Archives de catégorie : Les cafés histoire de Reims

Un café, une conférence. Rencontres conviviales au café de Reims pour les passionnés d’histoire.

Café Histoire, 23 janvier : John Tolan

Le CERHiC et l’APHG Champagne-Ardenne vous invitent le mercredi 23 janvier au Café de Reims, 85 place Drouet d’Erlon (à Reims), de 18h. à 20h.

La conférence du jour sera donnée par John Tolan, qui présentera son livre Mahomet l’européen. Histoire des représentations du Prophète en Occident (Paris, Albin Michel, 2018).

Professeur d’histoire du Moyen Âge à l’Université de Nantes, spécialiste de l’Espagne médiévale et des relations entre chrétiens, juifs et musulmans dans le monde méditerranée médiéval, John Tolan a dirigé le programme européen (ERC) RELMIN sur « Le statut légal des minorités religieuses dans l’espace euro-méditerranéen (Ve-XVe siècle) », de 2010 à 2015.

Il est partenaire, avec Mercedes Garcia-Arenal (CSIC, Espagne), Roberto Tottoli (Université de Naples, Italie) et Jan Loop (Université de Kent, Royaume-Uni) du programme européen EuQu « The European Qur’an » destiné à étudier l’influence du Coran sur l’histoire religieuse, culturelle et intellectuelle de l’Europe dans la longue durée (1150-1850). Ce programme ERC Synergy Grant est financé par l’Union européenne pour 2019-2025.

Ouvert au public, entrée libre avec consommation. 

Crédits photo : Fragment du Ms. 235 de la Biblioteca de Castilla-La Mancha, el Coran aljamiado de Tolero (v. 1606), édition réalisée par Consuelo Lopez-Morillas (Giron, Trea, 2011).

 

 

Café Histoire, 5 décembre : Isabelle Poutrin

Le CERHiC et l’APHG Champagne-Ardenne vous invitent le mercredi 5 décembreau Café de Reims, 85 place Drouet d’Erlon (Reims), de 18h à 20h. 

« Chrétiens, juifs et musulmans dans l’Espagne moderne »

La conférence du jour sera donnée par Isabelle Poutrin, professeure d’histoire moderne à l’Université de Reims, directrice adjointe du CERHiC et membre de l’Institut universitaire de France.

Elle présentera ses recherches sur les relations entre chrétiens, juifs et musulmans dans l’Espagne moderne, entre la fondation de l’Inquisition espagnole, en 1481, et l’expulsion des morisques, descendants des musulmans convertis au christianisme, en 1609. 

Elle est l’auteur de Convertir les musulmans. Espagne 1491-1609 (Paris, Puf, 2012), et a coordonné le programme collectif « Pouvoir politique et conversion religieuse, Antiquité-époque moderne (POCRAM) » financé par l’ANR en 2014-2018. 

I. Poutrin, Convertir les musulmans, 2012.

Les « cafés Histoire » de Reims se tiennent au Café de Reims (85 place Drouet d’Erlon, Reims) de 18 à 20 heures. Entrée libre avec consommation. 

Le programme de la saison 2018-2019 peut être consulté ici.

« Cafés Histoire » de Reims : programme 2018-2019


Les « cafés Histoire » de Reims,
 une conférence dans un cadre convivial, une historienne ou un historien parle de son dernier livre ou de ses recherches récentes… Les mercredis, de 18 à 20 heures, au Café de Reims (85 pl. Drouet d’Erlon, Reims). Entrée libre avec consommation.

Les « cafés Histoire » sont organisés par le CERHiC et l’APHG.

5 décembre : Isabelle Poutrin (Université de Reims), présentera ses recherches : Chrétiens, juifs et musulmans dans l’Espagne moderne.

23 janvier : John Tolan (Université de Nantes) présentera son livre Mahomet l’Européen. Histoire des représentations du Prophète en Occident (Paris, Albin Michel, 2018).

6 mars : Thomas Le Roux (CNRS) présentera son livre écrit avec François Jarrige  : La contamination du monde. Une histoire des pollutions à l’âge industriel (Paris, Le Seuil, 2017).

27 mars : Nathalie Barrandon (Université de Reims), présentera son livre Les massacres de la République romaine (Paris, Fayard, 2018).

3 avril : Maud Ternon (Université Paris 1) présentera son livre Juger les fous au Moyen Âge (Paris, Puf, 2018).

L’organisation scientifique des Cafés Histoire est assurée par Véronique Beaulande-Barraud.

Café Histoire, mercredi 11 avril : Robert Neiss & Véronique Beaulande-Barraud

Le CERHiC et l’APHG Champagne-Ardenne vous invitent

au Café Histoire de Reims,

le mercredi 11 avril

au Café de Reims, 85 place Drouet d’Erlon (Reims), de 18h à 20h. 

