2018).

Caroline Moine, agrégée d’histoire, est depuis 2006 Maîtresse de conférences à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Elle a publié en 2014 Cinéma et guerre froide : histoire du festival de fils documentaires de Leipzig (1955-1990).

Crédit photographique : Michail Mashinin (Kaliningrad, Russie) sur Flick, 2012.