Jean-René Larue

Doctorant de l’Université Reims Champagne-Ardenne (CERHiC) et Université Paris-IV La Sorbonne (IReMus).

Sujet de thèse : « Etude comparative entre le rock progressif français et italien. Influence contextuelle et création musicale. »

Mots-clés : Rock progressif – approche contextuelle – impacts sociétaux.

Communications :

Université Sorbonne Nouvelle, « La place du public dans la production rock progressive à travers l’exemple du Concerto pour groupe et orchestre de Jon Lord », 3-4 décembre 2015, colloque organisé par l’ACEMuP.

Université La Sorbonne – Paris IV, « Étude comparative entre le rock progressif français et italien : influences culturelles et créations musicales. », 17-19 mars 2016, colloque organisé par le Bureau des Jeunes Chercheurs de l’IReMus.

Université de Strasbourg, « L’étude d’un genre musical ou l’impossibilité d’une hégémonie de la partition. L’exemple du rock progressif en France et en Italie », 17 mars 2017, 5e journée des Jeunes Chercheurs du Groupe de Recherche en Analyse Musicale (GREAM).

Université La Sorbonne – Paris IV, « Étude comparative entre le rock progressif français et italien : influences culturelles et créations musicales. », 23-25 mars 2017, colloque international organisé par le Bureau des Jeunes Chercheurs de l’IReMus.

Publication :

LARUE, Jean-René, « Rock progressif italien et convictions politiques: L’exemple du groupe Stormy Six.», Volume !, à paraître.

Distinction :

Lauréat du Prix Jeune Chercheur de l’IASPM – bfe (International Association for the Study of Popular Music – branche francophone Europe) en 2016, avec un article à paraître dans la revue Volume ! intitulé : « Rock progressif italien et convictions politiques: L’exemple du groupe Stormy Six.».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *