Archives de catégorie : Les membres du CERHIC

HDR, 27 novembre : Bertrand Goujon

Le CERHIC est heureux d’annoncer la prochaine soutenance d’Habilitation à diriger des recherches de Bertrand Goujon, maître de conférences en histoire contemporaine et membre du CERHIC, le 27 novembre prochain au Centre Panthéon de l’université Paris-Sorbonne (Paris 1), 12 place du Panthéon, salle 1, à partir de 14 heures.

Le dossier de recherche constitué en vue de la soutenance, intitulé « Elites et noblesses dans l’Europe du XIXe et du début du XXe siècle : dynamiques sociales, pratiques, pouvoirs, conflictualités et territorialités », sera présenté sous l’égide de Monsieur le Professeur Philippe Boutry (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), garant.

Il comprend un mémoire de synthèse (« A rebours du siècle ? Contribution à l’histoire des « élites anciennes » à l’époque contemporaine »), un ouvrage inédit (« Je maintiendrai ». Nobles françaises dans la Grande Guerre) ainsi qu’un recueil
de travaux et publications.

Le jury est composé de Monsieur le Professeur Philippe Boutry, Madame la Professeure Claude-Isabelle Brelot (Université Lumière Lyon 2, émérite), Monsieur le Professeur Frédéric Gugelot (Université de Reims Champagne-Ardenne), Monsieur le Professeur Eric Mension-Rigau (Sorbonne Université), Madame la Professeure Natalie Petiteau (Université d’Avignon Pays de Vaucluse) et Madame la Professeure Rebecca Rogers (Université de Paris).

La soutenance est publique ; toutefois, en raison de la situation sanitaire, le public ne pourra être présent dans la salle. Le lien de connexion sera communiqué sur inscription auprès de Madame Marie-Hélène Morell (mh.morell@univ-reims.fr)/

Image : Le château d’Arenberg, photo de David Berg sur Flick, janvier 2009.

Prix de thèse de l’URCA : Mercé Prats

Le CERHiC a le plaisir d’annoncer que la thèse de doctorat de Mercé Prats, soutenue le 7 décembre 2019 et intitulée « Le Teilhardisme : réception, adoption et travestissements de la pensée de Pierre Teilhard de Chardin, à la croisée des sciences et de la foi, au cœur des « Trente glorieuses » en France (1955-1968) », a obtenu le second Prix de thèse de l’Université de Reims Champagne-Ardenne.  Nous lui adressons nos plus chaleureuses félicitations pour cette reconnaissance de la qualité de son travail !

Image : Groupe de teilhardiens en prière face à la colline de Vézelay, septembre 1967. Photographie cédée aimablement par Brigitte Collet, Lille.

 

Soutenance de thèse : Elisée Dion, 1er décembre


Elisée DION

soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction du Professeur Isabelle Heullant-Donat (Université de Reims Champagne Ardenne) et du Professeur Steffen Patzold (Université de Tübingen)

intitulée « Penser le monde en langue vulgaire et en images : enjeux sociaux et dimensions visuelles de la transmission du savoir dans l’Image du monde (XIIIe-XVe siècles) »

devant un jury composé des deux co-directeurs ainsi que du Prof. Chantal Connochie-Bourgne, du Dr. Klaus Ridder (Université de Tübingen), du Prof. Laurence Moulinier-Brogi (Université de Lyon 2), du Dr. Barbara Obrist (CNRS – université Paris 7) et du Prof. Jean With (Université de Genève). 

le 1er décembre à partir de 12h30

Université de Reims Campus Croix Rouge, bâtiment 17, salle du Conseil


Rédigée en 1246 par un clerc nommé Gossuin de Metz, l’Image du monde est considérée comme la première encyclopédie de langue française. Elle constitue à ce titre l’une des premières entreprises de transmission écrite d’un ensemble de savoirs sur le monde d’origine cléricale et latine, à destination d’un public laïc et aristocratique. Trois versions furent produites, deux en vers et une en prose, dont il n’est pas certain qu’elles soient le travail d’une seule et même personne. Signe de son très grand succès, l’Image du monde est conservée dans 110 manuscrits. Elle constitue donc un objet de recherche idéal pour l’étude des phénomènes de transmission de savoir entre clercs et laïcs durant les trois derniers siècles du Moyen Âge. Pour ce faire, la thèse envisage l’Image du monde à partir des représentations du monde et de l’ordre social transmises par son discours. Ces représentations ne sont pas seulement produites par le texte mais également par l’iconographie (miniatures, initiales historiées, drôleries) ornant une quarantaine de manuscrits, qui forment le corpus de recherche. Dans un premier temps, c’est tout d’abord l’économie du savoir de l’Image du monde qui sous-tend la transmission du savoir et en détermine les modalités, ainsi que les implications sociales de la transmission de ce savoir hautement valorisé qui sont analysées. La seconde partie de la thèse se concentre, quant à elle, sur la forte dimension visuelle de la transmission des savoirs opérée par l’Image du monde, à savoir le cycle de vingt-huit figures cosmographiques intégré par l’auteur lui-même à son ouvrage et qui constitue une pièce maîtresse de sa stratégie didactique.

Café Histoire, mercredi 11 avril : Robert Neiss & Véronique Beaulande-Barraud

Le CERHiC et l’APHG Champagne-Ardenne vous invitent

au Café Histoire de Reims,

le mercredi 11 avril

au Café de Reims, 85 place Drouet d’Erlon (Reims), de 18h à 20h. 

Véronique Beaulande-Barraud (CERHiC) et Robert Neiss (ancien Directeur des Antiquités de Champagne-Ardenne) présenteront l’état récent de la recherche historique sur Reims antique et médiévale.

En 2014, une équipe d’historiens publie une nouvelle « histoire de Reims » faisant le point sur les dernières avancées de la recherche sur la ville concernant son histoire antique et médiévale. Les acquis de l’archéologie préventive ont notamment profondément renouvelé les connaissances sur la cité depuis ses origines et ont permis de reconsidérer certaines périodes-clefs de son évolution. La conférence mettra à l’honneur la métropole qu’était Reims dès l’Antiquité et jusqu’à la fin du Moyen Âge : du chef-lieu des Rèmes à la ville des sacres, l’histoire de Reims est aussi celle d’une société en mouvement et de rapports de pouvoirs au fil de l’Histoire.

– Entrée libre avec consommation –

 

Cafe Histoire, mercredi 14 mars : Bertrand Goujon

Le CERHiC et l’APHG Champagne-Ardenne vous invitent

au Café Histoire de Reims,

le mercredi 14 mars 

au Café de Reims, 85 place Drouet d’Erlon (Reims), de 18h à 20h. 

Monsieur Bertrand Goujon

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Reims Champagne-Ardenne

présentera son livre

Les Arenberg.

Le Gotha à l’heure des nations, 1820-1919

(Paris, Puf, 2017)

 

– Entrée libre avec consommation –

La conférence de Madame Noémie Villacèque, prévue initialement, sera programmée à une date ultérieure.

Conférence – Cultures de guerre en 1917, 08/09/2017

Dans le cadre du cycle de conférences « 14-18 », Mme Joëlle Beurier (membre associée du CERHiC) et M. Jay Winter donneront une conférence  vendredi 9 septembre 2017, à 19 h 00, à l’Hôtel de Ville de Reims, Salle des fêtes, 9 Place de l’Hôtel de Ville :

 

« Les cultures de guerre en 1917 : entre culture de la mobilisation et culture de l’angoisse »

 

Conférence de Joëlle Beurier et Jay Winter _ 8 septembre 2017

Journée d’étude, mercredi 1er mars: images du savoir et production des normes

Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue d’une journée d’étude intitulée Savoir l’ordre : le dispositif à l’œuvre ou le jeu des signes et du sens dans l’objet, qui se tiendra mercredi 1er mars dans la salle de conférence (salle 140) de la BU Robert de Sorbon à partir de 9h00 (programme).

Cette journée d’étude constitue le second volet d’un diptyque consacré aux Images du savoir et à la production des normes sociales à la fin du Moyen Âge, dont la première journée s’est déroulée à Tübingen le 23 janvier dernier. Ces deux journées de recherche sont issues d’une coopération entre le CERHiC de l’Université de Reims et le Graduiertenkolleg « Religiöses Wissen im vormodernen Europa (800-1800) » de l’Universität Tübingen.

Soutenance de thèse de Thierry Leroy

Thierry Leroy soutiendra publiquement sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Patrick Demouy et portant sur

L’ordre du Temple en Champagne. Implantation et patrimoine.

La soutenance aura lieu le samedi 26 novembre 2016 à 14h30,

Salle des séances, Société académique de l’Aube, 1 rue Chrétien de Troyes, 10000 Troyes.f-hugues-de-payns

Composition du jury :

Patrick Demouy, professeur émérite en histoire du Moyen Âge, Université de Reims Champagne-Ardenne, directeur de thèse.

Mme Nicole Bériou, professeur émérite en histoire du Moyen Âge, Université Lumière-Lyon II, rapportrice.

M. Patrick Corbet, professeur en histoire du Moyen Âge, Université de Lorraine, rapporteur.

M. Arnaud Baudin, Directeur-adjoint des Archives et du Patrimoine de l’Aube.

Mme Véronique Beaulande-Barraud, maître de conférences HDR en histoire du Moyen Âge, Université de Reims Champagne-Ardenne.

M. Damien Carraz, maître de conférences, Université Blaise Pascal – Clermont-Ferrand.

M. Alain Demurger, maître de conférences, Université de Paris I – Panthéon Sorbonne.