Archives par mot-clé : exil

Séminaire du CERHiC, lundi 26 juin à 14 h

Le CERHiC vous convie à sa dernière séance de séminaire le

lundi 26 juin 2017, 14h-16h30
URCA – Campus Croix-Rouge

Maison de la recherche
salle R112

L’actualité de la recherche au CERHiC : présentation de travaux et de projets des membres de l’équipe

– Le programme ANR AsileuropeXIX :
– Delphine DIAZ (URCA, CERHIC), Présentation générale du programme et avancement des travaux collectifs.
– Antonin DURAND (ENS Paris), « Étude du vocabulaire de l’exil dans l’Europe du XIXe siècle ».
– Romy SÁNCHEZ (Université de Caen-Normandie) « Les ressources iconographiques sur l’exil ».
– Hugo VERMEREN (post-doctorant du programme ANR AsileuropeXIX) :
« Approche cartographique et quantitative de l’exil ».

– Jean-Gabriel HARTER, « La féodalité en zone de marche, l’exemple ardennais (Xe-XIIIe siècle) ».
– Bertrand GOUJON, « Écrire une histoire transnationale de l’aristocratie dans l’Europe postrévolutionnaire : le cas de la Maison d’Arenberg ».
– Mercè PRATS, « Les polycopiés du P. Teilhard de Chardin : une parole attendue ».
– Richard DUPUIS, « Musées d’agriculture et du Champagne : une histoire au prisme des territoires ».

Programme_séminaire_CERHiC_26_juin_2017

Delphine Diaz en direct sur France Inter

Intervention de Delphine DIAZ, maîtresse de conférences en histoire contemporaine et responsable du programme ANR « AsileuropeXIX », dans l’émission « La marche de l’histoire » de Jean Lebrun sur France Inter :

Mardi 20 juin 2017, de 13 h 30 à 14 h 00, sur

« Les exilés en France au XIXe siècle »,

en cette journée mondiale des réfugiés

Le lien pour écouter le podcast de l’émission : https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-20-juin-2017

Le programme AsileuropeXIX au colloque « Exil, deséxil » (18-19 mai 2017)

Le programme ANR jeunes chercheurs AsileuropeXIX hébergé par le CERHiC participe au colloque « Exil/Désexil. Philosophies de l’Autre monde. Consentement et désobéissance civile/civique », organisé à l’Université Paris 8 Saint-Denis, les 18 et 19 mai 2017.

La session d’AsileuropeXIX ouvrira le colloque sur le thème «Violence et désobéissance dans l’exil au XIXe siècle, Europe/Amérique latine ».

Venez nombreux! Salle J005, Bâtiment J préfabriqué situé derrière le bâtiment A et l’amphi X.

Téléchargez le programme complet

JEUDI MATIN : Les exils dans l’histoire

  10h : Présentation OGILVIE/VERMEREN.

Présidente de séance : Delphine Diaz (maîtresse de conférences à l’Université de Reims Champagnes-Ardenne, responsable du programme ANR AsileuropeXIX).

« Violence et désobéissance dans l’exil au XIXe siècle, Europe/Amérique latine »

10h30/11h

  • HUGO VERMEREN (docteur en histoire contemporaine, post-doctorant du programme ANR AsileuropeXIX) : « Violences politiques, résistances à l’expulsion : parcours d’un réfugié politique italien, Giorgio Libri-Bagnano (1780-1836) »

 11h/11h30 :

  • EDWARD BLUMENTHAL (maître de conférences, Université de Paris III) : « Exil, droit des gens et droit d’asile en Amérique du Sud, XIXe siècle »

11h30/12h :

  • ROMY SANCHEZ (docteure en histoire contemporaine, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne) : « Des bureaux new-yorkais au champ de bataille : les exilés cubains séparatistes et le rapport à la violence, 1840-1880 »

12h/12h30 : questions et discussion générale.

PAUSE DÉJEUNER 12h30/14h30

JEUDI APRÈS-MIDI : Les deux exils

Président de séance : Martin Macias 

14h30/15h30

ÉRIC LECERF : Des chemins empruntés par Jean Malaquais : ce qui se contredit de l’exil dans une conscience apatride.

15h30/16h30

BARBARA ZAULI,   « L’exil est mon royaume : Albert Camus, praxis du désexil »

16h30/17h30 PATRICE VERMEREN :  «  On ne tue point les idées »

17H30/18H30 : ADELAÏDE GREGORIO FINS : doctorante en Philosophie politique et éthique, Université Paris-Sorbonne / Université de Coimbra. « La désobéissance dans les Nouvelles lettres portugaises (1972) face à l’État Nouveau au Portugal : quelles formes d’exils à travers les mots, la philosophie et la création littéraire ? »

VENDREDI MATIN : Les deux exils (suite)

Président(e) de séance : Mathilde Roussigne

 9h/10h30

Christiane VOLLAIRE et Philippe BAZIN : UNE APPROCHE DU MOUVEMENT DES POBLADORES AU CHILI  : « Philosophie de terrain et photographie documentaire « 

10h30/11h30 

FREDERICO LYRA : « MTST (Mouvement des travailleurs sans toit) et zones d’attente » .

11h30/12h30

 JULIA CHRIST : « La tradition comme exil »

PAUSE DEJEUNER 12H30/14H30

VENDREDI APRÈS-MIDI : Quelle désobéissance aujourd’hui ?

Président de séance : Alejandro Bilbao

14h30/15h30

AUGUSTIN GIOVANNONI : « Grammaires de l’exil. L’avec, l’entre, le commun ».

15h30/16h30 :

AHMET INSEL : « Les possibilités de la désobéissance civile face à une autocratie élective »

 16h30/17h30 : 

 NORBERT WASZEK et STÉPHANIE BAUMANN : « Un retour en Allemagne après l’exil ? Theodor W. Adorno et la problématique de la “Remigration“ ».

17h30/18h30 :  FEDRA CUESTAS :« De l’exil à l’asile : un passage impossible »

 18h30/19h30 : MARCELO N. VIÑAR : « Terreur politique et Exil/Désexil. Empreintes subjectives. Réflexions d’un psychanalyste »

 19h30 : BERTRAND OGILVIE : « Entre Nouveau monde et monde nouveau, contrainte, consentement, servitude »

« Les mots de l’exil dans l’Europe du XIXe siècle », 19 janvier 2017, Paris

La première journée d’études organisée par le programme ANR AsileuropeXIX, accueilli par le CERHiC à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, se tiendra le jeudi 19 janvier 2017 au Musée national de l’histoire de l’immigration, Palais de la Porte Dorée à Paris, de 10h à 17h, salle ATELIER 4.

Présentation :

Cette journée d’études a pour but d’analyser le vocabulaire européen de l’exil au XIXe siècle, s’appuyant sur l’hypothèse selon laquelle les statuts des exilés et réfugiés ne sauraient être compris sans une prise en compte des termes par lesquels ils étaient alors désignés. La rencontre se propose également de comparer les pratiques administratives et judiciaires mises en œuvre par les États d’accueil à leur égard, en s’intéressant à la circulation des modes de désignation, de surveillance et de contention de ces étrangers. Une session éclairera enfin les représentations contrastées des exilés et réfugiés dans l’Europe du XIXe siècle, saisies à travers débats parlementaires, littérature et chansons.

Réservation obligatoire : asileurope@gmail.com

les-mots-de-lexil-dans-leurope-du-xixe-siecle

Pour télécharger le programme et l’affiche au format PDF :

programme-je-19-janvier-2017

affiche_-les-mots-de-lexil-dans-leurope-du-xixe-siecle

 

Journée d’études : « Les mots de l’exil dans l’Europe du XIXe siècle »

9h45

Accueil des participants

10h00

Mot d’accueil du Musée national de l’histoire de l’immigration

Introduction de la journée d’études, Delphine Diaz, maîtresse de conférences, Université de Reims Champagne-Ardenne, responsable du programme ANR AsileuropeXIX

10h30-12h30

Première session présidée par Alexandre Dupont (IEP d’Aix-en-Provence)

Parler d’exil et d’asile politiques dans l’Europe du XIXe siècle

  • Catherine Brice (Université Paris Est-Créteil-Val de Marne-IUF) : « Esuli, fuorusciti, emigrati…les nombreux mots du départ depuis les États italiens du XIXesiècle »
  • Thomas C. Jones (Buckingham University) : « Defining « asylum » in Britain, 1815-1870»
  • Romy Sánchez (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Juan Luis Simal (Universidad Autónoma de Madrid) : « Lexique du destierroespagnol : péninsule et Outre-Mer, c.1820-c.1880 »
  • Katarzyna Papiez, (Université Paris-Sorbonne) : « Les mots de l’exil dans la « Grande Émigration » polonaise : émigration, exil, colonie »

Discussion

 

14h00-15h15

Deuxième session présidée par Laurent Dornel (Université de Pau et des Pays de l’Adour)

Les représentations de l’exil dans l’Europe du XIXe siècle : mots, chansons, images

  • Maïté Van Vyve (KU Leuven, Belgique) : « Entre le bon, la brute et le truand : les représentations de l’étranger dans les discours parlementaires en Belgique (1835-1875) »
  • Laure Godineau (Université Paris XIII) :« Figures de l’exil dans la littérature communarde »

Discussion

15h30-16 h 45

  • Sylvie Aprile (Université de Lille 3) : « Les exilés aux frontières, expériences et représentations dans l’Europe du xixe siècle »
  • Jeanne Moisand (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « De l’exilé honorable au criminel potentiel ? Éléments pour une conclusion »

Discussion générale

Atelier AsileuropeXIX, « Mettre l’exil en images », 20 janvier 2017

Le programme ANR AsileuropeXIX, hébergé par l’Université de Reims Champagne-Ardenne et le laboratoire du CERHiC, organise le vendredi 20 janvier 2017 au Musée national de l’histoire de l’immigration un atelier grand public, intitulé « Mettre l’exil en images, du XIXe siècle à aujourd’hui » (14 h 30 – 17 h 15).

Plusieurs historiens spécialistes de l’exil et des migrations politiques – Fabrice Bensimon, Delphine Diaz Antonin Durand pour le XIXe siècle, Marianne Amar et Anouche Kunth pour le XXe siècle -, rencontreront deux photographes qui ont travaillé sur la représentations des migrations, Sarah Caron et Malik Nejmi. Quelles sont les inflexions connues par les représentations de l’exil et des réfugiés depuis le XIXe siècle ? Quels ont été les supports et les usages de l’iconographie de l’exil et des migrations contraintes, depuis l’Europe du Congrès de Vienne jusqu’à la récente crise de l’asile connue par l’Union européenne ? On s’interrogera enfin sur les rapports que les artistes et photographes qui produisent des images de l’exil politique entretiennent avec leur objet et avec l’histoire.

La discussion sera modérée par Manuel Charpy, chargé de recherches au CNRS.

Vendredi 20 janvier 2017, 14h30-17h15

Atelier 4, Musée nationale de l’histoire de l’immigration

293, avenue Daumesnil, 75012, Paris

Venez nombreux! Réservation obligatoire : asileurope@gmail.com

Téléchargez le programme complet de l’atelier :

flyer_mettre-lexil-en-images

Delphine Diaz

photo-diaz

  • Ancienne élève de l’École normale supérieure
  • Agrégée d’histoire
  • Docteure en histoire

Maîtresse de conférences à l’Université de Reims Champagne-Ardenne depuis 2014 (CV Delphine Diaz Mai 2017).

Mots-clés : exil, migration, Europe, genre

Publications

Ouvrage de recherche

Delphine Diaz, Un asile pour tous les peuples ? Exilés et réfugiés étrangers dans la France du premier XIXe siècle, Paris, Armand Colin, 2014, collection « Recherches ».  Prix Augustin Thierry 2015 du Comité d’histoire de la Ville de Paris.

48804

Ouvrage de recherche en co-direction

Delphine Diaz, Jeanne Moisand, Romy Sánchez, Juan Luis Simal (dir.), Exils entre les deux mondes. Migrations et espaces politiques atlantiques au XIXe siècle, Bécherel, Les Perséides, 2015, collection « Le monde atlantique ».

VisuelExils

Direction d’un numéro de revue

Avec Catherine Brice, « Mobilités, savoir-faire et innovations », Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 53, 2016/2.

Manuel universitaire

Delphine Diaz, Maxime Kaci et Stéphane Lembré, Citoyenneté, république et démocratie en France, 1789-1899, Paris, Bréal, 2014.

Articles dans des revues à comité de lecture

[avec Catherine Brice], « Introduction. Mobilités, savoir-faire, innovations », Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 53, 2016/2, p. 9-18.

« Pour une histoire européenne de l’exil et de l’asile politiques au XIXe siècle : le programme de recherche AsileuropeXIX », Diasporas, Circulations, Migrations, Histoire, 2016, n° 28, p. 163-176.

[avec Sylvie Aprile], « L’Europe et ses réfugiés politiques au XIXe siècle », La Vie des idées, 15 mars 2016. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/L-Europe-et-ses-refugies-politiques-au-XIXe-siecle.html, publié dans Michel Agier et Anne-Virginie Madeira (dir.), Définir les réfugiés, Paris, PUF, 2017, p. 29-45.

« Indésirables en métropole, utiles en Algérie ? Les réfugiés politiques étrangers et la colonisation (1830-1852) », Revue d’histoire du XIXe siècle, 51 | 2015, 187-204.

[avec Virginie Chaillou-Atrous] « Compte rendu du colloque Les Circulations européennes à l’âge des Empires coloniaux au XIXe siècle : une lecture genrée », Diasporas, 2015, n° 25, p. 196-206.

« Exil, citoyenneté et république : les étrangers dans le Paris de 1848 vus par Louis Garnier-Pagès », Parlement(s), n° 22 coordonné par Éric Anceau et Jean Garrigues, mars 2015, p. 75-82.

« Comparer les mobilités contraintes », Hypothèses, 2014/1, 17, p. 145-155.

« Des Brésiliens dans la France des années 1820. Contribution à une histoire des migrations transatlantiques », Amnis. Revue de civilisation contemporaine Europe/Amériques, 2013/12, en ligne [http://amnis.revues.org/1919].

« Exilés et immigrés italiens à Paris, des Trois Glorieuses au coup d’État bonapartiste », Archivio storico dell’emigrazione italiana, 9/1, janvier-février 2013, p. 24-29.

« Les réfugiés politiques étrangers dans la France des années 1830 : de la redéfinition des figures d’autorité à la contestation des normes », Hypothèses, 2011/1, p. 267-278.

Article dans une revue sans comité de lecture

« Les exilés espagnols à Bordeaux et dans le Sud-Ouest au cours du premier XIXe siècle », Bulletin de l’Institut aquitain d’études sociales, n° 95, hiver 2012, p. 13-34.

Contributions parues dans des ouvrages collectifs

« Une internationale libérale à l’épreuve de l’exil ? Exilés européens en France sous les monarchies censitaires », dans Éric Anceau, Jacques-Olivier Boudon et Olivier Dard (dir.), Histoire des internationales, Europe, XIXe-XXe siècles, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2017, p. 41-68.

« Paris, capitale de l’exil intellectuel européen au cours du premier XIXe siècle », dans Christophe Charle et Laurent Jeanpierre (dir.), La Vie intellectuelle en France, XIXe-XXIe siècles, Paris, Éditions du Seuil, 2016, p. 308-314.

« Femmes en exil, femmes réfugiées dans la France du premier XIXe siècle. Vers la difficile reconnaissance d’un statut », dans Nicolas Beaupré et Karine Rance (dir.), Arrachés et déplacés. Réfugiés politiques, prisonniers de guerre, déportés, 1789-1918, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2016, p. 47-62.

« Représentations photographiques, matériau pédagogique. Le fonds de vues sur verre du Lycée Colbert », dans Anne Quillien (dir.), Lumineuses projections ! La projection fixe éducative. Catalogue de l’exposition présentée au Munaé à Rouen du 23 avril 2016 au 31 janvier 2017, Futuroscope, Réseau Canopé, 2016, p. 39-46.

« S’exiler dans la France de la monarchie restaurée. Libéraux espagnols et italiens dans les années 1820 », dans Jean-Claude Caron et Jean-Philippe Luis (dir.), Rien appris, rien oublié ? Les Restaurations dans l’Europe postnapoléonienne (1815-1830), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 391-401.

« Une morale collective de l’engagement révolutionnaire en exil. Les réfugiés polonais en France sous la monarchie de Juillet » dans Sébastien Hallade (dir.), Morales en révolutions. France, 1789-1940, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 163-176.

« Résister aux migrations forcées vers les États-Unis. L’expérience des Polonais réfugiés en France », dans Delphine Diaz, Jeanne Moisand, Romy Sánchez, Juan Luis Simal (dir.), Exils entre les deux mondes. Migrations et espaces politiques atlantiques au XIXe siècle, Bécherel, Les Perséides, 2015, p. 209-230.

[avec Jeanne Moisand, Romy Sánchez et Juan Luis Simal] « Introduction », dans Delphine Diaz, Jeanne Moisand, Romy Sánchez, Juan Luis Simal (dir.), Exils entre les deux mondes. Migrations et espaces politiques atlantiques au XIXe siècle, Bécherel, Les Perséides, 2015, p. 7-16.

« Exils et circulations politiques autour de 1830 : l’exemple des réfugiés étrangers en France », dans Sylvie Aprile, Jean-Claude Caron et Emmanuel Fureix (dir.), La Liberté guidant les peuples. Les révolutions de 1830 en Europe, Seyssel, Champ Vallon, 2013, p. 226-240.

« La figure de l’étranger en France de la monarchie de Juillet à la Seconde République : de la tête de Turc au bouc émissaire », dans Frédéric Chauvaud, Jean-Claude Gardes, Christian Moncelet et Solange Vernois (dir.), Têtes de Turcs, boucs émissaires et souffre-douleur, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, p. 133-144.

Contributions à des actes de colloque

« Une difficile fraternité. Polonais et Allemands en exil en France sous la monarchie de Juillet. », dans Catherine Brice (dir.), Exil et fraternité, Paris, Éditions de la Bière, 2013, p. 181-193.

« Les sociabilités politiques des réfugiés libéraux dans la France des monarchies censitaires : des pratiques aux dimensions transnationales ? », dans Karine Rance, Friederike Spitzl-Dupic, Landry Charrier (dir.), « Transnationalisation » des idées, modèles et pratiques politiques en Europe, Berne, Peter Lang, 2013, p. 3-16.

Notices d’encyclopédie

« Genre et circulations en Europe, XIXe-XXIe siècles », Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe (en ligne)

« Femmes, genre et exil en Europe à l’époque contemporaine », Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe (en ligne)

Valorisation de la recherche

Tables rondes et conférences de vulgarisation

08-09/10/2016 : Participation à la 19e édition des Rendez-vous de l’histoire de Blois, participation à la table ronde de l’Association Mnémosyne et organisation d’une « carte blanche » sur le départ en exil et les outils du contrôle migratoire.

10/12/2013 : Conférence au Musée national de l’histoire de l’immigration: http://www.histoire-immigration.fr/histoire-de-l-immigration/les-podcasts-de-l-univercite/saison-2013-2014

Emissions de radio

20/06/2017 : Participation à l’émission de radio « La marche de l’histoire » (Jean Lebrun), France Inter : https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-20-juin-2017

24/09/2015 : Participation à l’émission de radio « La fabrique de l’histoire » (Emmanuel Laurentin), France Culture : https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/europe-terre-dasile-44

27/12/2014 :  Participation à l’émission de radio « Concordance des temps » (Jean-Noël Jeanneney), France Culture (entretien repris dans Jean-Noël Jeanneney, Le Récit national. Une querelle française, Paris, Fayard et France Culture, 2017, p. 109-131).