Véronique Beaulande-Barraud (CERHiC) et Robert Neiss (ancien Directeur des Antiquités de Champagne-Ardenne) présenteront l’état récent de la recherche historique sur Reims antique et médiévale.

En 2014, une équipe d’historiens publie une nouvelle « histoire de Reims » faisant le point sur les dernières avancées de la recherche sur la ville concernant son histoire antique et médiévale. Les acquis de l’archéologie préventive ont notamment profondément renouvelé les connaissances sur la cité depuis ses origines et ont permis de reconsidérer certaines périodes-clefs de son évolution. La conférence mettra à l’honneur la métropole qu’était Reims dès l’Antiquité et jusqu’à la fin du Moyen Âge : du chef-lieu des Rèmes à la ville des sacres, l’histoire de Reims est aussi celle d’une société en mouvement et de rapports de pouvoirs au fil de l’Histoire.

– Entrée libre avec consommation –

 

Cafe Histoire, mercredi 14 mars : Bertrand Goujon

Le CERHiC et l’APHG Champagne-Ardenne vous invitent

au Café Histoire de Reims,

le mercredi 14 mars 

au Café de Reims, 85 place Drouet d’Erlon (Reims), de 18h à 20h. 

Monsieur Bertrand Goujon

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Reims Champagne-Ardenne

présentera son livre

Les Arenberg.

Le Gotha à l’heure des nations, 1820-1919

(Paris, Puf, 2017)

 

– Entrée libre avec consommation –

La conférence de Madame Noémie Villacèque, prévue initialement, sera programmée à une date ultérieure.

Café histoire, mercredi 29 nov. 2017 : Pierre-François Souyri

Le CERHiC et l’APHG Champagne-Ardenne

vous invitent au prochain

café histoire de Reims

mercredi 29 novembre 2017

Café de Reims, 85 place d’Erlon

18h.-20h.

Pierre-François Souyri, professeur honoraire à l’université de         Genève, présentera son dernier livre

Les guerriers dans la rizière. La grande épopée des samouraïs                (Flammarion, 2017)

Entrée libre. Il vous sera demandé de consommer.

Les « cafés histoire » de Reims. Programme 2017-2018

Les « cafés histoire » de Reims : une conférence dans un cadre convivial, un.e historien.ne parle de son dernier livre ou de ses recherches récentes…

Six mercredis dans l’année, de 18 à 20 heures, au Café de Reims (85 pl. Drouet d’Erlon, Reims).

Les cafés histoire de Reims sont organisés par le CERHiC et l’APHG, avec le soutien de la Ville de Reims et du GRAC.

18 octobre 2017 

Franck Collard, La passion Jeanne d’Arc, Paris, Puf, 2017.

29 novembre 2017

Pierre-François Souyri, Les guerriers dans la rizière. La longue épopée des samouraïs, Paris, Flammarion, 2017.

24 janvier 2018

Joëlle Beurier, Photographier la Grande guerre, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016

14 mars 2018

Noémie Villacèque : « Humour et démocratie dans l’Athènes classique »

11 avril 2018

Robert Neiss et Patrick Demouy, « Dernières recherches sur Reims antique et médiévale » 

30 mai 2018

Myriam Deniel-Ternant, Ecclésiastiques en débauche (1700-1790), Ceyzérieu, Champ Vallon, 2017.

Café Histoire, mercredi 18 oct. 2017 : Franck Collard

La conférence du jour sera donnée par

Monsieur Franck COLLARD, Professeur d’histoire médiévale,

Université de Paris-Nanterre

« La passion Jeanne d’Arc »

 

Mercredi 18 octobre 2017

à partir de 18 h 00

Au Café de Reims, 85 place Drouet d’Orlon – 51100 Reims

– Entrée libre avec consommation –

affiche café octobre 2017

Jeanne d’Arc aurait confié : « Je durerai un an. » Elle dure depuis six siècles. Née en 1412 dans un village des confins du royaume de France, morte en 1431 sur le bûcher de Rouen, elle a eu une existence des plus brèves. Si elle a bouleversé le cours de la guerre de Cent Ans, celle qui se fit appeler la Pucelle a alimenté, dans la longue durée, une luxuriante production de textes et d’images provenant, de ses adversaires comme de ses thuriféraires. Parcourant les siècles, l’ouvrage se propose de raconter, d’expliquer et de comprendre cette « passion française » qu’est la « passion Jeanne d’Arc ». L’aventure de la jeune femme attachée à la dynastie des Valois et l’imaginaire dont sa figure a été l’objet forment les deux volets d’un diptyque embrassant la très courte vie et la très longue survie de la native de Domrémy.