17/11/2014 : Participation à l’émission de radio « La fabrique de l’histoire » (Emmanuel Laurentin), France Culture.

15/11/2014 : Participation à l’émission de radio « Licences Politiques » (Alexis Fourniol et Armand Terrien), Fréquence protestante.

Publications

« Chopin à bras ouverts », L’Histoire, « L’Odyssée des réfugiés », n° 73 des Collections de L’Histoire, 2016, p. 32-33.

« Edito. L’accueil des réfugiés en France au XIXe siècle », Retronews, novembre 2016.

Responsabilités administratives et éditoriales

Responsabilités scientifiques

Porteuse du programme de recherches financé par l’Agence nationale de la Recherche AsileuropeXIX (2016-2020) : programme « Jeunes chercheuses jeunes chercheurs » du Défi Flash Asile.

Membre du comité de pilotage scientifique du défi 8 de l’Agence nationale de la Recherche,  « Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives » (depuis 2016).

Membre du comité éditorial de la Revue d’histoire du XIXe siècle (depuis 2015).

Membre du jury du Prix du meilleur master d’histoire du XIXe siècle, organisé par le Centre d’histoire du XIXe siècle et la Revue d’histoire du XIXe siècle (2017).

Membre du laboratoire d’excellence « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe », axe « Genre et Europe » (depuis 2013).

Participation à des jurys de concours

Membre du jury de l’agrégation interne d’histoire (depuis 2015).

Membre du jury de l’épreuve écrite d’histoire, Banques d’épreuves littéraires, École normale supérieure (2013, 2014).

Responsabilités à l’Université de Reims Champagne-Ardenne

Responsabilités pour le CERHiC :

Responsable avec Nadia Vargaftig de la communication du CERHiC. Responsable du carnet  Hypothèses https://cerhic.hypotheses.org/ (depuis 2014).

Responsable des relations internationales pour le CERHiC (depuis 2017).

Responsabilité pour le département d’histoire de l’URCA :

Enseignante-référente en L1 (2015).

Co-directrice avec Nadia Vargaftig du Master MEEF histoire-géographie, ESPE de l’académie de Reims (depuis 2017).

Responsabilités externes :

Présidente d’un jury de baccalauréat (académie de Reims, 2015).

Participation à des comités de sélection

Membre du comité de sélection pour le recrutement d’un-e maître de conférences en histoire contemporaine (XIXe siècle, histoire comparée en Europe), section 22 du CNU, Université de Lyon 2 (2016).

Membre du comité de sélection pour le recrutement d’un-e maître de conférences en histoire contemporaine (histoire culturelle du XXe siècle), section 22 du CNU, Université de Reims Champagne-Ardenne (2015).

Parution – « Exils entre les deux mondes »

Nous avons le plaisir d’annoncer la parution d’un livre collectif co-dirigé par Delphine Diaz, membre du CERHiC, Jeanne Moisand (Université Paris 1), Romy Sanchez (Université Paris 1) et Juan Luis Simal (Universidad Autonoma de Madrid) aux éditions Les Perséides.

Delphine Diaz, Jeanne Moisand, Romy Sanchez et Juan Luis Simal (dir.)

Exils entre les deux mondes. Migrations et espaces politiques atlantiques au XIXe siècle

 

VisuelExils

Présentation :

Le XIXe siècle fut tout à la fois un temps de bouleversements politiques, « le siècle des exilés » et le moment de la « Grande Migration » des Européens vers l’Amérique. Ce livre collectif se donne pour ambition d’explorer ensemble ces trois dimensions de l’histoire euro-américaine du XIXe siècle trop souvent étudiées séparément.

En réunissant les contributions issues d’un colloque tenu à la Casa de Velázquez à Madrid, le présent ouvrage rassemble les travaux récents de chercheurs confirmés et de jeunes universitaires afin de réfléchir à plusieurs enjeux historiographiques. Il s’agit non seulement de donner à l’exil politique la place qu’il mérite au sein de l’histoire politique du XIXe siècle, mais aussi de redéfinir la chronologie d’un monde atlantique qui semble parfois s’arrêter à la fin de l’Âge des Révolutions. Retraçant l’histoire collective de ceux qui ont quitté leur terre pour se réfugier ailleurs, par delà l’océan Atlantique, ce volume entend chercher au-delà des frontières de l’État-nation l’apport des exilés à un siècle de recompositions politiques, économiques et sociales. L’expérience transnationale des exilés et la frontière poreuse entre exil et migration constituent deux nouvelles clés de lecture pour comprendre l’entrée dans la modernité politique euro-américaine.

Contributions de Sylvie Aprile, Edward Blumenthal, Walter Bruyère-Ostells, Delphine Diaz, Alexandre Dupont, Gabriel Entin, Carlos Ferrera Cuesta, Jeanne Moisand, Florencia Peyrou, Juan Pro, Romy Sánchez et Juan Luis Simal.

ISBN : 978-2-37125-010-9

Pour commander l’ouvrage et en savoir plus :

 

http://lesperseides.fr/exils-entre-les-deux-mondes-migrations-et-espaces-politiques-atlantiques-au-xixe-siecle/

D. DIAZ, INVITEE DE « CONCORDANCE DES TEMPS » (FRANCE CULTURE)

Delphine Diaz, maître de conférences en histoire contemporaine et membre du CERHiC, a participé le 27 décembre dernier à l’émission « Concordance des temps » de Jean-Noël Jeanneney sur France culture.

Pour écouter l’émission :

https://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps-la-france-terre-d-asile-fragile-generosite-2014-12-27

 

 Présentation de l’émission :

Le Parlement a été, ce mois-ci, saisi d’une loi concernant la réforme du droit d’asile. Voilà une question qui touche au cœur même des principes républicains, depuis que la Constitution révolutionnaire du 27 juin 1793 a stipulé, dans son article 120, que le peuple français doit, je cite, « donner asile aux étrangers bannis de leur patrie pour la cause de la liberté » et qu’il « le refuse aux tyrans ». Ce devoir auto-proclamé a été réaffirmé dans le préambule de la Constitution de 1946 qui est toujours en vigueur. Même si les chiffres nous disent que le droit d’asile – entendez d’asile politique – ne concerne qu’environ 5% de la population immigrée, on mesure sans peine l’importance essentielle du débat qui est repris aujourd’hui. Importance essentielle à la fois pour tous ceux qui sont concernés, cela va sans dire, et dont le nombre aurait augmenté de 35 000 en 2007 à près de 70 000 en 2013, mais aussi, en termes symboliques, pour l’image de la France dans le monde et l’idée qu’elle peut se faire d’elle-même.

Le projet de loi présentée par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve s’attache à réduire le processus d’examen des demandes, à faire mieux accueillir tous les demandeurs, et enfin (ce point est d’ailleurs contesté par plusieurs syndicats de la magistrature) à renforcer les droits des personnes concernées.

Le XIXe siècle, dans sa première moitié, depuis la Révolution jusqu’au Second Empire, différait du nôtre de bien des façons quant aux tumultes de la planète et à la circulation  des hommes. Oui, et pourtant on constate sans trop de surprises que s’y posaient déjà bien des questions politiques et morales que peut susciter le droit d’asile aujourd’hui. Mon invitée, Delphine Diaz, maître de conférences à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, s’est attachée à cette période et ses travaux donnent à réfléchir sur l’exercice souvent incertain de cette fragile générosité.

Jean-Noël Jeanneney

 

Programmation sonore :

– Chanson « L’exilé » de Bernard LAVILLIERS.

– René CASSIN, à l’occasion du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, dans « Heure de culture française », le 5 février 1949.

– Entretien de Louis GUILLOUX avec Patrice GUALBEAU, le 1er juillet 1977.

– Lecture d’une lettre du poète polonais Adam MICKIEWICZ adressée à MICHELET et QUINET, lue par Henri POIRIER dans « Les Matins de France Culture », le 26 avril 1990.

– Texte de l’écrivain allemand Heinrich HEINE, lu dans « Les Chemins de la connaissance » sur France Culture, le 27 mai 1981.